B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Les « Primitifs » italiens (Histoire de l'art)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2.2. Peintres et œuvres

Les premières oeuvres
Maître de Saint François Bardi (actif entre 1240 et 1270)
Coppo di Marcovaldo
Maître inconnu
Maître du retable de Sainte Claire
Le Maître de l’arrestation
Le Maître de la Madeleine
Le maître de Marguerite de Cortone
Palmerino di Guido
Cimabue
Grifo di Tancredi
Le Maître de Sainte Cécile
Gaddo Gaddi
Buffalmacco Bounamico
Giotto di Bondone
Capanna Puccio
Bernardo Daddi
Jacopo del Casentino
Maso di Banco
Nardo di Cione
Orcagna (Andrea di Cione)
Taddeo Gaddi
Giotto di Stefano (Giottino)
Giovanni da Milano
Le Maître de l’oratoire de Mocchirolo
Andrea di Bonaiuto (Andrea da Firenze)
Meliore di Jacopo
Niccolo di Tommaso
Maître de la Miséricorde
Giovanni del Biondo
Gaddi Agnolo
Don Silvestro dei Gherarducci
Jacopo di Cione
Spinello Aretino
Starnina Gherardo di Jacopo
Cenni di Francesco « Ser Cenni »
Niccolo di Pietro Gerini
Lorenzo Monaco
Mariotto di Nardo

2.2.37. Niccolo di Pietro Gerini

Peintre italien de l’école de Florence, actif entre 1366 et 1415, Niccolo di Pietro Gerini a également œuvré à Pise et Prato. Il est fortement imprégné du style de Giotto, dans la tradition d'Andrea Orcagna et de Taddeo Gaddi.

Il est enregistré en 1368 comme membre de l'Arte dei Medici e Speziali à Florence. Il s’agit sans doute aussi du même artiste que le « Niccolò dipintore » qui a collaboré avec Jacopo di Cione en 1366 sur les fresques de la salle de la corporation des juges et des notaires de Florence aujourd’hui détruite, et le même que le « Niccolaio dipintore » qui travaille aussi avec Jacopo di Cione sur le retable du Couronnement de la Vierge (Londres, National Gallery) pour San Pietro Maggiore de Florence en 1370.

En novembre 1370, il est payé 12 florins d'or pour la « table d’autel » de San Pietro Maggiore sur laquelle il avait travaillé pendant 14 jours. Il est à nouveau mentionné dans une collaboration avec Jacopo di Cione sur un « Couronnement de la Vierge » (Accademia de Florence), demandée par la Zecca Vecchia en 1372.

En 1383 Niccolò et Jacopo collaborent à la réalisation d’une fresque de l'Annonciation avec les quatre saints patrons de Volterra au Palais des Prieurs de la même ville, fresque aujourd’hui fortement endommagée. La sinopie de cette fresque a été découverte et montre bien le travail des chaque artiste : Niccolò di Pietro Gerini est responsable de la conception de tous les détails architecturaux, travaillant la ligne à l’ocre rouge ; Jacopo est responsable de la réalisation des saints, traités beaucoup plus largement et librement, au brun foncé. En 1386 Niccolò travaille avec Ambrogio di Baldese (1352-1429) à une fresque de la façade du Bigallo à Florence., dont il rest seulement un fragment (orphelins remis à leurs parents adoptifs).

Entre 1391 et 1392, il travaille à Prato où il peint les fresques du Palazzo Datini et celles de la salle capitulaire de la Cappella Migliorati de l'église San Francesco avec son fils Lorenzo et avec Agnolo Gaddi. Ensuite il peint les fresques de la salle capitulaire de l'église San Francesco de Pise. En 1397, il peint le Battesimo dei Santi Pietro e Paolo maintenant à la National Gallery de Londres.

Beaucoup de ses œuvres, qui ont concerné de nombreuses églises de Florence et de la région, n'ont été retrouvées qu'au XXe siècle.

Vierge et enfant trônant. 1404. Tempera sur panneau, 146 x 71 cm. Boston, Museum of Fine Arts
Vierge et enfant trônant. 1404. Tempera sur panneau, 146 x 71 cm. Boston, Museum of Fine Arts

Ce panneau constitue probablement la partie centrale d'un grand retable avec des volets latéraux. Les personnages de Niccolò di Pietro Gerini ont généralement un grand menton, un front incliné, un nez fort. Ils sont de face et typiques de la période du gothique tardif.

Vierge et enfant. 1400. Tempera sur panneau. Saint-Pétersbourg, muse de l’Ermitage
Vierge et enfant. 1400. Tempera sur panneau. Saint-Pétersbourg, muse de l’Ermitage
Vierge et enfant. 1400. Tempera sur panneau. 113 x 55 cm. Cambridge, Fitzwilliam Museu
Vierge et enfant. 1400. Tempera sur panneau. 113 x 55 cm. Cambridge, Fitzwilliam Museu
Crucifixion. Fresque. Florence, salle capitulaire de l’église Santa Felicita
Crucifixion. Fresque. Florence, salle capitulaire de l'église Santa Felicita


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)