B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Les « Primitifs » italiens (Histoire de l'art)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2.2. Peintres et œuvres

Les premières oeuvres
Maître de Saint François Bardi (actif entre 1240 et 1270)
Coppo di Marcovaldo
Maître inconnu
Maître du retable de Sainte Claire
Le Maître de l’arrestation
Le Maître de la Madeleine
Le maître de Marguerite de Cortone
Palmerino di Guido
Cimabue
Grifo di Tancredi
Le Maître de Sainte Cécile
Gaddo Gaddi
Buffalmacco Bounamico
Giotto di Bondone
Capanna Puccio
Bernardo Daddi
Jacopo del Casentino
Maso di Banco
Nardo di Cione
Orcagna (Andrea di Cione)
Taddeo Gaddi
Giotto di Stefano (Giottino)
Giovanni da Milano
Le Maître de l’oratoire de Mocchirolo
Andrea di Bonaiuto (Andrea da Firenze)
Meliore di Jacopo
Niccolo di Tommaso
Maître de la Miséricorde
Giovanni del Biondo
Gaddi Agnolo
Don Silvestro dei Gherarducci
Jacopo di Cione
Spinello Aretino
Starnina Gherardo di Jacopo
Cenni di Francesco « Ser Cenni »
Niccolo di Pietro Gerini
Lorenzo Monaco
Mariotto di Nardo

2.2.30. Giovanni del Biondo

Peintre italien de l’école florentine actif entre 1356 et 1392, Giovanni del Biondo obtient en 1356 la citoyenneté florentine sour le nom de « Iohannes de Biondi Casentino pictor » et travaille alors dans la ville jusqu’à sa mort. Mais ni Ghiberti ni Vasari ne le mentionnent, quoi qu’il ait joui d’une grande réoutation et que de nombreuses œuvres lui aient survécu… Mais seules deux œuvres sont signées de sa main : un petit panneau avec la Vierge à l'Enfant (1377, Sienne, Pinacothèque), et un retable de 1392 pour l’église San Francesco Figline Valdarno près de Florence dont seul reste le panneau central avec la Vierge à l'enfant. Les autres œuvres qui lui sont attribuées sont la partie centrale du triptyque du Martyre de San Sebastien (Musée de l’œuvre du Dôme de Florence), l’histoire de San Donnino de l'Église de Sant'Andrea à Brozzi, le « Sant'Andrea in trono » de San Casciano in Val di Pesa, une Annonciation (1380 –1385) de la Galleria dell'Accademia de Florence, un San Girolamo du musée national d'Altenburg, une allégorie des vices aux Offices…

Giovanni del Biondo : Retable de saint Jean Baptiste. 1360-1370. Tempera sur panneau de bois. Florence, Contini Bonacossi Collection
Giovanni del Biondo : Retable de saint Jean Baptiste. 1360-1370. Tempera sur panneau de bois. Florence, Contini Bonacossi Collection

Giovanni del Biondo a été actif pendant une courte période à Sienne où il a été influencé par Bartolo di Fredi. Puis il se rend à Florence en 1356 pour y demeurer jusqu’à la fin de sa vie. A Florence, il subit l’influence de Jacopo di Cione et de son frère Orcagna.

La composition du retable de saint Jean Baptiste apparaît quelque peu archaïque : elle s’inspire du retable du « Maître de Sainte Cécile », ou la grande figure centrale est entourée de petites scènes.

Giovanni del Biondo : La Vierge de l’Apocalypse avec Saints et Anges. Vers 1391. Tempera et or sur bois, 75 x 43 cm. Vatican, Pinacothèque
Giovanni del Biondo : La Vierge de l’Apocalypse avec Saints et Anges. Vers 1391. Tempera et or sur bois, 75 x 43 cm. Vatican, Pinacothèque

Ce panneau de bois a été commandé pour la chapelle funéraire d'un membre du Tiers Ordre des Franciscains, dont les armoiries de la famille sont visibles sur les écus dans le bas de l’oeuvre. Au centre de la composition, la Vierge est représentée comme une reine, debout sur une plate-forme surélevée. Les détails de la représentation sont inspirés de la vision de Jean dans l'Apocalypse.

Des deux côtés de la Vierge se tiennent quatre hommes et quatre femmes : à sa droite saint François d'Assise en robe de bure et portant les stigmates ; saint Laurent avec la palme et la grille de son martyr ; saint Antoine avec le Livre et le bâton de pèlerin ; saint Etienne à genoux, des pierres sur le sommet du crâne (symboles de sa mort par lapidation), portant la bannière des croisés et le Livre. Sur la gauche de la Vierge, les saintes femmes : Claire d'Assise avec le lys ; Brigitte de Suède tenant un coeur brûlant dans sa main ; Catherine d'Alexandrie, avec la couronne et la roue de son martyr ; Marie Madeleine enfin, à genoux en pénitente, avec sa longue chevelure.

Dans les coins supérieurs du panneau est représentée la scène de l'Annonciation.

Giovanni del Biondo : Martyr de Saint Sébastien et scènes de sa vie. Vers 1370. Tempera sur bois, 224 x89 cm. Florence, muse de l’oeuvre du dôme
Giovanni del Biondo : Martyr de Saint Sébastien et scènes de sa vie. Vers 1370. Tempera sur bois, 224 x89 cm. Florence, muse de l’oeuvre du dôme

Seul le panneau central est de la main de Giovanni del Biondo.



Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)