B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Les « Primitifs » italiens (Histoire de l'art)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2.2. Peintres et œuvres

Les premières oeuvres
Maître de Saint François Bardi (actif entre 1240 et 1270)
Coppo di Marcovaldo
Maître inconnu
Maître du retable de Sainte Claire
Le Maître de l’arrestation
Le Maître de la Madeleine
Le maître de Marguerite de Cortone
Palmerino di Guido
Cimabue
Grifo di Tancredi
Le Maître de Sainte Cécile
Gaddo Gaddi
Buffalmacco Bounamico
Giotto di Bondone
Capanna Puccio
Bernardo Daddi
Jacopo del Casentino
Maso di Banco
Nardo di Cione
Orcagna (Andrea di Cione)
Taddeo Gaddi
Giotto di Stefano (Giottino)
Giovanni da Milano
Le Maître de l’oratoire de Mocchirolo
Andrea di Bonaiuto (Andrea da Firenze)
Meliore di Jacopo
Niccolo di Tommaso
Maître de la Miséricorde
Giovanni del Biondo
Gaddi Agnolo
Don Silvestro dei Gherarducci
Jacopo di Cione
Spinello Aretino
Starnina Gherardo di Jacopo
Cenni di Francesco « Ser Cenni »
Niccolo di Pietro Gerini
Lorenzo Monaco
Mariotto di Nardo

2.2.23. Giotto di Stefano (Giottino)

Peintre italien de l'école florentine (vers 1320/30- après 1369), Giottino est sans doute l’auteur de la Déposition de San Remigio de Florence (Musée des Offices), attribuée à Banco di Maso par Vasari. Il n’est pas non plus prouvé qu’il soit identique à un Giotto di Maestro Stefano, peinture au Vatican en 1369. Giotto di Stefano est fréquemment identifié comme le fils de Giotto.

Son chef d'œuvre reste sa Pietà de san Remigio (musée des Offices) où il excelle dans la représentation des sentiments. Il fait également preuve d'un réalisme développé qui témoigne des tendances de la Florence de son époque.

Giottino : Pietà de San Remigio. Vers 1365. Tempera sur bois, 195 x 134 cm. Florence, les Offices.
Giottino : Pietà de San Remigio. Vers 1365. Tempera sur bois, 195 x 134 cm. Florence, les Offices.

La scène est regroupée dans la partie inférieure du panneau, avec le Christ, la Vierge, Marie-Madeleine et d'autres saints en pleurs. Sur la gauche, les saints Benoît et Remigio agenouillés avec deux femmes en habits modernes, probablement les donateurs de l'oeuvre. L'expression des visages des figures et des gestes est remarquable.

Certains critiques ont attribué l’œuvre à Banco di Maso, l'auteur de la superbe fresque de la chapelle Bardi de Santa Croce. Il est plus probable qu’il s’agisse d’un artiste indépendant, qui avait des contacts avec la Lombardie, comme le montrent certains éléments du tableau (le costume des donateurs). On sait par qailleurs que Stefano, le père de Giottino, a quitté Florence pour s’installer en Lombardie.



Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)