B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Nazisme: le camp de concentration de Buchenwald (2ième guerre mondiale 1939-1945)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7. TĂ©moignages

LÂ’Ă©vacuation par Langbein
Sabotages par Langbein
Le Block 46 par Jean Rousset
Châtiments par E. Kogon
Le Petit Camp par E. Kogon
Les juifs de Rath par E. Kogon
La chienne de Buchenwald par Pfaffenberg
Les homosexuels du block 36 par J. Bartl
Libération et évacuation par E. Kogon
L’arrivée au camp par F. Gadéa
Le Petit Camp par F. Gadéa
Les corvées par F. Gadéa
Le bombardement d’août 44 par F. Gadéa
Kommandos extérieurs par A. Bonifas

7.11. Le Petit Camp par F. Gadéa

Arrivé le 5 août 1944, interné au « Petit camp », F. Gadéa en repart le 8 septembre avec un kommando pour Peissen, dans la région de Bernburg, à la limite de l'Anhalt et de la Saxe, pour travailler à la construction d'un camp.

« Notre immatriculation réalisée, nous avons été dirigés vers le « petit camp » dit « camp de passage » et parqués dans des Blocks. J'étais affecté avec de nombreux Français de mon convoi au Block 52, longue baraque de bois d'une quarantaine de mètres de long sur 8 à 10 de large, et dans laquelle nous étions entassés sur trois niveaux de bat-flanc disposés de chaque côté dans le sens de la longueur. Au milieu un passage assez large permettait l'accès aux bat-flanc. On avait l'impression d'être embarqués sur une immense trirème antique. »

« Ce Block était placé sous la direction d'un Allemand qui se disait antinazi et qui était interné depuis de nombreuses années. Lors du premier appel, il vint à moi et m'administra, pour des raisons que j'ignore encore, une magistrale correction qui ne prit fin que lorsque le souffle lui manqua. La nuit se passa sans fait notable. Nous étions si nombreux qu'il nous était impossible de nous allonger sur le dos, nous dormîmes tête-bêche sur le côté, serrés les uns contre les autres. Le lendemain des camarades du Block ayant quelques notions de couture, fixèrent sur nos vestes à la hauteur de la poche supérieure gauche notre numéro matricule surmonté d'un petit triangle d'étoffe rouge portant la lettre F. Nous sûmes très vite que les internés étaient classés par catégorie, et que la couleur du triangle indiquait leurs antécédents. La lettre donnait la nationalité. Nous pûmes ainsi mieux connaître la topographie du camp et les lieux d'implantation des principaux bâtiments. »

« Les clôtures, apparemment infranchissables tant elles étaient hautes, étaient constituées de plusieurs rangées de barbelés électrifiés. Elles étaient surveillées en permanence, de l'extérieur et du haut des nombreux miradors qui les jalonnaient, par des SS dotés d'armes automatiques. Des chiens complétaient ce dispositif qui était renforcé la nuit par de puissants projecteurs. Le petit camp, qui était séparé du grand par de puissants barbelés ajourés en quelques points de chicanes jalousement gardées, contenait 7 à 8 mille individus de tous âges et de toutes origines, vivant dans une atmosphère de tour de Babel. On y parlait toutes les langues et le moindre objet - bouton, épingle de nourrice, aiguille, boite en fer blanc - prenait ici une valeur insoupçonnée ailleurs. Les échanges donnaient lieu à de longs palabres qui se terminaient souvent par de véritables batailles à l'issue desquelles les moins astucieux et les moins forts se retiraient dépouillés et rossés. »

Fernand Gadéa : contrôleur général honoraire, interné à Buchenwald en août 1944.


Féru d’histoire ? Abandonnez un instant les salles de poker pour découvrir l’histoire de ce jeu. Si le poker en ligne est encore relativement jeune, ce jeu a des origines trčs anciennes et une histoire passionnante !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)