B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

L’art roman en France

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2. Le second âge roman

Les nouveautés
Ile de France, Vermandois, Champagne
Alsace Lorraine
Normandie
Pays de Loire, Maine
Bretagne
Aquitaine
Limousin
Auvergne
Velay et Forez
Languedoc et Midi pyrénéen
Roussillon
Eglises des routes de pèlerinage
Bourgogne et pays adjacents
Alpes, Corse et Provence

Dès la fin du XIè siècle et au début du suivant, les efforts des premiers Capétiens pour organiser leur royaume, encore peu étendu mais qui s'agrandira rapidement, et y ramener la prospérité, commencent à porter leurs fruits. L'union intime de la royauté capétienne et du clergé régénéré permet au magnifique mouvement religieux réformé de se manifester dans la construction de grandes et belles églises, non seulement dans les villes, mais aussi dans les campagnes.

L’âge roman « classique » se caractérise essentiellement par ses voûtes appareillées et par le choix de solutions internes à l'édifice pour absorber et dévier les poussées engendrées par ces voûtes. Elle se distingue selon des variétés régionales (Demi berceaux sur tribunes en Auvergne et Bourgogne, berceaux brisés en Provence, absence de voûtement en Normandie…) mais aussi en fonction des routes de pèlerinages (Saint Sernin et Saint-Jacques de Compostelle sont construites sur le même modèle) et parfois en fonction des ordres auxquels elles sont affiliées (Cluny, Cîteaux…)

2.10. Velay et Forez

2.10.1. Caractéristiques générales

Par rapport aux constructions romanes de l’Auvergne voisine, les églises du Velay, certes très proches, présentent cependant des caractères particuliers : nef unique fréquente dans les petites églises, nefs à collatéraux dans les grandes avec chœur polygonal ; voûtes d'appareil et non voûtes de blocage, murs épais renforcés de puissants arcs de décharge intérieurs et extérieurs ; appareil de pierres blanches, grises, rouges et noires, difficiles à sculpter ; usage fréquent des arcs trilobés ou polylobés ; modillons à copeaux. Parfois des tribunes au fond des croisillons comme dans les églises normandes…

Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Chapiteau
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Chapiteau

2.10.2. Les édifices

2.10.2.1. La cathédrale Notre Dame du Puy

La cathédrale du Puy est un édifice exceptionnel par son site comme par sa masse, son système de voûtes, sa décoration. Elle est perchée au sommet d'un des rochers du Puy d'où elle déborde, notamment à l'ouest. La nef à collatéraux est couverte d'une file de coupoles sur trompes assez exceptionnelles (les coupoles du Périgord, montées en majorité sur pendentifs, couvrent des nefs uniques).

Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Au premier plan, Notre Dame de l’Aiguilhe
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Au premier plan, Notre Dame de l’Aiguilhe
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. La façade occidentale
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. La façade occidentale
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le porche du For sur la face est du transept sud
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le porche du For sur la face est du transept sud
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Tympan du porche du For sur la face est du transept sud
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Tympan du porche du For sur la face est du transept sud
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le chevet vu du porche du For
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le chevet vu du porche du For
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le clocher et la tour de croisée
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le clocher et la tour de croisée
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Maquettes et plan
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Maquettes et plan

L'intérieur est décoré de peintures dont quelques-unes sont remarquables. Commencée à la fin du XIè siècle, l'église est achevée cent ans plus tard, après trois campagnes dont chacune édifia deux travées. Au milieu du XIIè siècle est élevé le superbe clocher carré. La cathédrale fut l'objet de travaux importants entre 1778 et 1781 et complètement restaurée de 1835 à 1840.

Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le porche d’entrée : la porte dorée
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le porche d’entrée : la porte dorée
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. La nef : les deux premières travées orientales, voûtées de coupoles
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. La nef : les deux premières travées orientales, voûtées de coupoles
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. La nef : les deux travées médianes, voûtées de coupoles
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. La nef : les deux travées médianes, voûtées de coupoles
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Elévation de la nef et bas-côté.
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Elévation de la nef et bas-côté.
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Pilier de la nef et ses chapiteaux
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Pilier de la nef et ses chapiteaux
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître

L'influence de l'Islam frappe particulièrement : elle s'affirme dans la sculpture, notamment dans certains chapiteaux cubiques décorés d'une dentelle de pierre très fouillée et formant une sorte d'ajourage, dans la décoration d'arcs polylobés et festonnés, d'arcs en fer à cheval, de modillons à copeaux et de fleurettes creusées sous la tablette de la corniche, dans la polychromie de l'appareil, dans la sculpture en méplat des portes de bois de Gaufredus. L'encadrement de celles-ci est orné de caractères coufiques à fleurons. Tout cela marque des traditions islamiques dues aux nombreuses relations de l'Espagne musulmane et du Puy, tête d'une des quatre grandes routes du pèlerinage de Saint-Jacques, et aux voyages de ses évêques et de ses chanoines au delà des Pyrénées; enfin au prestige de la Vierge du Puy auprès des Sarrasins d'Occident.

Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Galerie ouest adossée à la chapelle des reliques
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Galerie ouest adossée à la chapelle des reliques
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Chapiteau
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Chapiteau
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Chapiteau
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Chapiteau
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Chapiteau
Le Puy en Velay. La cathédrale Notre Dame. Le cloître. Chapiteau

2.10.2.2. Autres églises du Velay

L'influence de l'art mozarabe se retrouve dans la collégiale Saint-Julien de Brioude, pèlerinage fameux, desservi par un chapitre de puissants chanoines-comtes. Mais aussi dans le monastère de La Chaise-Dieu, fondé en 1043, dans les abbayes de Chanteuges et de Blesle, à Saint Michel d’Aiguilhe du Puy, dans les églises de Chamalières, Polignac, Auzon, Le Monastier, Saint-Paulien, Retournac.

  • Brioude : Saint Julien
  • Brioude, église saint Julien : vue générale
    Brioude, église saint Julien : vue générale
    Brioude, église saint Julien : le chevet
    Brioude, église saint Julien : le chevet
    Brioude, église saint Julien : le chevet
    Brioude, église saint Julien : le chevet
    Brioude, église saint Julien : le déambulatoire
    Brioude, église saint Julien : le déambulatoire
    Brioude, église saint Julien : le déambulatoire
    Brioude, église saint Julien : le déambulatoire
    Brioude, église saint Julien : élévation de la nef
    Brioude, église saint Julien : élévation de la nef
    Brioude, église saint Julien : croisée et chœur
    Brioude, église saint Julien : croisée et chœur
    Brioude, église saint Julien : chapiteau
    Brioude, église saint Julien : chapiteau
    Brioude, église saint Julien : chapiteau de la passion du Christ
    Brioude, église saint Julien : chapiteau de la passion du Christ
    Brioude, église saint Julien : chapiteau
    Brioude, église saint Julien : chapiteau
    Brioude, église saint Julien : chapiteau des sirènes
    Brioude, église saint Julien : chapiteau des sirènes
  • Le Puy en Velay: Saint Michel d’Aiguilhe
  • Le Puy en Velay. Saint Michel d’Aiguilhe, vue générale
    Le Puy en Velay. Saint Michel d’Aiguilhe, vue générale
    Le Puy en Velay. Saint Michel d’Aiguilhe, portail d’entrée
    Le Puy en Velay. Saint Michel d’Aiguilhe, portail d’entrée
    Le Puy en Velay. Saint Michel d’Aiguilhe, portail d’entrée : tympan et arcade surmontant le tympan
    Le Puy en Velay. Saint Michel d’Aiguilhe, portail d’entrée : tympan et arcade surmontant le tympan
    Le Puy en Velay. Saint Michel d’Aiguilhe, galerie d’entrée
    Le Puy en Velay. Saint Michel d’Aiguilhe, galerie d’entrée
    Le Puy en Velay. Saint Michel d’Aiguilhe, chœur
    Le Puy en Velay. Saint Michel d’Aiguilhe, chœur
  • Auzon: la collégiale saint Laurent
  • Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè. La nef
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè. La nef
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè. Détail du chevet
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè. Détail du chevet
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè. Chapiteaux du porche
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè. Chapiteaux du porche
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè. Chapiteaux du porche
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè. Chapiteaux du porche
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè. Chapiteaux du porche
    Auzon en Haute Loire : la collégiale saint Laurent, de la seconde moitié du XIIè. Chapiteaux du porche
  • Le Monastier sur Gazeille : abbatiale saint Chaffre
  • Le Monastier sur Gazeille (Haute Loire) : abbatiale saint Chaffre
    Le Monastier sur Gazeille (Haute Loire) : abbatiale saint Chaffre
    Le Monastier sur Gazeille (Haute Loire) : abbatiale saint Chaffre
    Le Monastier sur Gazeille (Haute Loire) : abbatiale saint Chaffre
    Le Monastier sur Gazeille (Haute Loire) : abbatiale saint Chaffre. Nef et bas coté.
    Le Monastier sur Gazeille (Haute Loire) : abbatiale saint Chaffre. Nef et bas coté.
    Le Monastier sur Gazeille (Haute Loire) : abbatiale saint Chaffre. Chapiteau
    Le Monastier sur Gazeille (Haute Loire) : abbatiale saint Chaffre. Chapiteau
  • Saint Paulien : collégiale saint Georges 
  • Saint Paulien (Haute Loire) : collégiale saint Georges : le chevet
    Saint Paulien (Haute Loire) : collégiale saint Georges : le chevet
    Saint Paulien (Haute Loire) : collégiale saint Georges : le chevet
    Saint Paulien (Haute Loire) : collégiale saint Georges : le chevet
    Saint Paulien (Haute Loire) : collégiale saint Georges : la nef
    Saint Paulien (Haute Loire) : collégiale saint Georges : la nef
    Saint Paulien (Haute Loire) : collégiale saint Georges : chapiteaux
    Saint Paulien (Haute Loire) : collégiale saint Georges : chapiteaux

2.10.2.3. Eglises du Forez

Dans le Forez, constitué par la plaine où coule la Loire sortant de Velay, les édifices romans ont subi l'influence des provinces voisines, Auvergne, Lyonnais, Velay dont ils ont amalgamé certains éléments : ainsi à Saint-Rambert-sur-Loire, Champdieu, Pouilly-les-Feurs.

Saint Rambert sur Loire dans la Loire : l’église du XII
Saint Rambert sur Loire dans la Loire : l’église du XII
Champdieu en Loire : le prieuré bénédictin saint Domnin
Champdieu en Loire : le prieuré bénédictin saint Domnin
Champdieu en Loire : le prieuré bénédictin saint Domnin
Champdieu en Loire : le prieuré bénédictin saint Domnin
Champdieu en Loire : le prieuré bénédictin saint Domnin. Côté nord
Champdieu en Loire : le prieuré bénédictin saint Domnin. Côté nord
Champdieu en Loire : le prieuré bénédictin saint Domnin. Portail et détail : chapiteau aux sirènes
Champdieu en Loire : le prieuré bénédictin saint Domnin. Portail et détail : chapiteau aux sirènes
Champdieu en Loire : le prieuré bénédictin saint Domnin. La nef
Champdieu en Loire : le prieuré bénédictin saint Domnin. La nef


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)