B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

L’art roman en France

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2.11. Languedoc et Midi pyrénéen

Caractéristiques générales
Les édifices
Le décor

Carte du Midi roman
Carte du Midi roman

2.11.1. Caractéristiques générales

Cette vaste région s'étend de la Garonne au RhÃŽne, du Massif Central aux Pyrénées et compte une majorité de petites églises assez simple sans beaucoup de caractÚres propres qui reflÚtent les courants distinctifs des provinces voisines : Auvergne, Velay, Saintonge, Limousin
 D'autres, plus grandes, dans l'archevêché de Narbonne et en Roussillon, sont en rapport étroits avec la Catalogne, alors que dans le Midi pyrénéen et en Béarn les relations avec le nord de l'Espagne sont assez étroites. Aussi existe-t-il une infinie diversité d’édifices.

Le plan basilical avec nef et collatéraux est fréquent. Les collatéraux sont assez larges et assez bas, le transept peu saillant et le déambulatoire absent (sauf dans les églises de pÚlerinage). La coupole en avant du chœur ou sur le carré du transept est assez fréquente.

Les nefs sont voûtées de berceaux plein cintre coupés par des doubleaux ; les collatéraux sont eux aussi en plein cintre avec doubleaux ; plus rarement à voûtes d'arêtes (La Sauve Majeure, Saint Aventin), à demi berceaux (Saint Michel de Lescure, Saint Béat, Saint Just de ValcabrÚre) et exceptionnellement à berceaux transversaux (cathédrale de Lescar, Saint Dalmazy).

Lescure (Tarn) : église saint Michel. La nef
Lescure (Tarn) : église saint Michel. La nef
La Sauve Majeure (Gironde) : abbaye Notre Dame de la Grande Sauve. Les absides du chevet
La Sauve Majeure (Gironde) : abbaye Notre Dame de la Grande Sauve. Les absides du chevet
ValcabrÚre (Haute Garonne) : basilique saint Just : la nef et le bas cÎté sud
ValcabrÚre (Haute Garonne) : basilique saint Just : la nef et le bas cÎté sud
Lescar (Pyrénées Atlantiques) : la « cathédrale » Notre Dame. La nef
Lescar (Pyrénées Atlantiques) : la « cathédrale » Notre Dame. La nef

En élévation, les arcs sont généralement en plein cintre ; de même sont élevés des arcs de décharge le long de la façade, de la nef et du chevet à l'intérieur comme à l'extérieur ; on utilise plus rarement les bandes lombardes (Saint Martin de Londres, Saint Aventin). Les grandes arcades reposent sur des piles carrées ou cruciformes à quatre colonnes engagées, sur un socle le plus souvent circulaire. Des colonnes géminées reçoivent les doubleaux de la voûte (Fontfroide, Castelnau Pégayrolles) ou les retombées des grandes arcades (Nant, Flaran). L'alternance est rare (Bozouls, Saint-Nazaire de Carcassonne). Pas de tribunes, sauf à Burlats et Alet, à l'image des églises des routes de pÚlerinage. Exceptionnellement, à Saint Paul les Dax, le chevet s'orne d'une arcature et d'une frise sculptée. Une série d'arcades portant sur des colonnettes à chapiteaux peut décorer le chœur (Le Bourg, Saint Macaire, Sainte Croix d'Oloron).

Saint Aventin (Haute Garonne) : face sud l’église
Saint Aventin (Haute Garonne) : face sud l’église
L’abbaye de Fontfroide : la nef de l’abbatiale
L’abbaye de Fontfroide : la nef de l’abbatiale
Nant en Aveyron : l’église abbatiale saint Pierre. L’intérieur
Nant en Aveyron : l’église abbatiale saint Pierre. L’intérieur
Flaran (Gers) : abbaye cistercienne. La nef de l’abbatiale
Flaran (Gers) : abbaye cistercienne. La nef de l’abbatiale
Bozouls (Aveyron) : Sainte Fauste. La nef
Bozouls (Aveyron) : Sainte Fauste. La nef
Carcassonne : cathédrale saint Nazaire et saint Celse. La nef romane
Carcassonne : cathédrale saint Nazaire et saint Celse. La nef romane

Dans quelques églises subsiste de l'art carolingien un massif occidental comprenant le narthex surmonté d’une grande tribune appuyée au mur de façade et ouvrant largement sur la nef (Maguelone).

Villeneuve les Maguelone (Hérault) : cathédrale saint Pierre
Villeneuve les Maguelone (Hérault) : cathédrale saint Pierre

L’éclairage reste parcimonieux et il n’y a aucun éclairage direct de la nef. Une corniche à tablette sur modillons court sous une couverture de tuiles ou de lauzes posée directement sur les reins de la voûte.

Les clochers se bornent à un mur dominant la façade ou l'arc triomphal en avant du chœur. TantÃŽt le mur percé de deux, trois ou quatre baies rangées sur une seule ligne se termine horizontalement (Perse), tantÃŽt il s'amortit en pignon et les baies sont disposées sur deux ou trois rangs (Saint Béat, MontsaunÚs, Llo). Outre quelques clochers donjons d’églises forteresses, les tours quadrangulaires subsistent soit au devant de la façade (Bessuéjouls, Saint Seurin de Bordeaux, Oloron Sainte Marie), soit en avant du chœur (Aubiac, Carennac, Saint-Just de ValcabrÚre).

ValcabrÚre (Haute Garonne) : basilique saint Just : flanc nord
ValcabrÚre (Haute Garonne) : basilique saint Just : flanc nord
MontsaunÚs (Haute Garonne) : église saint Christophe des Templiers
MontsaunÚs (Haute Garonne) : église saint Christophe des Templiers
Llo (Pyrénées Atlantiques) : église saint Fructueux. Façade occidentale et coté sud
Llo (Pyrénées Atlantiques) : église saint Fructueux. Façade occidentale et coté sud
Aubiac, sainte Marie (XIIÚ) : vue du chevet et de la tour lanterne
Aubiac, sainte Marie (XIIÚ) : vue du chevet et de la tour lanterne


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)