B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

STOSKOPFF Sébastien

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3.2. La vie de Stoskopff

L’apprentissage
Le séjour parisien
Le retour à Strasbourg
Au service du prince de Nassau Idstein

3.2.3. Le retour à Strasbourg

Stoskopff Sébastien : Nature morte aux fruits, pain, cruche et verre. Huile sur bois, 27,5 x 36,5cm. Collection privée. (Histoire de l’art)
Stoskopff Sébastien : Nature morte aux fruits, pain, cruche et verre. Huile sur bois, 27,5 x 36,5cm. Collection privée. (Histoire de l’art)
En 1640 ou 1641, Stoskopff revient donc à Strasbourg qui, relativement peu touchée par les troubles de la guerre de Trente Ans, est alors un centre artistique et intellectuel vivant.

Stoskopff à visiblement l’intention de s’installer définitivement dans la ville alsacienne puisque le 11 février 1641 il entre dans la corporation des orfèvres, artisans d’art et peintres de la ville « Zur Steltz ». Rapidement éclate au sein de la corporation une querelle : le nouveau membre doit-il réaliser un « chef d’œuvre » pour celle-ci ? Cette querelle est vraisemblablement alimentée par quelques membres du « poêle », qui voient, non sans quelque raison, un redoutable concurrent s’installer parmi eux… Les débats se prolongent fort longtemps ; mais le 13 octobre 1642 Stoskopff, qui entre temps a acquis grande notoriété dans la ville, offre au « Conseil des Quinze » une toile pour leur grande salle de délibération : émerveillés, les « Quinze » ordonnent à la corporation de cesser la dispute et la « Monnaie » de la cité dédommage l’artiste pour son œuvre extraordinaire « über die massen schones Kunstgemähl… » Cette œuvre, une nature morte dans une cuisine, sera accrochée dans la salle du conseil de la ville, mais sera malheureusement détruite dans l’incendie de l’Hôtel de ville lors des évènements de juillet 1789.

Stoskopff Sébastien : Nature morte à la pipe. Huile sur toile, 42,5 x 58,2cm. Collection privée, USA. (Histoire de l’art)
Stoskopff Sébastien : Nature morte à la pipe. Huile sur toile, 42,5 x 58,2cm. Collection privée, USA. (Histoire de l’art)
Les relations entre l’artiste et la guilde s’améliorent nettement à partir de ce moment, puisqu’en 1647, Stoskopff est nommé membre d’honneur du tribunal de la corporation « Zur Steltz ». L’artiste entretient d’ailleurs avec certains membres de la corporation de très étroites relations : sa sœur Martha avait épousé en 1635 Nicolas Riedinger, un des meilleurs orfèvres de la ville ; lui-même épouse en 1646 Anna Maria Riedinger, la fille d’un premier mariage de Nicolas… Une fille leur naît en 1647, dont les trois parrains sont tous des orfèvres de la guilde… Même dans ses œuvres de l’époque apparaissent très souvent des objets en or ou en argent.

Les œuvres de la période strasbourgeoise sont marquées à la fois par la continuité et par l’innovation : les scènes de cuisine, les déjeuners sont toujours présents, de même que les vanités dont il donne avec la « Grande Vanité » (1641, Strasbourg, musée de l’Œuvre Notre-Dame) une interprétation magistrale. Mais des sujets nouveaux apparaissent : les pièces d’orfèvrerie et les corbeilles de verres en cristal vénitien et de saisissants trompe-l’œil.


Icone texte Articles connexes
Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)