B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le ghetto de Rzeszow

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4. Les déportations

Entre le 7 et le 19 juillet 1942 a lieu la première « Aktion ». Tôt le matin du 7 juillet, les résidants de la partie sud du ghetto doivent se réunir sur le « Sammelplatz » (l'ancien cimetière juif) où lieu une sélection. Ceux qui sont aptes pour le travail reçoivent une carte de travail spéciale. Puis la police se déploie dans le ghetto. 2.000 personnes âgées et malades sont emmenées dans la forêt voisine de Glogow où ils sont exécutés. Un groupe de Juifs est transféré à l’usine « Flugmotorenwerk » à Lisia Gora. 4.000 Juifs partent à pied pour la gare de Staroniwa, embarqués dans des wagons à bétail (100 à 120 personnes par wagon) et expédiées à Belzec, où ils sont immédiatement gazés. La marche vers la gare se déroule avec un brutalité peu commune : les gens sont battus, matraquée et beaucoup sont exécutés sous les yeux de la population locale, notamment des civils allemands qui protesteront officiellement par la suite… 236 personnes sont exécutées dans les rues du ghetto, 42 sur le chemin de la gare. Les Juifs qui ont inhumés les corps dans le cimetière juif de Czekaj sont également exécutés. Parmi les bourreaux se trouvent Pavlu et Mack.

Le convoi suivant pour Belzec quitte la gare de Staroniwa le 10 juillet. Après sélection sur le Sammelplatz, 500 personnes âgées sont traînées dans la forêt de Glogow pour exécution. Les autres partent à pied pour la gare. Après les protestations des Allemands du cru, cette marche est beaucoup moins brutale. Le Judenrat est obligé de régler la facture du transport. Deux autres convois partent de Staroniwa les 14 et 19 juillet. Les sources diffèrent quant au nombre des déportés : entre 18.000 et 21.000. Comme environ 4.000 Juifs restent dans le ghetto après les déportations de juillet, on peut supposer que le chiffre de 20.000 victimes correspond au mieux à la réalité, en y incluant les Juifs assassinés dans la forêt de Glogow et dans le ghetto même.

Le ghetto est considérablement réduit après cette déportation, avant que n’arrive fin juillet un groupe de juifs du ghetto de Debica. Le 7 août, une nouvelle « Aktion » a eu lieu, qui transfère approximativement 1.000 femmes et enfants au camp de transit et de travail forcé de Pelkinie près de Jaroslaw dans la zone de Lwow (il y avait déjà 10.000 juifs de Lezajsk, de Lancut, de Zolynia, de Radymno et d'autres villages dans ce camp de transit). Après qu'un bref séjour, les prisonniers sont envoyés à Belzec. Le 25 octobre, un groupe de 120 juifs du ghetto liquidé de Glogow Malopolski arrivent à Rzeszow. Une autre « Aktion » a lieu le 15 novembre 1942. Tous les Juifs sont rassemblés sur l'Appellplatz de la rue de Baldachowka où une choix a lieu : 2.000 Juifs sont été envoyés à Belzec. Durant l’opération, la police de sécurité sous les ordres de Paul Lehmann recherche les enfants dans le ghetto. Ceux qui sont découverts siont tués séance tenante.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)