B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4.3. L’époque gothique : XIII-XVè

Le rôle croissant des corporations et des bourgeois
L’architecture
Sculpture
Peinture
Vitrail
Les lettres

4.3.6. Les lettres

Dans le domaine des lettres, les XIVè-XVè présentent une indigence qui contraste avec les grandes œuvres du XIIIè siècle et celles de l'humanisme. La veine poétique est complètement tarie et aucune œuvre d'imagination n'est digne d'être citée. La seule exception concerne l'histoire. Animés d'un fort patriotisme municipal, les bourgeois des villes sont avides de connaître les grands faits du passé de leur cité et ce besoin suscite la rédaction des trois chroniques strasbourgeoises du XIVè siècle : celle de Mathias de Neuenbourg, celle de Closener et celle de Kœnigshofen.

  • Mathias de Neuenbourg, conseiller juridique de l'évêque, compose une histoire de l'Empire courant de 1270 à 1350, dont la paternité d'ailleurs lui est en partie contestée, ainsi qu'une biographie de l'évêque Berthold de Bucheck (1328-1353). Sa chronique latine, d'un style alerte, riche en anecdotes qu'il recueillit probablement de témoins des événements, comporte cependant bien des inexactitudes.
  • Fritsche Closener, chanoine du grand chœur de la cathédrale, inaugure la série des chroniques en langue allemande, assurées d'une plus large audience. Il a le mérite d'un style simple, sans prétention, d'une relative objectivité et d'une analyse assez fine des faits. C’est lui qui relate avec quelques détails les deux révolutions strasbourgeoises de 1332 et 1349, ainsi que les ravages de la peste noire.
  • 1.1.
  • Jacques Twinger, de Koenigshoffen, issu d'une famille patricienne de Strasbourg, chanoine de Saint-Thomas depuis 1395, rédige sa chronique allemande (après en avoir écrit une latine, perdue), entre 1392 et 1420, date de sa mort. Cette chronique court jusqu’en 1400. Comme il le dit dans sa préface, il s'adresse aux laïcs cultivés, ne veut pas s'en tenir aux vieilles histoires, mais veut raconter les faits contemporains « qui sont lus avec plus d'intérêt que les choses anciennes », et particulièrement les événements remarquables qui se sont produits en Alsace et à Strasbourg. Kœnigshofen ne rompt cependant avec la tradition, et sa chronique est d'inspiration typiquement médiévale, surtout quand on la compare à celle de Froissart, à peu près contemporaine.

  • Il débute par la création du monde et manifeste le souci d'écrire une histoire universelle en même temps que strasbourgeoise et remonter toujours jusqu'aux plus lointaines origines. Les trois premiers chapitres relatent l'histoire de l'Orient, des Juifs, de Rome, des papes et de l'Eglise chrétienne ; le quatrième est consacré aux évêques de Strasbourg, depuis saint Amand ; seul le cinquième traite de l'histoire de la ville, depuis sa création par Trébata, fils de Sémiramis et fondateur de Trèves, douze cents ans avant notre ère.
    Le récit n'est pas continu, mais découpé en une suite de notices souvent disparates, sans grand respect de la chronologie ni de l'exactitude. L'auteur ne se prive pas non plus, pour les événements récents, de faire de larges emprunts, parfois textuels, à ses devanciers. Mais son récit est vivant, naïf, émaillé d'anecdotes, de saillies, de faits étonnants. Le sincère patriotisme municipal et impérial qui s'en dégage ne pouvait manquer de plaire à ses lecteurs.
    Telle quelle, cette œuvre rencontra un succès éclatant en Allemagne et passa pour le modèle de toute chronique urbaine. On en connaît une quarantaine de manuscrits, dont certains contiennent des insertions concernant d'autres villes. En Alsace même, elle eut plusieurs continuateurs au XVè siècle. Pourtant, sa vogue semble avoir été d'assez courte durée, puisqu'il fallut attendre jusqu'en 1698 pour en voir paraître une édition imprimée.
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre PrécédentChapitre suivant >>>


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)