B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Les « Primitifs » italiens (Histoire de l'art)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3.2. Peintres et œuvres

Le Maître de Tressa
Simone et Machilon
Dietisalvi de Speme
Guido di Graziano
Guido da Siena
Maître inconnu de la fresque du Palais Public
Duccio di Buoninsegna
Segna di Buonaventura
Maître du Palazzo Venezia
Niccolo di Segna
Ambrogio Lorenzetti
Pietro Lorenzetti
Ugolino da Nerio
Lippo Memmi
Ugolino Lorenzetti
Niccolo ser Sozzo
Lippo Vanni
Andrea Vanni
Bartolomeo Bulgarini
Barna da Siena
Luca di Tomme
Simone Martini
Bartolo di Fredi
Paolo di Giovanni Fei
Taddeo di Bartolo
Andrea di Bartolo
Martino di Bartolomeo
Sassetta
Giovanni di Paolo

3.2.17. Lippo Vanni

Lippo Vanni (Lippo di Vanni), le frère du peintre Andrea Vanni, est un peintre et enlumineur italien actif entre 1344 et 1375 à Sienne. Il est l’élève de Nicolo di Ser Sozzo qui l’initie à l’enluminure. Il siège au Conseil général de la ville en 1360 et en 1373. Les premiers travaux qui lui sont attribuées sont l’enluminure du livre du chœur de la Collégiale de San Gimignano (Vers 1340-1342, San Gimignano, Museo d'Arte Sacra), dans lequelle il montre déjà la qualité expressive des personnages et des scènes qui caractériseront ses œuvres ultérieures. Dans le « Graduel » de la Collégiale de Casole d'Elsa près de Sienne et le manuscrit de l'hôpital Santa Maria della Scala de Sienne, il créé des contrastes audacieux et de brillantes harmonies de couleur ; les détails architecturaux sont plus complexes et utilisés pour créer une impression de profondeur. Cet effet spatial est sans aucun doute influencé par l'art de Pietro Lorenzetti, de même que le traitement de la forme et des personnages, ces derniers étant nettement modélisés.

A côté des travaux d’enluminure, il réalise aussi de nombreux panneaux et fresques : représentatif de l’école siennoise et marqué par l'élégante tradition de Simone Martini, il s'exprime mieux dans les œuvres de petit format ou ses agencements sont amples et vigoureux : « Madone et saints » au Metropolitan Museum de New York, au Städelisches Institut de Francfort et à la Walters art Gallery de Baltimore ; panneaux de prédelle avec le Calvaire au musée de Göttingen ; Dormition de la Vierge au musée d'Altenburg ; Crucifixion du Minneapolis Institute of Arts ; trois Saints dominicains du Vatican…

Il se montre moins à l’aise dans ses peintures de plus grandes dimensions : Madone à l'Enfant du musée du Mans, Saint Pierre et Saint Paul de Saint-Louis-en-l'Île à Paris ; triptyque de la Madone, des saints et de l’histoire de sainte Aurea à San Domenico e Sisto de Rome (1358), polyptyque peint à fresque de la Vierge et l'Enfant entourés de saints du Seminario Pontifico de Sienne…

Il réalise également de grandes décorations à fresque dont l’histoire de la Vierge de l'église Eremo di San Leonardo al Lago près de Sienne et la bataille du Val di Chiana dans la salle de la Mappemonde au Palais public de Sienne (1363 ou 1372).

Il a peint à Naples avec son frère.

Lippo Vanni : Les fiancailles de la Vierge. 1360s. Fresque. Sienne, San Leonardo al Lago
Lippo Vanni : Les fiancailles de la Vierge. 1360s. Fresque. Sienne, San Leonardo al Lago

Entre 1360 et 1370 Lippo Vanni exécute un cycle de fresques, pour l'église de l'ermitage de San Leonardo al Lago, aux portes de Sienne. Peint sur les murs et l'arche d'entrée du chœur de l'église, le schéma narratif comprend des scènes de la vie de la Vierge, comme la Présentation au Temple, l'Annonciation, les fiançailles et l'Assomption (cette dernière sur l'arche chœur, aujourd'hui gravement endommagée).

Lippo Vanni : La naissance de la vierge. 1345. Enluminure, 150 x 130 mm. Sienne, Musée de l’oeuvre du Dôme
Lippo Vanni : La naissance de la vierge. 1345. Enluminure, 150 x 130 mm. Sienne, Musée de l’oeuvre du Dôme

Vanni a une préférence particulière dans les travaux d’enluminure pour les grandes initiales : elles lui offrent en effet un espace suffisant pour représenter des scènes figuratives complexes et narratives.

Lippo Vanni : La victoire de l’armée siennoise à Val di Chiana en 1363. Vers 1364. Fresque. Sienne, Palazzo Publico
Lippo Vanni : La victoire de l’armée siennoise à Val di Chiana en 1363. Vers 1364. Fresque. Sienne, Palazzo Publico

A côté de la Maestà de Simone Martini dans la salle de la Mappemonde (anciennement connue sous le nom de « Sala del Consiglio ») il avait un certain nombre d’œuvres profanes, dont des scènes de batailles et des portraits d’importants capitaines. Un des meilleurs exemples de ce genre qui soit resté intact est la scène de la bataille victorieuse que les Siennois ont livré aux mercenaires anglais en 1363, et que Lippo Vanni fut chargé de commémorer. Sa fresque monochromatique décrit les progrès de la bataille et la disposition des troupes : c'est plus une chronique graphique plutôt qu'une reconstitution naturaliste, soigneusement « étiquetée », avec les villes et les armées identifiées par l'héraldique, les drapeaux et les oriflammes des capitaines...



Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)