B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

L’Occident du Xè au XIIIè siècle

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4.5. La Guerre de Cent Ans : 1338-1453

Une querelle féodale et dynastique
Armées et gens de guerre
Les malheurs de la Guerre
Pourquoi cent ans de guerre ?
Désastres et redressement français
Jehanne d'Arc et la fin du conflit

4.5.2. Armées et gens de guerre

Il n'y a pas au XIVè d'armée permanente. Le roi recrute chevaliers mercenaires, bourgeois et paysans. Les armées sont peu nombreuses car fort coûteuses. Les opérations sont le plus souvent de petites escarmouches ou de longs sièges. Seuls les combats de Crécy (1346), Poitiers (1356) et Azincourt (1415) opposent de nombreuses troupes.

Deux conceptions s'opposent : pour les chevaliers français, la guerre est un sport, l'héroïsme y est prépondérant. Pour les Anglais, elle est une science : il faut coordonner l'action des cavaliers, archers et fantassins.

Aussi les Anglais écrasant ils les Français à Crécy et Poitiers (1356) et au traité de Brétigny (1360) prennent plus d'un tiers du Royaume de France. Mais rapidement Charles V (1364-1380) et son connétable Bertrand du Guesclin reprennent la plupart de leurs conquêtes (1360-1380).


Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)