B&S Encyclopédie

Index de l'article Index de l'article
1. Introduction
1.1. L’Egypte, un « don du Nil »
1.2. Datation

2. « Avant l’histoire »
2.1. L'Egypte de la préhistoire
2.2. La formation de la civilisation égyptienne : 4500 - 2650

3. L’ancien empire memphite : 2650 – 2033 av. J.C.
3.1. Introduction
3.2. La IIIè Dynastie (2650 - 2575 avant J. C.)
3.3. La IVè dynastie (2575 - 2465 avant J. C.)
3.4. La Vè dynastie (2465 - 2323 avant J. C.)
3.5. La VIè dynastie (2323 à 2150 avant J. C.)

4. La Première Période Intermédiaire (2150 – 2133)
4.1. Généralités
4.2. Les dynasties

5. Le Moyen Empire thébain (2133 – 1786)
5.1. Introduction
5.2. La XIè dynastie (2133 - 1963 avant J. C.)
5.3. La XIIè dynastie (1963 - 1786 avant J. C.)

6. La seconde période intermédiaire (1783 -1550 avant J.C.)
6.1. Les HyksĂ´s
6.2. Les dynasties
6.3. La fin de la domination HyksĂ´s (1650 Ă  1550 avant J. C.)

7. Le nouvel empire (1550 – 1069)
7.1. Introduction
7.2. ReconquĂŞte et consolidation
7.3. Vers l’hégémonie
7.4. L’intermède amarnien : Amenophis IV – Akhenaton
7.5. L’empire hégémonique
7.6. Le déclin (1186 – 1069 avant J. C.)
7.7. Les dynasties du Nouvel empire

8. La Troisième période intermédiaire (1069 - 664 avant J.C.)
8.1. Introduction
8.2. La XXIè dynastie de Tanis (1069 – 945)
8.3. La XXIIè dynastie « libyenne » (945 – 715)
8.4. Les XXIIIè et XXIVè dynasties
8.5. La domination Nubienne : les XXVè et XXVIè Dynasties (715 – 664)
8.6. Les dynasties

9. La basse Ă©poque (664 - 330 avant J.C.)
9.1. L’invasion assyrienne : 671-660
9.2. La XXVIè dynastie « saïte » (664 à 525 avant J. C.)

10. L’époque ptolémaïque (332 avant J.C. – 30 avant J.C.)
10.1. Alexandre le Grand (331 Ă  322 avant J. C.)
10.2. Les Lagides (322-30 avant J.C.)
Bas de boite

Diffusé par CashTrafic

Histoire de lÂ’Egypte ancienne

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. L’ancien empire memphite : 2650 – 2033 av. J.C.

Introduction
La IIIè Dynastie (2650 - 2575 avant J. C.)
La IVè dynastie (2575 - 2465 avant J. C.)
La Vè dynastie (2465 - 2323 avant J. C.)
La VIè dynastie (2323 à 2150 avant J. C.)

3.3. La IVè dynastie (2575 - 2465 avant J. C.)

3.3.1. Généralités

3.3.1.1. LÂ’organisation du pays

Scribe accroupi, dit « scribe de Morgan », IVè dynastie. Dimensions : 41 cm x 51 cm x 31 cm. Musée du Caire. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Scribe accroupi, dit « scribe de Morgan », IVè dynastie. Dimensions : 41 cm x 51 cm x 31 cm. Musée du Caire.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Le roi, appelé le « dieu bon », dispose de tous les pouvoirs. Snéfrou crée la charge de vizir, également « juge de la grande porte », confiée de façon quasi exclusive à des princes de la famille royale. Le vizir cumule de nombreuses fonctions parmi lesquelles celles de préfet, juge, chancelier, administrateur des finances, rédacteur des décrets royaux. Il est secondé par deux chanceliers, portant le titre de « chef des soldats » et de « directeur des magasins d'armée ». La direction des travaux du roi est assurée par un ministre.

Guizeh : les grandes pyramides. (Site Egypte antique)
Guizeh : les grandes pyramides. (Site Egypte antique)
Un nomarque, choisi en général parmi les fils ou les petits-fils du souverain, dirige chacun des 22 nomes de la Haute-Egypte et les 20 nomes de la Basse-Egypte. « Guide du pays » et « directeur des magasins », chaque nomarque assure la perception des impôts et supervise la justice dans son nome. La justice est rendue par une assemblée de notables dans les villes et par des juges des champs dans la campagne. Il existe une chambre d'appel. Les nomarques sont également responsables de l'entretien des canaux et de l'exploitation des terres.

Les cĂ©lèbres « Oies de MeĂŻdoum » font partie d’une scène de capture d’oiseaux au filet, dans le mastaba de NĂ©fermaât et dÂ’Itet. Elles datent de l’Ă©poque de SnĂ©frou (IVè dynastie). Particulièrement frappants sont les tons naturels de la peinture, appliquĂ©e sur une couche de stuc couvrant elle-mĂŞme un enduit de terre. Des plantes d’un vert tendre, aux fleurs rouges, Ă©voquent le paysage des rives d’un Ă©tang. 1,73m x 0,28m. Le Caire MusĂ©e Égyptien. (Histoire Egypte ancienne)
Les célèbres « Oies de Meïdoum » font partie d'une scène de capture d'oiseaux au filet, dans le mastaba de Néfermaât et d’Itet. Elles datent de l'époque de Snéfrou (IVè dynastie). Particulièrement frappants sont les tons naturels de la peinture, appliquée sur une couche de stuc couvrant elle-même un enduit de terre. Des plantes d'un vert tendre, aux fleurs rouges, évoquent le paysage des rives d'un étang. 1,73m x 0,28m. Le Caire Musée Égyptien. (Histoire Egypte ancienne)
La condition sociale des Egyptiens dépend des fonctions exercées. Les courtisans touchent une rente alimentaire quotidienne et disposent souvent du privilège de posséder un tombeau et d'y pratiquer les rites osiriens. Les artisans et les paysans, rémunérés au prorata de leurs productions, financent indirectement les fonctionnaires royaux chargés de les surveiller.

3.3.1.2. La terre

Buste du prince Ankhaf, fils de roi, vizir et inspecteur des grands travaux de Khéphren dont il supervise la construction de la pyramide. Calcaire polychrome, 51,2cm. IVè dynastie, Guizeh. Boston , Museum of Fine Arts (Histoire de l’Egypte ancienne)
Buste du prince Ankhaf, fils de roi, vizir et inspecteur des grands travaux de Khéphren dont il supervise la construction de la pyramide. Calcaire polychrome, 51,2cm. IVè dynastie, Guizeh. Boston , Museum of Fine Arts
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
En théorie, la terre et ses produits (mines) appartiennent au Pharaon. Les terres royales, qui représentent la majeure partie de l'Égypte, sont cultivées par des serfs attachés à la glèbe. En outre, pharaon possède des terres personnelles, dont il fait don soit en faveur d'un dieu, soit en faveur d'un de ses fonctionnaires, ou qu'il constituait en domaines funéraires pour subvenir à l'entretien de sa pyramide et au service de ses offrandes.

Comme la monnaie n'existe pas encore, c'est en nature que la population paye ses redevances et que les fonctionnaires sont rétribués par le roi.

3.3.1.3. La société

Saqqara : tombe de Nefer et de son père Ka : scène champêtre. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Saqqara : tombe de Nefer et de son père Ka : scène champêtre.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Toute la population sert le roi et les conditions sociales sont déterminées par les fonctions exercées. À la cour, il y a une hiérarchie de courtisans qui touche journellement une rente alimentaire. De plus, Pharaon leur accorde le privilège de posséder un tombeau et le droit d'y pratiquer les rites osiriens.

Dans les villes, les artisans, tout comme les paysans à la campagne, ne travaillent pas pour leur propre compte : le produit de leur activité appartient à Pharaon, qui leur en laisse une part pour leur subsistance.

La classe privilégiée de cette société est celle des fonctionnaires royaux, qui contrôlent le travail des serfs et des artisans.

3.3.1.4. La défense des frontières

Guizeh : la grande pyramide de Khéops : Vue du nord est.  (Site Egypte antique)
Guizeh : la grande pyramide de Khéops : Vue du nord est. (Site Egypte antique)
La défense des frontières joue un rôle capital dès la IVè dynastie. Pour être à l'abri des pillards du sud, Neterkhet-Djéser, avait colonisé le pays en amont de la première cataracte, sur une longueur d’environ 24 kilomètres et l'avait organisé en marche. Ses successeurs maintiennent leur contrôle sur ce secteur et renforcent leur présence à l'ouest, à l'oasis de Siwa, qui permet à l'Égypte de communiquer avec la Marmarique, contre les incursions des Libyens. Ils jalonnent les routes qui mènent en Syrie - Palestine de garnisons. L'exploitation des mines du Sinaï en devient alors plus méthodique. On y a trouvé des bas-reliefs commémorant les victoires des rois.

3.3.2. Les pharaons

  • SnĂ©frou (2575 Ă  2551 avant J. C.) : SnĂ©frou, premier roi de la lignĂ©e, crĂ©e la charge de vizir. Il fait Ă©tablir le recensement du bĂ©tail et organise plusieurs expĂ©ditions au SinaĂŻ et dans les carrières de Nubie, au Liban pour rapporter du cèdre et du sapin destinĂ©s au bois de charpente ainsi quÂ’en Libye. Il achève la pyramide d'Houni Ă  MeĂŻdoum, fait construire la pyramide rhomboĂŻdale et finalement la « pyramide rouge » de Dahshour.
  • Koufhou. Nom grec : ChĂ©ops (2551 Ă  2528 avant J. C.) : Le règne de KhĂ©ops, en Ă©gyptien Khoufou, « Khnoum me protège » est peu connu. Sa rĂ©putation nÂ’est pas très bonne, mais il laisse Ă  lÂ’humanitĂ© sa cĂ©lèbre pyramide de Guizeh aux parois lisses, dont la construction dure près de trente annĂ©es. KhĂ©ops Ă  au moins deux fils Djedef RĂŞ (Didoufri) qui lui succède et Kaouâb, le prince hĂ©ritier qui disparaĂ®tra avant son frère.
  • Djedef Rê : nom grec : Didoufri (2528 Ă  2520 avant J. C.). Didoufri est le premier pharaon Ă  porter dans sa titulature le nom de « fils de Rê ». Il quitte Gizeh pour se faire enterrer Ă  Abou Roach.
  • Khâef Rê : Nom grec : KhĂ©phren (2520 Ă  2494 avant J. C.). Demi frère de Djedef-RĂŞ, KhĂ©phren lui succède et conserve le titre de « fils de Rê » tout en dĂ©veloppant l'affirmation de l'importance d'Atoum face Ă  RĂŞ. Il laisse derrière lui une grande pyramide et le grand Sphinx de Gizeh.
  • Baoufrê ? : (2494-2490)
  • Menkaou Rê : nom grec : MykĂ©rinos (2490 Ă  2472 avant J. C.). MykĂ©rinos est lÂ’auteur de la troisième grande pyramide.
  • Chepseskaf : (2472 Ă  2467 avant J. C.). Chepseskaf achève le complexe funĂ©raire de son père, MykĂ©rinos, mais se fera enterrer Ă  Saqqarah.
  • Dedfptah ? (2467-2465)
Fragment d’une statue de Snéfrou retrouvée à Dashour. Calcaire. IVè dynsatie. Musée du Caire.<br>(Histoire de l’Egypte ancienne)
Fragment d’une statue de Snéfrou retrouvée à Dashour. Calcaire. IVè dynsatie. Musée du Caire.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Statue en ivoire du roi Khéops, la seule du monarque qui nous soit parvenue. IV dynastie, musée du Caire<br>(Histoire de l’Egypte ancienne)
Statue en ivoire du roi Khéops, la seule du monarque qui nous soit parvenue. IV dynastie, musée du Caire
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Le pharaon Djedefre. Abu Roash. Musée du Louvre. IVè dynastie. Quartzite rouge avec traces de peinture. Hauteur: 26,5cm.<br>(Histoire de l’Egypte ancienne)
Le pharaon Djedefre. Abu Roash. Musée du Louvre. IVè dynastie. Quartzite rouge avec traces de peinture. Hauteur: 26,5cm.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Le pharaon Khéphren trônant sous la protection du dieu Horus. IVè dynastie. Diorite. Musée du Louvre.<br>(Histoire de l’Egypte ancienne)
Le pharaon Khéphren trônant sous la protection du dieu Horus. IVè dynastie. Diorite. Musée du Louvre.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)
Le pharaon Mykérinos et son épouse Kamerernebty. IVè dynastie. Musée du Caire.<br>(Histoire de l’Egypte ancienne)
Le pharaon Mykérinos et son épouse Kamerernebty. IVè dynastie. Musée du Caire.
(Histoire de lÂ’Egypte ancienne)

Icone texte Articles connexes
Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)