B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Le Seicento – Le XVIIè

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

6. Allemagne et Europe Centrale

Histoire
Allemagne
Bohème
Suisse

6.2. Allemagne

6.2.1. Architecture

Le pays passe insensiblement du flamboyant au baroque italien, la Réforme n'ayant pas suscité de Renaissance architecturale, mise à part une courte réaction palladienne. Les influences sont nombreuses : hollandaises dans le nord, française dans les cours protestantes, italiennes dans les cours catholiques du sud.

6.2.1.1. Au Nord

On trouve dans les monuments en pierre les particularités de l'architecture du bois (Harz) : Gewandhaus de Brunswick (1590), maison de Leibniz à Hanovre (1652). L'influence de l'architecture civile de la bourgeoisie hollandaise est nette dans les cités de la Hanse : Dantzig (A.van Obbergen de Malines), hôtel de Ville d'Emden (Martin Arens de Delft), façade de l'hôtel de ville de Brème (1613, Luder von Bentheim). Cette influence se sent jusqu'à Hamel (Rattenfängerhaus 1602) et Cologne.

Brunswick : Gewandhaus, façade ouest
Brunswick : Gewandhaus, façade ouest
Brunswick : Gewandhaus, détail.
Brunswick : Gewandhaus, détail.
Hanovre : la maison Leibnitz
Hanovre : la maison Leibnitz
Hanovre : la maison Leibnitz : le portail
Hanovre : la maison Leibnitz : le portail
Brême : la façade de l’hôtel de ville
Brême : la façade de l’hôtel de ville
Hamel : le « Rattenfängerhaus »
Hamel : le « Rattenfängerhaus »

6.2.1.2. Dans l'ouest

Du Cerceau à inspiré Georg Riedinger au château d'Aschaffenburg am Main (1605-1614). Le château de Heidelberg est d'influence italienne et flamande (1615-1618).

Georg Riedinger : le château d’Aschaffenburg sur le Main
Georg Riedinger : le château d'Aschaffenburg sur le Main
Le château de Heidelberg
Le château de Heidelberg

6.2.1.3. Au sud

L’architecture est italianisante : Elias Holl construit l'arsenal et l'hôtel de ville d'Augsbourg ; Jakob Wolff le Jeune créé l'hôtel de ville de Nuremberg (1616-1622). A Munich s'élèvent la Résidence (P. Witte), l'église Saint Michel imitée du Gèsu et servant de modèle aux églises Jésuites, et l'église des Théatins (1663 par A. Barelli) s'inspirant de Sant'Andrea delle Valle.

Elias Holl : l’hôtel de ville d’Augsbourg
Elias Holl : l’hôtel de ville d’Augsbourg
Jakob Wolff le Jeune : l’hôtel de ville de Nuremberg
Jakob Wolff le Jeune : l’hôtel de ville de Nuremberg
Jakob Wolff le Jeune : l’hôtel de ville de Nuremberg : le portail d’entrée
Jakob Wolff le Jeune : l’hôtel de ville de Nuremberg : le portail d’entrée
Munich : la façade de l’église saint Michel
Munich : la façade de l’église saint Michel
Munich : la façade de l’église saint Michel. L’intérieur
Munich : la façade de l’église saint Michel. L’intérieur
Munich : le château des Wittelsbach, « Residenz »
Munich : le château des Wittelsbach, « Residenz »
Munich : le château des Wittelsbach, « Residenz ». Côté jardin
Munich : le château des Wittelsbach, « Residenz ». Côté jardin
Munich : l’église des Théatins
Munich : l’église des Théatins
Munich : l’église des Théatins. Décor intérieur
Munich : l’église des Théatins. Décor intérieur

6.2.2. Sculpture

Le Bernin influence Antonio Dario dans la fontaine devant la cathédrale de Salzbourg (1664-1680) et Burnacini dans la colonne de la Peste à Dresde (1687). B. Permoser est élève de Pietro di Cortona. A. Schluter (1640-1714) est influencé par les Hollandais (L'électeur Frédéric III, 1697) et surtout les Français (Décoration de l'arsenal de Berlin, monument équestre du Grand Électeur, 1700).

Matthias Scheits (1625-1700) : le riche et le pauvre Lazare. Gravure pour la bible de Luther
Matthias Scheits (1625-1700) : le riche et le pauvre Lazare. Gravure pour la bible de Luther
Antonio Dario : fontaine baroque de la place du Dôme de Salzbourg
Antonio Dario : fontaine baroque de la place du Dôme de Salzbourg
Antonio Dario : fontaine baroque de la place du Dôme de Salzbourg
Antonio Dario : fontaine baroque de la place du Dôme de Salzbourg
Andréas Schlüter: le prince Frédéric III. 1698, Bronze (Original perdu) Berlin, château de Charlottenbourg
Andréas Schlüter: le prince Frédéric III. 1698, Bronze (Original perdu) Berlin, château de Charlottenbourg
Andréas Schlüter: décor sculpté de la Marienkirche de Berlin.
Andréas Schlüter: décor sculpté de la Marienkirche de Berlin.
Statue équestre du prince électeur Frédéric Guillaume. Great. 1689-1703. Bronze, 290 cm. Berlin, Charlottenbourg
Statue équestre du prince électeur Frédéric Guillaume. Great. 1689-1703. Bronze, 290 cm. Berlin, Charlottenbourg

6.2.3. Peinture

A cause de la guerre, les grands peintres ont émigré : Adam Elsheimer, C. Loth en Italie, Backhuysen en Hollande, Peter van der Faes (Sir Peter Lely) en Angleterre, B. Strobel en Pologne.

Adam Elsheimer (1578-1610) : Jupiter et Mercure chez Philémon et Baucis. 1609-1610. Huile sur cuivre, 16,5 x 22,5 cm. Dresde, Gemäldegalerie
Adam Elsheimer (1578-1610) : Jupiter et Mercure chez Philémon et Baucis. 1609-1610. Huile sur cuivre, 16,5 x 22,5 cm. Dresde, Gemäldegalerie
Ludolf Backhuysen (1631-1708) : navires en détresse sur une côte rocheuse. 1667. Huile sur toile, Washington, National Gallery of Art
Ludolf Backhuysen (1631-1708) : navires en détresse sur une côte rocheuse. 1667. Huile sur toile, Washington, National Gallery of Art

Ceux qui restent imitent Italiens ou Hollandais ; Joachim von Sandrart ( 1688) est historiographe : « Die Teutsche Academie der edlen Bau-, Bild und Malereikünste » (Nuremberg 1675), cycle des Mois pour le château de Schleissheim, Doelen du capitaine Bicker van Swieten (1638).

Joachim von Sandrart (1606-1688) : allégorie du mois de novembre. Cycle des Mois pour le château de Schleissheim
Joachim von Sandrart (1606-1688) : allégorie du mois de novembre. Cycle des Mois pour le château de Schleissheim

Hambourg, épargnée, préserve une école de peinture avec David Kindt, J. Jacobson, M. Scheits.

Georg Flegel (Olmütz 1566 - Francfort-sur-le-Main 1638) est le premier peintre allemand réaliste et l'un des plus grands peintres du XVIIè siècle. Il acquiert le titre de citoyen de Francfort en 1597. Il travaille dans l'atelier du peintre flamand Lucas van Valckenborch. Flegel se spécialise dans des peintures de repas et des bouquets de fleurs.

Georg Flegel : nature morte aux poissons. 1637. Huile sur bois, 19 x 15cm. Paris, musée du Louvre
Georg Flegel : nature morte aux poissons. 1637. Huile sur bois, 19 x 15cm. Paris, musée du Louvre
Georg Flegel : nature morte au dessert. Huile sur bois, 22 x 28cm. Munich, Alte Pinakothek
Georg Flegel : nature morte au dessert. Huile sur bois, 22 x 28cm. Munich, Alte Pinakothek

6.2.4. Objets d’art

La gravure entre en décadence avec les départs d'Elsheimer et Hollar pour l'étranger. Le Prince Rupert a laisse quelques planches célèbres faites « A la manière noire ».

La céramique de grès de Cologne-Frechen est encore intéressante. Les centres se déplacent vers le sur (Westerwald).

De Nuremberg et Augsbourg, on exporte des cabinets d'ébène incrustés (ivoire, nacre, écailles).



Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)