B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le ghetto de Miedzyrzec Podlaski

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. Les déportations de fin 1942

Après cette première « Aktion » un ghetto fermé est établi dans la ville. Tous les Juifs sont relogés dans la zone de Szmulowizna, où existent seulement des misérables logements en bois. Le ghetto est entouré de barbelés.

La seconde « Aktion » a lieu entre le 6 et le 9 octobre 1942. En même temps que les habitants du ghetto, plusieurs centaines de juifs « ratissés » du canton de Radzyn sont rassemblés sur la place du marché et sélectionnés pour Treblinka. Les déportés sont enfermés à clef dans la synagogue durant plusieurs jours. Rywka Rybak, un survivant du ghetto de Miedzyrzec, a décrit les conditions de vie dans cette synagogue : « il n'y avait aucune nourriture ou eau dans le temple. Ma mère était également là. Je ne sais pas comment elle pourrait survivre là. Ma tante m'a dit qu'il y avait a l'intérieur des mort, des cris perçants et constants et de personnes mourantes. Ils sont morts de faim et de soif. Les cris sont montés au ciel. » Pendant cette « Aktion » environ 5.000 personnes sont déportées. 150 femmes et enfants sont exécutés dans le cimetière juif, car il n’y a plus de place dans les wagons à bestiaux... Deux personnes réussissent à s’échapper de Treblinka et reviennent à Miedzyrzec. Ils informent les autres sur le destin des Juifs de Miedzyrzec. A partir de ce moment, les survivants du ghetto commencent à aménager des caches dans les caves et certain fuient dans les forêts environnantes. Les fugitifs de Treblinka sont dénoncés par des membres de Judenrat et exécutés par le Gestapo. Les ouvriers travaillant dans les ateliers de brosses établis dans le ghetto en 1942 sont épargnés. Dans d'autres ateliers les juifs produisent des paniers pour les munitions.

Mi octobre 1942, 2 à 3.000 juifs de Radzyn Podlaski sont transférés dans le ghetto de Miedzyrzec. Elles sont envoyées à Treblinka lors de la troisième « Aktion » entre le 27 et le 29 octobre 1942. Peu de temps après, un quatrième « Aktion » a lieu : entre le 7 et le 8 novembre, environ 2.000 juifs sont déportés à Treblinka (Juifs de Miedzyrzec et Lukow). Après cette déportation il reste à Miedzyrzec 1.000 Juifs. Des Juifs des villages environnants et beaucoup de ceux qui se sont cachés dans les forêts décident alors de retourner au ghetto, convaincus qu’il n’y aurait plus de déportations.

Joel Schupack, qui a survécu donne une bonne description de la situation de ghetto entre fin 1942 et début 1943 : « actuellement il n'y a aucun Judenrat, aucune administration. Uniquement la force de police juive brutale, connue sous le nom d'« auxiliaire de la Gestapo ». Il n'y a aucun équipement hygiénique, aucun chauffage, aucune nourriture. Les gens vivent sur les réserves de leurs prédécesseurs, s'ils en trouvent, ou ils font de la contrebande, ce qui nécessite la complicité de la police juive… » Beaucoup de gens vivent cachés dans les caves du ghetto.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)