B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le ghetto de Przemysl

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

8. La liquidation

Il n'y a aucune résistance armée importante à Przemysl. Mi-avril 1943, 12 jeunes s’échappent du ghetto et tentent de rejoindre les Partisans. Arrêtés par les Ukrainiens non loin de la ville, tous, saf un, sont exécutés. Le survivant, connu seulement par son surnom de « Green » sera pendu peu de temps après en public avec Meir Krebs, qui le 10 mai 1943, avait poignardé un membre de la Gestapo, Karl Friedrich Reisner.

La liquidation de la section « B » du ghetto a lieu les 2 et 3 septembre 1943. Pendant cett « Aktion Judenrein » (épuration des juifs) 3.500 juifs, dont la plupart se cachait toujours dans les caves, sont rassemblés et envoyés à Auschwitz. 600 juifs supplémentaires sont envoyés à Szebnie et plus tard à Auschwitz via le camp de travail de Pustkow.

Une semaine après le début de cette action finale le commandant du GPK, Bennewitz annonce que tous les Juifs volontaires pourraient aller dans un camp de travail. 1.580 juifs se présentent. Le 11 septembre 1943, après qu'ils aient remis leurs objets de valeur et se soient déshabillés, ils sont fusillés dans la cour du bâtiment du Judenrat, par groupes de 50. Leurs cadavres sont incinérés durant plusieurs jours au même endroit. Cette fusillade baptisée « Turnhallen-Aktion » (action « gymnase ») a eu lieu au centre ville, à 200 mètres de la gare de Przemysl.

De septembre 1943 à avril 1944 d'autres déportations à Auschwitz se succèdent. Pendant cette période les Allemands continuent à rechercher les Juifs qui se cachent. Le 28 octobre 1943, les SS envoient 100 personnes du ghetto de Przemysl à Szebnie.

Entre le 11 septembre 1943 et fin avril 1944, 1.000 personnes qui se cachaient dans les caves sont prises et tuées par la Gestapo et les SS de l’Unterscharführer Schwammberger. Le ghetto est détruit fin février 1944. En théorie il ne reste aucun juif à Przemysl. Mais il subsiste en fait quelques caches dans la ville avec environ 120 juifs. De mars à mai 1944, les SS découvrent 3 ou 4 de ces caches abritant 40 à 50 Juifs. La dernière cachette est découverte en mai à Tarnawce près de Przemysl : 27 juifs sont exécutés et la famille Kurpiel, qui les avait aidés, a été massacrée à Lipowica.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)