B&S Encyclopédie

Index de l'article Index de l'article
1. Fondements idéologiques et législation
1.1. Fondements idéologiques
1.2. La législation

2. L’opération T4
2.1. Préparation
2.2. Mise en œuvre
2.3. La fin de T4

3. L’action « Sonderbehandlung 14f13 »
3.1. L’euthanasie sauvage
3.2. La première phase : avril 1941 – avril 1943
3.3. La seconde phase : 11 avril 1944 – mai 1945
3.4. Bilan de 14f3

4. Les procédés techniques
4.1. Les chambres à gaz
4.2. Les camions à gaz

5. Les centres de T4 et de 14f3
5.1. Bernburg
5.2. Brandenburg
5.3. Grafeneck
5.4. Hadamar
5.5. Hartheim
5.6. Sonnenstein

6. L’euthanasie en Pologne et Prusse orientale
6.1. Koscian
6.2. Owinska
6.3. Kobierzyn
6.4. Les autres actions en Pologne

7. Documents
7.1. Récit du Docteur August Becker, chimiste à l´Institut Technique Criminel (KTI)
7.2. Lettre-type de « condoléances » adressée au père d'une victime
7.3. Lettre du Docteur Hölzel au professeur Pfannenmüller
7.4. Action 14f13 : Lettre du docteur Fritz Mennecke à son épouse lors d’une « sélection » au KL Buchenwald

8. Quelques médecins participant à l’action T4

9. Nombre de victimes de T4 en 1940 et 1941

10. Le personnel de l’opération T4 et de l’Aktion Reinhard

11. Prélude

12. Prémisses : de l’eugénisme à l'euthanasie étatique : l’hygiène raciale
12.1. L’eugénisme (Eugenik) ou « hygiène raciale » (Rassenhygiene)
12.2. Une autre problématique : l'euthanasie
12.3. Eugénisme et euthanasie des nouveau-nés infirmes
12.4. La psychiatrie au service du projet hitlérien
12.5. L’engagement des psychiatres, biologistes et médecins au coté du pouvoir

13. Fondements idéologiques et législation nazie
13.1. Fondements idéologiques
13.2. La législation

14. L’euthanasie des enfants

15. L’opération T4
15.1. Préparation
15.2. Mise en œuvre
15.3. La fin de T4

16. La résurrection de T4
16.1. L’euthanasie sauvage
16.2. L’action « Sonderbehandlung 14f13 »
16.3. La première phase : avril 1941 – avril 1943
16.4. La seconde phase : 11 avril 1944 – mai 1945
16.5. Bilan de 14f3

17. Les procédés techniques
17.1. Les chambres à gaz
17.2. Les camions à gaz

18. Les centres de T4 et de 14f3
18.1. Bernburg
18.2. Brandeburg
18.3. Grafeneck
18.4. Hadamar
18.5. Hartheim
18.6. Sonnenstein

19. L’euthanasie en Pologne et Prusse orientale
19.1. Koscian
19.2. Owinska
19.3. Kobierzyn
19.4. Les autres actions en Pologne

20. Documents
20.1. Récit du Docteur August Becker, chimiste à l´Institut Technique Criminel (KTI)
20.2. Lettre-type de « condoléances » adressée au père d'une victime
20.3. Lettre du Docteur Hölzel au professeur Pfannmüller
20.4. Action 14f13 : Lettre du docteur Fritz Mennecke à son épouse lors d’une « sélection » au KL Buchenwald

21. Quelques médecins participant à l’action T4

22. Nombre de victimes de T4 en 1940 et 1941

23. Le personnel de l’opération T4 et de l’Aktion Reinhard
Bas de boite

Diffusé par CashTrafic

Nazisme : les opérations « T4 » et « 14F3 » (2ième guerre mondiale 1939-1945)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

8.6. Sonnenstein

Le château de Sonnenstein, situé à Pirna sur les rives de l’Elbe (près de Dresde) fut construit en 1460 à la place d’un château du Moyen Age. En 1811 le château est transformé en centre de soin pour maladies nerveuses. Le centre se forge rapidement une réputation internationale grâce à la qualité de ses soins et à ses méthodes d’avant-garde. Il sera imité par de nombreux autres établissements. En 1939, l’établissement est fermé.

Sonnenstein : plan général de l’institut
Sonnenstein : plan général de l’institut
Sonnenstein : plan de la cave de l’institut et des installations de mise à mort
Sonnenstein : plan de la cave de l’institut et des installations de mise à mort

Entre début 1940 et fin juillet 1940, une partie de l’établissement est transformée en centre d’euthanasie. L’espace réservé aux hommes est isolé des regards par un mur en brique et une clôture de planches. Il comprend 4 bâtiments, utilisés comme bureaux et logements. Dans la cave du bâtiment C16 on aménage une chambre à gaz et un crématoire, et au grenier les chambres des « incinérateurs ». D’autre salles, non camouflées seront utilisées pour l’action T4.

Sonnenstein : la chambre à gaz
Sonnenstein : la chambre à gaz

A Sonnenstein, le processus de mise à mort est exactement le même que dans les autres centres d’euthanasie :

  • Arrivée dans des bus gris de la Gekrat ;
  • Enregistrement ;
  • Déshabillage et remise des effets personnels (bagues, bijoux, montre…) au personnel ;
  • Examen médical superficiel, pour détecter éventuellement une affection ou une maladie pouvant servir d’alibi de décès vis-à-vis de la famille ;
  • Relevé photographique de la victime ;
  • Accompagnement vers la chambre à gaz et gazage ;
  • Crémation du corps ;
  • Remplissage des urnes ; il est d’ailleurs d’aucune importance pour le personnel de quel corps proviennent les cendres…
  • Envoi de l’urne funéraire et du certificat de décès à la parenté de la victime.
Sonnenstein : faire part de décès envoyé le 7 décembre 1940 à Melle Stephan Otti, lui annonçant le décès de sa sœur Maria d’une inflammation intestinale, ainsi que son incinération pour cause de guerre
Sonnenstein : faire part de décès envoyé le 7 décembre 1940 à Melle Stephan Otti, lui annonçant le décès de sa sœur Maria d’une inflammation intestinale, ainsi que son incinération pour cause de guerre
Sonnenstein : certificat de décès
Sonnenstein : certificat de décès

De la fin du mois de juin 1940 jusqu’en septembre 1942, environ 15 000 handicapés sont éliminés dans le cadre de T4 et de 14f3. Le personnel compte environ 100 personnes, dont 1/3 sera réaffecté plus tard en Pologne pour l’Aktion Reinhard. En septembre 1942, les installations sont démontées, les traces effacées et Sonnenstein est transformé en hôpital militaire.

Sonnenstein en 1944
Sonnenstein en 1944

A l’été de 1947, quelques membres du personnel T4 de Sonnenstein sont traduits devant une cour de justice à Dresde : le professeur H. P. Nitsche, médecin responsable de T4 au centre et deux « soignants » sont condamnés à mort. Il faudra malgré tout attendre 1989 pour que soit révélée l’histoire sanglante du centre d’euthanasie de Sonnenstein…

Sonnenstein : le personnel de l’institut : de monstrueux « hommes ordinaires »..
Sonnenstein : le personnel de l’institut : de monstrueux « hommes ordinaires »..

De très nombreux hommes de l’« Aktion Reinhard » : Johannes Bauch, Werner Becher, Max Beulich, Kurt Blaurock, Karl Böhm, Rudi Böhm, Heinz Kurt Bolender, Gerhard Börner, Arthur Dachsel, Erich Dietze, Johannes Eisold, Hermann Felfe, Alfred Forker, Kurt Franz, Heinrich Gley, Willy Grossmann, Emil Hackel, Lorenz Hackenholt, Haunstein, Gottlieb Hering, Otto Horn, Rudolf Kamm, Johannes Klahn, Walter Kloss, Fritz Konrad, Erwin Lambert, Arthur Le, Heinrich Arthur Matthes, Werner Mauersberger, Gustav Münzberger, Walter Nowak, Josef Oberhauser, Orliewski, Paul Räpke, Wenzel Rehwald, Karl Richter, Paul Rost, Herbert Scharfe, Ernst Schemmel, Karl Schiffner, Erich Schirmer, Fritz Schmidt, Erich Schulz, Ernst Seidler, Kurt Seidel, Friedrich Tauscher, Kurt Vey, Arthur Walther, Wilhelm Wendland, Hans Zänker, Fritz Zaspel, Ernst Zierke, Franz Zwingmann…

Sonnenstein en 1941
Sonnenstein en 1941
Sonnenstein en 1941
Sonnenstein en 1941

Icone texte Articles connexes
Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)