B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3.1. Vie politique : la constitution de la république

Strasbourg sous la domination du patriciat : 1263-1349
Le rôle croissant des corporations
La ville aux corporations : 1348-1349
La consolidation de la « république » : 1384-1422
Les institutions de la ville au XVè siècle

Ainsi à Strasbourg le parti laïc triomphe, dominé par la noblesse et quelques grandes familles. Mais en son sein, les bourgeois et artisans, force économique de la ville, veulent désormais à leur tour se libérer de la tutelle insupportable de la noblesse strasbourgeoise que la victoire sur l’évêque a grisée.

3.1.1. Strasbourg sous la domination du patriciat : 1263-1349

Le nouveau pouvoir en place à la mort de Gauthier, le « Patriarcat », terme un peu mythique désignant en fait les citadins les plus riches et les plus influents, dont une bonne partie de nobles. C'est à ceux que les textes nomment « les meilleurs, les plus sages de la ville » que Strasbourg doit son émancipation de la tutelle épiscopale ; ces personnages, groupés sous le nom, contesté par certains mais commode, de patriciat, vont administrer, seuls, la cité, jusqu'en 1332-1349, date de l'établissement, à la suite d'une « révolution », d'un régime politique marqué par la prépondérance des gens de métiers.

Ce gouvernement du patriciat correspond, au XIIIè siècle, à une grande époque de l'histoire de la ville. Dans le domaine politique, le patriarcat établit d’excellentes relations avec le « pouvoir central », roi ou empereur de Germanie : lorsque le 30 septembre 1273 le comte Rodolphe de Habsbourg est élu roi d'Allemagne, Strasbourg est en liesse : la ville accueille le souverain dans un déploiement le luxe inégalé. En 1274, le roi revient deux fois, confirme tous les privilèges de la ville et les renouvelle dans une charte donnée à Haguenau le 8 décembre 1275 ; il y repassera avant de mourir. Strasbourg placera sa statue équestre sur la façade de la nouvelle cathédrale à côté de celles de Clovis et de Dagobert.

Le gisant de Rodolphe de Habsbourg (1218-1291), roi des Romains (1273-1291). Cathédrale se Spire
Le gisant de Rodolphe de Habsbourg (1218-1291), roi des Romains (1273-1291). Cathédrale se Spire

Mais rapidement les querelles reprennent pour le pouvoir, donnant quelques fois à l'évêque de la ville, qui reste un seigneur très influent et très puissant, l’occasion de jouer de son influence dans les différents camps au gré de ses intérêts. A l'intérieur de la cité, le pouvoir est fermement tenu par les anciens lignages qui se retrouvent au Conseil (Rat) comprenant 24 membres, parmi lesquels 4 maîtres (Stettmeister) exerçant, à tour de rôle, la présidence pendant un trimestre. La noblesse y détient la prééminence, chaque siège constituant une sorte de prébende attachée à un nom et à une famille, les plus éminentes étant celles des Zorn et des Müllenheim, qui rapidement vont sombrer dans d’incessantes querelles.

Strasbourg : la Pfalz et la Monnaie
Strasbourg : la Pfalz et la Monnaie

En 1321 le Conseil fait construire pour ses séances, un bâtiment nouveau, premier hôtel de ville sui sera détruit en 1780 : la Pfalz ; non loin, le « Pfennigturm » abrite la recette municipale ; l'Œuvre Notre-Dame, organe administratif de la cathédrale, passe du chapitre à la ville en 1382, si bien que la responsabilité des ultimes campagnes de construction échappera totalement à l'autorité religieuse. Il en est de même, peu à peu, des institutions charitables comme le grand Hôpital (« Mehrer Spital ») fondé au début du XIIe siècle par l'évêque Cunon, et de la Monnaie saisie au détriment de l'évêque, par engagement d'abord (1296, 1306), de vive force ensuite (1391, 1422). En 1508, l'empereur Maximilien accordera à la ville le droit de frapper des florins d'or.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)