B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Histoire : 1900, l’Europe domine le monde

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3.4. L’Allemagne : la volonté de puissance

Le régime politique
Le gouvernement du chancelier Otto von Bismarck, (1871-1890)
Guillaume II (1890-1918)

Né le 18 janvier 1871 dans la Galerie des Glaces de Versailles, l’empire allemand connaît une ascension fulgurante, qui en fait en 1914 la première puissance militaire et la seconde puissance économique du monde.

L’empereur Guillaume I de Hohenzollern (1797-1888)
L’empereur Guillaume I de Hohenzollern (1797-1888)
 « Soyez unis » : Germania en armes aux bords du Rhin. Gravure patriotique de 1870. Paris, Musée Carnavalet
« Soyez unis » : Germania en armes aux bords du Rhin. Gravure patriotique de 1870. Paris, Musée Carnavalet
Carte politique de l’Allemagne du Second Reich (1871-1918)
Carte politique de l’Allemagne du Second Reich (1871-1918)

3.4.2. Le gouvernement du chancelier Otto von Bismarck, (1871-1890)

3.4.2.1. L’unité allemande

Otto von Bismarck photographié en 1897 : forger une Allemagne « durch Blut und Schwert », « par le sang et le fer »
Otto von Bismarck photographié en 1897 : forger une Allemagne « durch Blut und Schwert », « par le sang et le fer »

La grande affaire du chancelier est le renforcement de la jeune unité allemande et la place du Reich dans le concert des nations. Pour cela :

  • Il établit un protectionnisme rigoureux, créé la Reichsbank et impose le Mark comme monnaie unique à tout l’empire.
  • Il s’attaque aux catholiques, trop indépendants et trop « romains » : c’est le « Kulturkampf » (1871-1887) qui verra notamment l’expulsion des Jésuites (1872). Finalement le chancelier va échouer, car il a besoin du Zentrum catholique au Reichstag pour gouverner. Or en 1874, le Zentrum gagne les élections…
  • Il s’attaque aux socialistes, trop révolutionnaires à son goût : d’abord par la force, puis en faisant d’habiles réformes sociales (Assurances maladie et retraites, assurance accident), leur coupant ainsi l’herbe sous les pieds.
  • Dans les territoires occupés, Pologne et Alsace-Lorraine, il pratique une politique de germanisation forcée.
Caricature représentant Bismarck et le diable contre l’église catholique lors du « Kulturkampf ». Bavière 1973
Caricature représentant Bismarck et le diable contre l’église catholique lors du « Kulturkampf ». Bavière 1973
Le Kulturkampf : Bismarck jouant aux échecs contre le pape
Le Kulturkampf : Bismarck jouant aux échecs contre le pape
L’Alsace foudroyée par l’aigle prussien. Affiche du caricaturiste Henri Zislin à propos de l’octroi à l’Alsace du statut de « Land » en 1905
L’Alsace foudroyée par l’aigle prussien. Affiche du caricaturiste Henri Zislin à propos de l’octroi à l’Alsace du statut de « Land » en 1905

3.4.2.2. La chute de Bismarck

En 1888, Guillaume II (28 ans) monte sur le trône. L’opposition entre Bismarck qui soutient une Allemagne continentale, rurale et dominée par les Junkers et Guillaume II qui penche pour une puissance maritime, expansionniste, coloniale et industrielle, ne cesse de grandir. Bismarck est remercié en 1890 après la percée aux élections du Zentrum et des sociaux-démocrates.

Bismarck « débarqué ». Caricature de la revue anglaise « Punch » du renvoi de Bismarck par Guillaume II
Bismarck « débarqué ». Caricature de la revue anglaise « Punch » du renvoi de Bismarck par Guillaume II

Icone texte Articles connexes
Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)