B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

La déportation en Italie

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. Les déportations

LÂ’Italie sous la botte nazie
Les Juifs de Rome
Le rôle du gouvernement de Salo
Les camps d’internement : Fossoli, la Riziera, Bolzano…
Bilan

3.5. Bilan

Environ 7.500 Juifs italiens furent déportés (Sans compter les Juifs yougoslaves réfugiés de France et déportés du camp de Borgo san Dalmazzo, ni les 2.000 Juifs de Rhodes et de Cos). Seuls 837 sont revenus.

A la fin de la guerre, la communauté juive est considérablement réduite en raison des déportations des « conversions » (5.700) et de l’émigration (6.000). A la fin de la guerre, La population juive en Italie compte alors 29.117 personnes ainsi que 26.300 réfugiés, en route pour Israël.

Le 28 avril 1945, Mussolini est arrêté par la résistance italienne, à Dongo. Il est fusillé avec sa maîtresse avant d'être pendu par les pieds et exposé à la vindicte populaire à Milan. Le 2 mai 1945, les troupes allemandes d’Italie se rendent aux Alliés.



Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)