B&S Encyclopédie

Index de l'article Index de l'article
1. Introduction
1.1. L’Egypte, un « don du Nil »
1.2. Datation

2. « Avant l’histoire »
2.1. L'Egypte de la préhistoire
2.2. La formation de la civilisation égyptienne : 4500 - 2650

3. L’ancien empire memphite : 2650 – 2033 av. J.C.
3.1. Introduction
3.2. La IIIè Dynastie (2650 - 2575 avant J. C.)
3.3. La IVè dynastie (2575 - 2465 avant J. C.)
3.4. La Vè dynastie (2465 - 2323 avant J. C.)
3.5. La VIè dynastie (2323 à 2150 avant J. C.)

4. La Première Période Intermédiaire (2150 – 2133)
4.1. Généralités
4.2. Les dynasties

5. Le Moyen Empire thébain (2133 – 1786)
5.1. Introduction
5.2. La XIè dynastie (2133 - 1963 avant J. C.)
5.3. La XIIè dynastie (1963 - 1786 avant J. C.)

6. La seconde période intermédiaire (1783 -1550 avant J.C.)
6.1. Les Hyksôs
6.2. Les dynasties
6.3. La fin de la domination Hyksôs (1650 à 1550 avant J. C.)

7. Le nouvel empire (1550 – 1069)
7.1. Introduction
7.2. Reconquête et consolidation
7.3. Vers l’hégémonie
7.4. L’intermède amarnien : Amenophis IV – Akhenaton
7.5. L’empire hégémonique
7.6. Le déclin (1186 – 1069 avant J. C.)
7.7. Les dynasties du Nouvel empire

8. La Troisième période intermédiaire (1069 - 664 avant J.C.)
8.1. Introduction
8.2. La XXIè dynastie de Tanis (1069 – 945)
8.3. La XXIIè dynastie « libyenne » (945 – 715)
8.4. Les XXIIIè et XXIVè dynasties
8.5. La domination Nubienne : les XXVè et XXVIè Dynasties (715 – 664)
8.6. Les dynasties

9. La basse époque (664 - 330 avant J.C.)
9.1. L’invasion assyrienne : 671-660
9.2. La XXVIè dynastie « saïte » (664 à 525 avant J. C.)

10. L’époque ptolémaïque (332 avant J.C. – 30 avant J.C.)
10.1. Alexandre le Grand (331 à 322 avant J. C.)
10.2. Les Lagides (322-30 avant J.C.)
Bas de boite

Diffus par CashTrafic

Histoire de l’Egypte ancienne

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

10.2. Les Lagides (322-30 avant J.C.)

Ptolémée Ier Sôter (305-283 av. J.-C.)
Ptolémée II Philadelphe (284 - 246 av. J.-C.)
Ptolémée III Evergète I (246 - 221 av. J.-C.)
Ptolémée IV Philopatôr (221-205 av. J.-C.)
Ptolémée V Epiphane (205-180 av. J.-C.)
Ptolémée VI Philométôr (180-145 av. J.-C.)
Ptolémée VII Neos Philopatôr (145 av. J.-C.)
Ptolémée VIII Evergète II Physcon (145-116 av. J.-C.)
Ptolémée IX Sôter II (Lathyre) (116-80 av. J.-C.)
Ptolémée X Alexandre Ier (Kokkès) (107-88 av. J.-C.)
Ptolémée XI Alexandre II (80 av. J.-C.)
Ptolémée XII Philopatôr II « Aulète » (80-51 av. J.-C.)
Cléopâtre VII Philopator (51 à 30 avant J. C.)
Ptolémée XIV Philopator II (47 à 44 avant J. C.)
Ptolémée XV Césarion
Les Ptolémées

Statue féminine trouvée à Abousir : sans doute Arsinoé ou Isis. Basalte. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Statue féminine trouvée à Abousir : sans doute Arsinoé ou Isis. Basalte.
(Histoire de l’Egypte ancienne)
Les lagides vont gouverner l'Egypte jusqu'en 30 av. J.-C. et y développer une civilisation relativement brillante, malgré les vicissitudes politiques, mêlant la tradition pharaonique et l'apport hellénistique. La dynastie compte une quinzaine de souverains qui portent tous le nom de Ptolémée, épousent leur sœur ou une femme de leur famille proche, mais jamais une Egyptienne. Les femmes se nomment le plus souvent nommées Arsinoé, Bérénice ou Cléopâtre. La tradition dynastique voulait d'ailleurs que le souverain ou la souveraine ne règne pas seul. Cléopâtre VII, la célèbre, sera la dernière reine de cette dynastie avant que l'Egypte ne devienne province romaine.

C'est avec Ptolémée II Philadelphe que le royaume lagide connaît son apogée. Son successeur, Ptolémée III Evergète, se contente de profiter des acquis. Après lui, c'en est fini de la grandeur des Ptolémées qu'affaiblissent les troubles sociaux, les révoltes indigènes (soutenues par le clergé), le trafic des monnaies (qui entrave gravement le commerce méditerranéen). Les IIe et Ier siècles ne sont qu'une longue et inévitable décadence, aggravée par l'incurie des souverains et des hauts fonctionnaires, la corruption et l'abandon des terres par les paysans. A la cour se multiplient débauches, intrigues, meurtres et empoisonnements. De tous les souverains lagides, seuls les deux premiers mourront de mort naturelle !

10.2.2. Ptolémée II Philadelphe (284 - 246 av. J.-C.)

Statue de Ptolémée II érigée à l’origine à la porte du phare d’Alexandrie, récupérée des eaux et désormais devant la Bibliotheca Alexandrina. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Statue de Ptolémée II érigée à l'origine à la porte du phare d'Alexandrie, récupérée des eaux et désormais devant la Bibliotheca Alexandrina.
(Histoire de l’Egypte ancienne)
C’est avec Ptolémée II que le pays connaît son apogée de l’époque lagide. Associé, au pouvoir royal en 285 au détriment de son demi-frère Ptolémée Kéraunos, Il épouse d'abord Arsinoé I, fille de Lysimaque, de laquelle il a trois enfants : le futur Ptolémée III, Lysimaque et Bérénice. Mais sa propre sœur, Arsinoé II, après deux mariages malheureux, le premier avec Lysimaque et le second avec Ptolémée Kéraunos revient en Egypte et intrigue pour éliminer sa belle-sœur et prendre sa place, et y réussit parfaitement. En 276 Arsinoé I est assassinée. Le nouveau couple exige d'être défié.

Dakka, temple de Thot. Il est fondé, comme Dabod, par Ergamène, sous le règne de Ptolémée II (309-246 av. J-C.). Il a été agrandi à plusieurs reprises, y compris par Auguste. (Histoire de l’Egypte ancienne)
Dakka, temple de Thot. Il est fondé, comme Dabod, par Ergamène, sous le règne de Ptolémée II (309-246 av. J-C.). Il a été agrandi à plusieurs reprises, y compris par Auguste.
(Histoire de l’Egypte ancienne)
Ptolémée II mène les deux premières guerres de Syrie contre les Séleucides (274-271, 260-253), puis, afin de conforter ses conquêtes territoriales, il marie sa fille Bérénice II à Antiochos II. En 273, il propose à Rome une alliance contre Pyrrhus d'Epire et en 262, il apporte à Carthage son soutien financier lors de la première guerre punique.

Philae : vue du temple. (Site Egypte antique)
Philae : vue du temple. (Site Egypte antique)
Grand constructeur, il emploie sa richesse à la construction et la restauration de temples et sanctuaires (Naucratis, Tanis, Philae, Alexandrie, Karnak, Keft, Abou Billo, Sebennytos…). Il fait agrandir le palais royal et recreuser le canal reliant le Nil au golfe de Suez. Les collections de la bibliothèque d'Alexandrie sont considérablement enrichies. Il est vraisemblablement à l'origine de la traduction en grecque de la Bible hébraïque connue aujourd'hui sous le nom de Septante.

A la mort de sa sœur et épouse, il lui fait élever des temples et des statues avant de la diviniser (271). Cet amour inconsidéré lui vaudra, par dérision, un siècle plus tard, le surnom de « Philadelphe » (qui aime son frère ou sa sœur).

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre PrécédentChapitre suivant >>>

Icone texte Articles connexes
Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)