B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Alsace : l’Alsace au temps des « malgré nous »

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

8. L’incorporation de force

Introduction
Le décret
Résistances et désertions
Tambow
L'incorporation dans la Waffen SS
Bilan

8.2. Le décret

Jeunes Alsaciens devant le Conseil de révision avant leur incorporation dans l
Jeunes Alsaciens devant le Conseil de révision avant leur incorporation dans l'armée allemande.
Cet échec conduit Wagner à demander à Hitler l’introduction du service militaire obligatoire. L’entrevue a lieu le 9 août 1942 à Winnitza, en Ukraine, en présence des deux autres Gauleiter, Bürckel pour la Moselle et Gustav Simon pour le Luxembourg, ainsi que de Keitel, Ribbentrop, Bormann et Himmler. Hitler donne son consentement pour la mise en œuvre de cette mesure, même si les autorités allemandes hésitent : les Gauleiter veulent accélérer la germanisation, mais en haut lieu, on craint l’effet négatif de mesures obligatoires.

Le 23 août 1942 paraît le « Décret du Ministère de l'Intérieur du Reich sur la nationalité en Alsace, en Lorraine et au Luxembourg », accordant la nationalité allemande aux habitants de ces régions : sont considérés comme Allemands les personnes de souche allemande, c’est à dire dont les deux grands parents sont allemands, sont nés en Alsace, en Lorraine ou ailleurs dans le Reich.

L’ordonnance de Robert Wagner sur l’incorporation des jeunes alsaciens dans la Wehrmacht, le 24 août 1942.
L’ordonnance de Robert Wagner sur l’incorporation des jeunes alsaciens dans la Wehrmacht, le 24 août 1942.
Le 25 août1942 pour l'Alsace et le 29 pour la Moselle sont publiées les ordonnances sur le service militaire obligatoire dans l'armée allemande pour les Alsaciens – Mosellans.

« En vertu des pouvoirs qui m’ont été conférés par le Führer, j’ordonne :

1°- Le service militaire obligatoire dans l’armée allemande est introduit pour les jeunes gens de race allemande en Alsace appartenant à des classes qui seront déterminées par une ordonnance spéciale.

2°- Les hommes appelés sous les drapeaux seront soumis aux mêmes prescriptions en vigueur que les soldats allemands, ils jouissent aussi des mêmes droits que ceux-ci.

3°- Les hommes soumis à l’obligation militaire, mais non appelés au service actif dans l’armée sont soumis aux prescriptions en vigueur pour cette catégorie.

4°- Cette ordonnance entre en vigueur le 25 août 1942.

Ce décret est totalement contraire à toutes les lois internationales, car la convention de La Haye du 18 octobre 1907 concernant les lois et coutumes de la guerre sur terre, contient une disposition visant à codifier les droits de l'occupant sur la population occupée. Elle stipule qu'un droit de réquisition au profit de l'occupant est prévu dans les articles 52 et 56, mais « qu'il est également interdit à un belligérant de forcer les nationaux de la partie adverse à prendre part aux opérations de guerre dirigées contre leur pays » (article 23 alinéa 2).

Prestation du serment des « Malgré Nous ».
Prestation du serment des « Malgré Nous ».
Pour prévenir la fuite des mobilisables, les nazis mettent en place dès le 21 septembre 1942 un cordon de gardes frontières dans une zone interdite de 3km de profondeur le long des Vosges et de la frontière suisse. Quiconque est repéré dans cette zone est considéré comme déserteur.

Naturellement, Vichy proteste, mollement et sans effets.



Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)