B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Auschwitz, camp de concentration nazi

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

5.2. Description

Le camp des hommes et le camp des femmes « B Ia » - « B Ib »
Le camp de quarantaine « B IIa »
Le camp familial de Theresienstadt « B IIb »
Le camp des juifs hongrois « B IIc »
Le camp des Tziganes « B IIe »
Le « Mexique » « B III »
Le « Kanada »
Les « Bunker I et II » et les « Krematoriums II, III, IV et V »

A une distance de 3 Km environ du camp principal se trouve le KL Auschwitz II - Birkenau- construit près du village de Brzezinka. Birkenau occupe une surface de 175ha sur lesquels il y a plus de 300 baraques (Seuls 45 baraquements en briques et 22 en bois sont aujourd’hui restés intacts).

Auschwitz Birkenau : plan général du camp
Auschwitz Birkenau : plan général du camp

Le camp de Birkenau est divisé en plusieurs zones et secteurs (B I, B II,B III) qui constituent des camps à part.

  • Le camp des hommes ;
  • Le camp des femmes ;
  • Le camp de la quarantaine ;
  • le camp pour familles de Teresin (Theresienstadt) ;
  • Le camp de juives hongroises ;
  • Le camp des Tziganes ;
  • Le « Mexique » ;
  • le « Kanada ».

Les installations qui vont servir à l'extermination comportent :

  • quatre Krematorium (morgues-chambres à gaz « Leichenkeller » et fours crématoires) ;
  • deux chambres à gaz « provisoires » situées dans des fermes des paysans et adaptées ;
  • des fosses et des bûchers d'incinération.

5.2.1. Le camp des hommes et le camp des femmes « B Ia » - « B Ib »

Jusqu’en août 1942 n’est construit que le secteur « B I » (pour « Bauabschnitt ») comportant deux camps distincts, B Ia et B Ib. Le camp B ;Ib, destiné aux hommes, fonctionne à partir de mars 1942 comme filiale di Stammlager alors qu’au même moment est créée la première section des femmes au Stammlager : le camp des hommes est divisé en deux par un mur de 2m de haut. Les premières femmes sont 999 détenues de Ravensbrück. Mais le 16 août ce camp est dissout et on transfère la section des femmes du Stammlager au camp B Ia où est créé le camp de concentration des femmes (« Frauenkonzertrationslager »). C’est à ce moment que commence l’extermination massive de femmes : des 12 00 déportées du camp des femmes, 4 000 sont encore gazée à Auschwitz I et les autres transférées à Birkenau. Ce premier camp des femmes de Birkenau est rapidement rempli et il faut faire de la place dans le camp des hommes. En 1944 il faut encore l’agrandir.

Auschwitz-Birkenau: les latrines du camp des femmes
Auschwitz-Birkenau: les latrines du camp des femmes

Comme il y a peu de détenues politiques allemandes, leur place dans l’encadrement du camp est peu importante. Cette tâche est confiée à des prostituée.jpg| allemandes… et à quelques Juives, ce qui constitue une exception notable, les Juifs, Tziganes et Slaves étant considérées comme des « Untermenschen », des sous-hommes…

Les femmes souffrent plus que les hommes au camp : baraques surpeuplées, pas d’installations sanitaires, appels éternels et chicaneries continuelles de la part des SS et des « Aufseherinnen ». Ces dernières ne sont pas en reste en matière de cruauté par rapports à leurs collègues hommes. Il y a même une certaine concurrence dans ce domaine. Marie Mandel, qui participe régulièrement aux sélections, est particulièrement redoutée.

Auschwitz-Birkenau : le camp des femmes
Auschwitz-Birkenau : le camp des femmes

Physiquement, les femmes atteignent le stade du « Musulmanisme » plus rapidement que les hommes. L’espérance de vie d’une femme y est de moitié plus courte que celle d’un homme.

Les conditions de vie ne sont à peu près supportables que dans les bons kommandos : cuisine, atelier de couture, service du commandant du camp et des gradés, « secrétaire » dans les services administratifs… Toutes les autres femmes sont réduites aux mêmes conditions que les hommes au travail. Les prostituées allemandes peuvent aussi travailler au bordel du Stammlager (Etage I du Block 24) qui est à la disposition des « fonctionnaires aryens » du camp… Quelques SS outrepassent l’interdit absolu et les strictes lois de la Race et ont des relations intimes avec certaines de ces femmes. Jeu dangereux qui apporte aux femmes quelques avantages, mais qui, si le SS est soupçonné, signifie pour elles irrémédiablement la mort, leurs amants n’hésitant pas à les liquider.

Auschwitz-Birkenau: intérieur d’une baraque en pierre. Les châlis
Auschwitz-Birkenau: intérieur d'une baraque en pierre. Les châlis

Beaucoup de femmes servent aussi aux fameuses expériences médicales… avant tout de la part du Dr Schumann (stérilisation par rayons), du Dr Clauberg (stérilisation par moyens chimiques, fécondations artificielles, castration des hommes…) et du Dr Mengele (recherches sur les jumeaux, travaux raciaux sur les Tziganes et les personnes atteintes de nanisme…)

Auschwitz-Birkenau : châlit d’une barque du camp des femmes
Auschwitz-Birkenau : châlit d’une barque du camp des femmes


Si les casinos ont une histoire passionnante, cela n’explique pas pour autant l’incroyable succès de tous les jeux de casino existants ! Essayez la roulette en ligne ou video poker et vous oublierez vite l’histoire pour ne plus penser qu’au jeu.
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)