B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Alsace : la maison alsacienne

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

5.12. La maison du Sundgau

La maison à poteaux, « StanderhÌs »
La « maison à bois longs »
La « maison à bois courts »
A voir dans le Sundgau

Durmenach: détail du décor de la maison Niefergold, rue de l’église. (La maison alsacienne)
Durmenach: détail du décor de la maison Niefergold, rue de l’église. (La maison alsacienne)

Le Sundgau est un véritable conservatoire des types et des techniques de la maison rurale. C’est en effet la seule région d’Alsace ou existent de nombreuses maisons antérieures au XVIIIÚ et où l'habitat rural médiéval est abondant, rare cependant antérieur à la fin du XVÚ siÚcle (Rixheim, 1472). Ainsi le village de Lutter a été en grande partie construit entre 1540 et 1500, et ceux de Wolfersdorf et de Ballersdorf dÚs les années 1550.

Par rapport aux maisons des riches terres de la plaine, la maison sundgauvienne est archaïque et beaucoup moins élaborée. La ferme regroupe sous le même toit habitat principal et dépendances (« EindachhÃŒs »), mais elle peut aussi être positionnée en retour d’angle sur cour fermée par une clÃŽture ou une haie, mais jamais par un porche. Le poutrage est massif et sans recherche de symétrie ou d’esthétique, les poutres utilisées n’étant pas obligatoirement droites. Les piÚces de bois sont épaisses et massives. Les croupes des toits sont importantes et les auvents relativement grands. Le toit descend assez bas, couvrant souvent le balcon et la porte d’entrée. On utilise beaucoup la poutre torse, et les crépis sont de couleur ocre ou grisâtres, rehaussés d’un liseré de couleur blanc, vert ou sang de boeuf...

Paysage du Sundgau. Vue de la route Altkirch-Bâle à hauteur de Hausgauen. (La maison alsacienne)
Paysage du Sundgau. Vue de la route Altkirch-Bâle à hauteur de Hausgauen. (La maison alsacienne)

La disposition intérieure est légÚrement différente : la « Klein Stub » est disposée en prolongement de la « Gross Stub », à la place de l’alcÃŽve. Le lit est un lit clos (« Kachtebett »). A cÃŽté de la cuisine, la souillarde permet d’accéder directement aux bâtiments agricoles. Certaines maisons sont encore dotées d’un four à pain extérieur. Pour le chauffage, on utilise le « Chunscht », poêle à carreaux de faïence trÚs massif comportant une banquette.

Cependant, du point de vue architectural, la maison du Sundgau propose une variété de type et de déclinaisons que l’on ne trouve nulle part ailleurs en Alsace. Il existe trois types principaux de pans de bois qui, quoique fondamentalement différents, sont liés par toute une série de types intermédiaires, voire de mariage des trois principes dans une même charpente : la maison à poteaux, la maison à bois longs, la maison à bois courts.

Sundgau. Le village de Bettendorf. (La maison alsacienne)
Sundgau. Le village de Bettendorf. (La maison alsacienne)
Sundgau : Wahlbach : belle maison à colombage avec inscription sur le toit
 (La maison alsacienne)
Sundgau : Wahlbach : belle maison à colombage avec inscription sur le toit
 (La maison alsacienne)
Maison Sundgauvienne, Franken. (La maison alsacienne)
Maison Sundgauvienne, Franken. (La maison alsacienne)

5.12.1. La maison à poteaux, « StanderhÌs »

Ungersheim: maison de Hésingue de 1574 à 3 nefs et un colombage à „Arbre de vie“.  (La maison alsacienne)
Ungersheim: maison de Hésingue de 1574 à 3 nefs et un colombage à „Arbre de vie“. (La maison alsacienne)

Le principe de la maison à poteaux est de faire descendre toutes les charges verticalement, c'est-à-dire que le toit et les murs ne constituent qu'une seule et même ossature dont les éléments sont indissociables. Le toit et le mur ne font qu'un et la maison comporte en majeure partie des poteaux verticaux de grande longueur, supportant des pannes et des sabliÚres sur lesquelles s'accrochent et s'appuient les chevrons du toit. La maison est donc partagée au minimum en deux nefs dans le sens longitudinal par une file de poteaux qui s'élÚvent d'un seul jet du sol au faîtage où ils supportent une panne faîtiÚre. Lorsque la maison est d'une grande largeur, le poteau central est dédoublé par des poteaux latéraux qui eux aussi portent directement la toiture, en s'élevant jusqu'à la panne intermédiaire. Selon l'ampleur du bâtiment on se trouve donc en présence de deux ou quatre nefs qui partagent longitudinalement la maison ou la grange.

La façade de la maison est donc symétrique, entiÚrement commandée par le systÚme constructif. La largeur moyenne de chacune des « nefs » est de 2,20m, déterminant en façade des panneaux de colombage de grandes dimensions, (rectangles allongés). Pour contreventer ces constructions, deux décharges joignent directement poteaux et sabliÚres basses. Sur pignon le nombre de décharges est trÚs limité : elles s'appuient contre le poteau central, deux par deux symétriquement ; elles peuvent se répéter au niveau des combles avec la même disposition.

Le principe de la maison à poteaux est le plus archaïque et date des XVÚ et XVIÚ, bien avant la guerre de Trente Ans. Il se trouve sur les habitations que l’on classe selon trois types :

  • l’habitation à un seul étage, généralement à deux nefs ;
  • l’habitation à deux étages à « Kniestock » (comble mansardé ou de surcroît) ;
  • l’habitation à étages organisés généralement en quatre nefs.
Waltenheim dans le Sundgau : maison archaïque à « Kniestock » de la fin du XVIIÚ. (La maison alsacienne)
Waltenheim dans le Sundgau : maison archaïque à « Kniestock » de la fin du XVIIÚ. (La maison alsacienne)

Le principe de la structure à poteaux continus dans l'habitation tombe en désuétude avant 1550. Par contre, il va rester vivant plus longtemps dans les granges, car il permet l'occupation optimale du volume de la grange pour le stockage du fourrage et de la paille. On trouve encore des granges « à poteaux » dans le Sundgau au XIXÚ.


Icone texte Articles connexes
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)