B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le camp de concentration de Oranienbourg - Sachsenhausen

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

5.2. Kommandos extérieurs

Plus de cent kommandos extérieurs sont rattachés au camp central. Parmi les plus importants :

L'usine-Camp Heinkel :
Heinkel est le plus important des kommandos extérieurs et emploie en permanence 6.000 à 7.000 détenus. C’est le est le type même de l'usine - camp de concentration. 1.500 civils allemands encadrent les détenus. Des prisonniers de guerre travaillent dans les ateliers jusqu'en mai 1943. Ils sont très soigneusement séparés des déportés. Cette usine d'aviation est située à quelques kilomètres d'Oranienburg – Sachsenhausen  et comprend 7 halls de fabrication (120m de long, 66m de large et 20m de haut). Le camp sera bombardé le 18 avril 1944 et évacué le 21 avril 1945.
Falkensee :

La création de ce kommando est décidée en janvier 1943 pour fournir de la main-d'œuvre aux usines Demag, appartenant au groupe industriel Hermann-Göring et fabriquant à Falkensee du matériel ferroviaire, des chars de combat Tigre, des obus, des pièces détachées pour diverses catégories d'armements (affûts de mitrailleuses, engins Panzerfaust antichars, etc.). Ces usines sont d'immenses bâtisses en briques rouges, recouvertes de filets de camouflage, situées à 25 kilomètres à l'ouest de Berlin.

Le 10 mai 1943, 300 déportés français vont édifier un camp pour les travailleurs à 400 mètres de l'usine. Ils sont cantonnés à Staaken, à 3 kilomètres au sud de Falkensee et sont soumis à des conditions de vie épouvantables. Le 10 juillet 1943 quand le camp est installé, 120 hommes sont morts, soit les deux cinquièmes de l'effectif. En deux ans, plus de 900 Français sont dénombrés dans ce camp annexe de Falkensee, de mai 1943 à avril 1945, sur un effectif qui a varié entre 1.500 et 500 hommes.

Bad Saarow :
A 50 km au sud-est de Berlin, sur le Scharmützelsee, un kommando est chargé de la construction d’un centre de repli souterrain pour l’OKW. C’est un petit camp annexe situé à mi-chemin entre Berlin et la frontière polonaise. Les détenus effectuent tous les travaux de terrassement et de construction des différents bunkers, galeries etc...
Les Baubrigaden :
Les Baubrigaden sont des kommandos itinérants créés en 1942. Ces kommandos sont composés de détenus venus de tous les camps de concentration. Sachsenhausen pour sa part fournit 12 Baubrigaden de 500 à 800 détenus chacun. Ils sont chargés indifféremment de la réparation des voies ferrées, du déminage, des chantiers de terrassement... L'un de ces kommandos participe à la construction de la grande base souterraine de Taverny qui abrite depuis les années 1960 l'Etat-major de la force nucléaire française.
Karlshagen :
Situé sur l'île d'Usedom dans l'estuaire de l'Oder (Mer Baltique), ce camp regroupe un millier de détenus affectés aux travaux de terrassement, de construction de pistes du Centre Expérimental de Peenemünde où sont entre autres mises au point les fusées V1 et V2 de Werner von Braun. C'est de ce camp que 10 russes réussissent une évasion spectaculaire le 8 février 1945 en s'envolant à bord d'un Heinkel 111.
Kustrin (Kostrzyn) :
Kustrin est un camp à 70 km à l'Est de Berlin composé d'un kommando disciplinaire de prisonniers de guerre et de détenus de Sachsenhausen. Il compte plus de 300 détenus affectés à la fabrique Zellwollz Zellulose Werk (fabrique de pâte à papier).
Lichterfelde :
Camp annexe aux portes de Berlin. 1.500 à 1.600 détenus ont à charge la réfection des bâtiments administratifs de la Gestapo et des nazis ainsi que la construction d'abris souterrains. Ils déblaient aussi les ruines provoquées par les bombardements.


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)