B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le camp de concentration de Jasenovac, lÂ’Auschwitz des Balkans

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. Le régime oustachi

Le 6 avril 1941 les troupes du Reich, d’Italie, de Bulgarie et de Hongrie envahissent la Yougoslavie. Les vainqueurs se partagent le pays et créent le 10 avril à partir de la Croatie et de la Bosnie l’état indépendant de Croatie « Nezavisma Drzava Hrvatska » Salué par la grande majorité des Croates, cet état compte à côté des 3,5 millions de Croates, environ 2 millions d’autres personnes, en grande majorité des Serbes.

Le mouvement Oustachi au pouvoir a été fondé en 1929 par l’avocat de Zagreb Ante Pavelic (1889-1969). Pavelic est un fidèle adepte du « père de la patrie », Ante Starcevic (1823-1896) dont les radicaux vantent la pensée très proche des principes fondamentaux du fascisme, principalement l’idée de la race telle que la concevait Hitler. Mais même les journaux pro fascistes décrivent les Oustachis comme des gardes incultes et incapables qui mesurent leur patriotisme à l’aune du nombre de Serbes et de Juifs massacrés.

Très rapidement sont édictées des lois et décrets fascistes ressemblant trait pour trait aux lois nazies : loi pour la protection du peuple et de l’état (17 avril), loi sur l’appartenance à la race (30 avril), loi sur la protection du sang aryen et de l’honneur du peuple croate (30 avril). La manière dont il faut traiter les minorités fait l’objet d’un discours le 22 juillet 1941 à Gospic de Mile Budak (1889-1945) fêté par les Oustachis, représentant « doglavnik » du chef de l’état et ministre du culte : « Le mouvement oustachi est basé sur la religion. Pour les minorités –Serbes, Juifs, Tziganes – nous avons 3 millions de cartouches : un tiers des Serbes, nous les tuerons, un second tiers, nous les déporterons. Ceux qui resteront seront enrôlés de force dans l’armée croate catholique et romaine et deviendront de bons Croates. Ainsi notre nouvelle Croatie sera vidée de tous les Serbes et sera d’ici à 10 ans à 100% catholique. »

Effectivement, les méthodes employées sont fort éloignées des principes nazis : les Oustachis n’emploient ni les gaz ni les fusillades pour massacrer systématiquement Serbes, Juifs et Tziganes (dans cet ordre). Ce qu’il accomplissent à la hache, à la masse et au couteau finit par provoquer les réactions et les protestations des émissaires allemands comme le général Edmund Glaise von Horstenau et l’ambassadeur Hermann Neubacher. Ils s’élèvent contre la folie meurtrière débridée et la « croisade croate de la destruction » des Oustachis. L’armée italienne réagit beaucoup plus directement en reprenant possession le 5 septembre 1941 de l’Herzégovine afin de protéger les Serbes et les Juifs de la folie meurtrière des Oustachis.

Parmi les premières lois du nouvel état croate il est prévu en mai 1941 d’interner dans des camps tous les opposants au régime. Rapidement sont érigés les camps de Jasenovac, Dakovo, Sisak, Stara Gradiska, Lepoglava, Lobor… Jasenovac est de loin le camp le plus important. Le 25 novembre 1941 Pavelic et son ministre de la justice Mirko Puk signent l’ordonnance permettant l’internement en camp de tout opposant pour motifs « racistes, religieux, nationaux ou politiques… »

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)