B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

L’art en France au XVIIIè siècle

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4. Peinture

De l’académisme à la peinture de Louis XV :1690 – 1725
Sous Louis XV et Louis XVI : 1725-1789
Le néoclassicisme de Jacques Louis David

4.1. De l’académisme à la peinture de Louis XV :1690 – 1725

Il y a moins de peinture décorative et beaucoup plus de peinture de chevalet : c'est le triomphe de la couleur, la victoire des « rubénistes » sur les « poussinistes ».

4.1.1. Peinture religieuse

Abondante, la peinture religieuse est privée d'inspiration, et seuls quelques noms émergent :

  • Jean Baptiste Santerre (1658-1717) : portraits de Racine, Boileau, Malebranche ; Suzanne au Bain (Louvre), église des Invalides, chapelle Ste Thérèse à Versailles…
  • Jean Baptiste Santerre (1658-1717) : Suzanne au bain. 1704. Huile sur toile, 205 x145 cm. Paris, musée du Louvre
    Jean Baptiste Santerre (1658-1717) : Suzanne au bain. 1704. Huile sur toile, 205 x145 cm. Paris, musée du Louvre
  • Pierre Subleyras (1699-1749 : messe de Saint Basile (Hermitage), décors de Sainte Marie des Anges à Rome, saint Ambroise convertissant Théodose (Pérouse), Charon (Louvre), le Christ dans la maison de Simon le Magicien (Dresde), l’atelier du peintre (Vienne), nombreux portraits ;
  • Pierre Subleyras (1699-1749) : Charon convoyant les ombres. 1735-1740. Huile sur toile, 135 x 83 cm. Paris, Musée du Louvre.
    Pierre Subleyras (1699-1749) : Charon convoyant les ombres. 1735-1740. Huile sur toile, 135 x 83 cm. Paris, Musée du Louvre.
    Pierre Subleyras (1699-1749) : Portrait d’un homme. 1745. Huile sur toile, 74 x 61 cm. Paris, Musée du Louvre
    Pierre Subleyras (1699-1749) : Portrait d’un homme. 1745. Huile sur toile, 74 x 61 cm. Paris, Musée du Louvre
    Pierre Subleyras (1699-1749) : Le Christ dans la maison de Simon le pharisien. Vers 1737. Huile sur toile, 51 x 122cm. Dresde, Gemäldegalerie
    Pierre Subleyras (1699-1749) : Le Christ dans la maison de Simon le pharisien. Vers 1737. Huile sur toile, 51 x 122cm. Dresde, Gemäldegalerie
  • Pierre Charles Trémolières (1703-1739) : la Cène pour les Chartreux de Lyon, décoration de l’hôtel de Soubise (archives nationales) ;
  • Gabriel François Doyen (1726-1806) : cartons de l’Odyssée pour les Gobelins, décoration de la chapelle Saint Grégoire des Invalides, Sainte Geneviève et le miracle des ardents de l'église Saint Roch, l’ordre du Saint Esprit (Versailles)…
  • Gabriel François Doyen (1726-1806) : le miracle des Ardents. 1767. Paris, église Saint Roch
    Gabriel François Doyen (1726-1806) : le miracle des Ardents. 1767. Paris, église Saint Roch
  • Jean Restout II (1692-1768) : Adoration des Bergers à Saint Louis des Invalides, Mort de Sainte Scholastique (Tours), la pentecôte (Louvre) ;
  • Jean Restout II (1692-1768) : la Pentecôte. 1732. Huile sur toile, 465 x 778 cm. Paris, Musée du Louvre
    Jean Restout II (1692-1768) : la Pentecôte. 1732. Huile sur toile, 465 x 778 cm. Paris, Musée du Louvre
    Jean Restout II (1692-1768) : la mort de sainte Scholastique. 1730. Huile sur toile. Tours, Musée des Beaux-arts
    Jean Restout II (1692-1768) : la mort de sainte Scholastique. 1730. Huile sur toile. Tours, Musée des Beaux-arts
  • Noël Hallé (1711-1781) : la course d’Hippomène et d’Atalante (Louvre), dispute de Minerve et de Neptune (Louvre), la clémence de Trajan (Marseille), l’Assomption (Lille)…
Noël Hallé (1711-1781) : la course d’Hippomène et d’Atalante. 1762-1765. Huile sur toile, 321 x 712 cm. Paris, Musée du Louvre
Noël Hallé (1711-1781) : la course d’Hippomène et d’Atalante. 1762-1765. Huile sur toile, 321 x 712 cm. Paris, Musée du Louvre

4.1.2. Le genre décoratif et historique

La noblesse du siècle précédent est abandonnée au profit de la grâce et du piquant :

  • Antoine Coypel (1661-1722) décore la voûte de la chapelle de Versailles et peint la libertine Enéide pour le Palais Royal : ses principales toiles sont l'Heure de Psychée, Démocrite (Louvre), la pamoison d’Esther (Louvre), l’assemblée des dieux (Angers), Molière…
  • Antoine Coypel : Démocrite. 1692 ; huile sur toile, 69 x 57 cm. Paris, Musée du Louvre.
    Antoine Coypel : Démocrite. 1692 ; huile sur toile, 69 x 57 cm. Paris, Musée du Louvre.
    Antoine Coypel : décoration de la voûte de la chapelle du château de Versailles. Fresque. 1709
    Antoine Coypel : décoration de la voûte de la chapelle du château de Versailles. Fresque. 1709
  • Son fils Charles Antoine Coypel (1694-1752), est décorateur et dramaturge : souper d’Emmaüs de saint Merry, portrait de Philippe Coypel (Louvre), Jason et Médée, le sacrifice d’Abraham…
  • Charles de La Fosse (1636-1716), rubéniste convaincu (Moïse sauvé des eaux, Acis et Galatée, Apollon et Thétis, la Résurrection…), décore l'hôtel Montagu à Londres et participe à la décoration du Dôme des Invalides et de la chapelle de Versailles.
  • Charles de La Fosse (1636-1716) : Moïse sauvé des eaux. Huile sur toile. Paris, Musée du Louvre
    Charles de La Fosse (1636-1716) : Moïse sauvé des eaux. Huile sur toile. Paris, Musée du Louvre
  • Claude III Audran (1658-1734) est le meilleur des peintres de grotesques. Il réalise de nombreux cartions pour les Gobelins mais bien de ses oeuvres sont perdues.
  • Claude III Audran (1658-1734) : série des dieux : Jupiter. 1700s.Tapisserie. Paris, Mobilier National
    Claude III Audran (1658-1734) : série des dieux : Jupiter. 1700s.Tapisserie. Paris, Mobilier National
  • Christophe Huet (1700-1759) décore Anet (avec Claude III Audran) Chantilly (Singeries), Champs, et l'hôtel des Rohan (cabinet des Singes).
Christophe Huet (1700-1759) : scène champêtre
Christophe Huet (1700-1759) : scène champêtre

4.1.3. Le portrait

Le portrait connaît un développement extraordinaire et deux artistes ouvrent la voie au siècle : Rigaud et Larguillère :

  • Hyacinthe Rigaud (1659-1734), portraitiste de la cour appartient plus au XVIIè par son sens de la noblesse (Bossuet, Louis XIV), mais son sens de la psychologie (Mignard, Pierre Drevet), de la grâce (Louis XV enfant, le jeune Lesdiguières), son coloris et sa technique des glacis appartiennent au XVIIIè.
  • Hyacinthe Rigaud (1659-1734) : portrait de Louis XIV. 1694. Huile sur toile, 277 x 194cm. Paris, Musée du Louvre
    Hyacinthe Rigaud (1659-1734) : portrait de Louis XIV. 1694. Huile sur toile, 277 x 194cm. Paris, Musée du Louvre
    Hyacinthe Rigaud (1659-1734) : portrait de Louis XIV. 1701. Huile sur toile, 279 x 190cm. Paris, Musée du Louvre
    Hyacinthe Rigaud (1659-1734) : portrait de Louis XIV. 1701. Huile sur toile, 279 x 190cm. Paris, Musée du Louvre
    Hyacinthe Rigaud (1659-1734) : Portrait de Pierre Drevet. 1700. Huile sur toile, 116 x 89 cm. Lyon, Musée des Beaux Arts
    Hyacinthe Rigaud (1659-1734) : Portrait de Pierre Drevet. 1700. Huile sur toile, 116 x 89 cm. Lyon, Musée des Beaux Arts
    Hyacinthe Rigaud (1659-1734) : Portrait de la mère de l’artiste. 1695. Huile sur toile, 83 x 103 cm. Paris, Musée du Louvre
    Hyacinthe Rigaud (1659-1734) : Portrait de la mère de l’artiste. 1695. Huile sur toile, 83 x 103 cm. Paris, Musée du Louvre
  • Nicolas de Largillière (1656-1746) possède l'art des transparences et des glacis, le sens de la vie dans sa galerie des « Bourgeois » : La belle strasbourgeoise, le peintre et sa famille, portrait de femme en Diane chasseresse, portrait d’homme en manteau de pourpre...
  • Nicolas de Largillière (1656-1746) : La Belle Strasbourgeoise. 1703. Huile sur toile, 138 x 106 cm. Strasbourg, musée des Beaux Arts
    Nicolas de Largillière (1656-1746) : La Belle Strasbourgeoise. 1703. Huile sur toile, 138 x 106 cm. Strasbourg, musée des Beaux Arts
    Nicolas de Largillière (1656-1746) : Portrait of a Man in a Purple Robe. 1700. Huile sur toile, 80 x 63 cm. Kassel, Staatliche Museen
    Nicolas de Largillière (1656-1746) : Portrait of a Man in a Purple Robe. 1700. Huile sur toile, 80 x 63 cm. Kassel, Staatliche Museen
    Nicolas de Largillière (1656-1746) : l’artiste et sa famille. 1710. Huile sur toile, 149 x 200 cm. Paris, Musée du Louvre
    Nicolas de Largillière (1656-1746) : l’artiste et sa famille. 1710. Huile sur toile, 149 x 200 cm. Paris, Musée du Louvre
  • Autour d'eux gravitent Robert Tournières (1667-1752 ; Concert du Louvre, la Conte Ferdinand Adolf von Plettenberg et sa famille de Budapest), les De Troy, François (1645-1730 ; portrait de Jean de Julienne) et Jean François (1679-1752, la jarretière détachée, allégorie de la Vérité de Londres, repas de noces du Louvre…), Jean Raoux (1677-1734 ;La liseuse, Pygmalion amoureux de sa statue de Montpellier, Didon et Enée), Alexis Grimou (1678-1733 ; la liseuse, l’homme au livre, Jospeh Vivien (1657-1734 ; portrait de Fénelon de Munich, François Girardon du Louvre, Robert de Cotte du Louvre…)
Alexis Grimou (1678-1733) : l’homme au livre. Montpellier, musée Favre
Alexis Grimou (1678-1733) : l’homme au livre. Montpellier, musée Favre
Alexis Grimou (1678-1733) : liseuse. Toulouse, musée des Augustins
Alexis Grimou (1678-1733) : liseuse. Toulouse, musée des Augustins
Jospeh Vivien (1657-1734 : portrait de Fénélon. Huile sur toile, 80 x 63 cm. Munich, Alte Pinakothek
Jospeh Vivien (1657-1734 : portrait de Fénélon. Huile sur toile, 80 x 63 cm. Munich, Alte Pinakothek
Jospeh Vivien (1657-1734 : portrait de Girardon. Paris, musée du Louvre
Jospeh Vivien (1657-1734 : portrait de Girardon. Paris, musée du Louvre
Jospeh Vivien (1657-1734 : portrait de Robert de Cotte. Paris, musée du Louvre
Jospeh Vivien (1657-1734 : portrait de Robert de Cotte. Paris, musée du Louvre
Jean Raoux (1677-1734) : la Liseuse. Montpellier, Musée Fabre
Jean Raoux (1677-1734) : la Liseuse. Montpellier, Musée Fabre
Jean Raoux (1677-1734) : Pygmalion amoureux de sa statue. Montpellier, Musée Fabre
Jean Raoux (1677-1734) : Pygmalion amoureux de sa statue. Montpellier, Musée Fabre
Robert Tournières (1667-1752) : Concert. 1690s. Huile sur toile. Paris, Musée du Louvre
Robert Tournières (1667-1752) : Concert. 1690s. Huile sur toile. Paris, Musée du Louvre
François De Troy (1645-1730) : portrait de Jean de Jullienne. Huile sur toile. Valenciennes, Musée des Beaux-Arts
François De Troy (1645-1730) : portrait de Jean de Jullienne. Huile sur toile. Valenciennes, Musée des Beaux-Arts
Jean François De Troy (1679-1752) : la Gouvernante Fidèle. 1723. Huile sur toile. Londres, Victoria and Albert Museum
Jean François De Troy (1679-1752) : la Gouvernante Fidèle. 1723. Huile sur toile. Londres, Victoria and Albert Museum
Jean François De Troy (1679-1752) : repas de chasse. 1737. Huile sur toile, 241 x 170 cm. Paris, Musée du Louvre.
Jean François De Troy (1679-1752) : repas de chasse. 1737. Huile sur toile, 241 x 170 cm. Paris, Musée du Louvre.

4.1.4. Antoine Watteau et son influence

Né à Valenciennes, Jean Antoine Watteau (1684-1721) a pour maître Claude Gillot ( 1721) : il vient à Paris en 1702 et travaille pour Gersaint, puis chez Claude III Audran où il admire Rubens qui l'influence dans ses « Fêtes Galantes ». Il échoue au Prix de Rome, retourne à Valenciennes (1709) puis devient agrégé à l'Académie (1712) et y est reçu en 1717 (Embarquement pour Cythère). Ses grandes œuvres : Voulez-vous triompher des belles, Wallace, La Finette, l'Indifférent, Jupiter et Antiope (1715), Gilles et sa famille (1716), la Fête d'Amour (1717, Dresde), l’Embarquement pour Cythère (1717, Louvre), le Gilles (1718-1720, Louvre), l'enseigne de Gersaint (1720).

Antoine Watteau (1684-1721) : l’embarquement pour Cythère. 1717. Huile sur toile, 129 x 194 cm. Paris, Musée du Louvre
Antoine Watteau (1684-1721) : l’embarquement pour Cythère. 1717. Huile sur toile, 129 x 194 cm. Paris, Musée du Louvre
Antoine Watteau (1684-1721) : la fête d’amour. 1717. Huile sur toile, 61 x 75 cm. Dresde, Gemäldegalerie
Antoine Watteau (1684-1721) : la fête d’amour. 1717. Huile sur toile, 61 x 75 cm. Dresde, Gemäldegalerie
Antoine Watteau (1684-1721) : Gilles. 1718-1720. Huile sur toile, 184,5 x 149,5 cm. Paris, Musée du Louvre
Antoine Watteau (1684-1721) : Gilles. 1718-1720. Huile sur toile, 184,5 x 149,5 cm. Paris, Musée du Louvre
Antoine Watteau (1684-1721) : L’Indifférent. 1717. Huile sur bois, 25 x 19 cm. Paris
Antoine Watteau (1684-1721) : L'Indifférent. 1717. Huile sur bois, 25 x 19 cm. Paris
Antoine Watteau (1684-1721) : Jupiter et Antiope. 1715-1716. Huile sur toile, 73 x 107 cm (ovale). Paris, Musée du Louvre
Antoine Watteau (1684-1721) : Jupiter et Antiope. 1715-1716. Huile sur toile, 73 x 107 cm (ovale). Paris, Musée du Louvre

Ses élèves sont loin d’égaler son génie : Jean Baptiste Pater (1695-1736 ; fêtes champêtres, la chasse chinoise, conversation galante), Nicolas Lancret (1690-1743 ; Fêtes galantes, le printemps, l’hiver…), Bonaventure de Bar (1700-1729) ; François Octavien (1695-1736 ; fêtes champêtres), Philippe Mercier (1689-1760 ; concerts champêtres), Pierre Antoine Quillard (1701-1733 ; le printemps, l’hiver, pastorales…), Michel Ange Houasse (1680-1730 ; bacchanale)…

Nicolas Lancret (1690-1743) : Fête dans les bois de Londres. 1720-1725. Huile sur toile, 64 x 91 cm. Londres, Wallace collection
Nicolas Lancret (1690-1743) : Fête dans les bois de Londres. 1720-1725. Huile sur toile, 64 x 91 cm. Londres, Wallace collection
Nicolas Lancret (1690-1743) : le printemps. 1738. Huile sur toile, 69 x 68 cm. Paris, musée du Louvre
Nicolas Lancret (1690-1743) : le printemps. 1738. Huile sur toile, 69 x 68 cm. Paris, musée du Louvre
Michel-Ange Houasse (1680-1730) : bacchanale. 1719. Huile sur toile. Madrid, Musée du Prado
Michel-Ange Houasse (1680-1730) : bacchanale. 1719. Huile sur toile. Madrid, Musée du Prado
Philippe Mercier (1689-1760) : la conversation de Belton
Philippe Mercier (1689-1760) : la conversation de Belton
Jean Baptiste Pater (1695-1736) : chasse chinoise. 1736. Huile sur toile, 55 x 46 cm. Paris, Musée du Louvre
Jean Baptiste Pater (1695-1736) : chasse chinoise. 1736. Huile sur toile, 55 x 46 cm. Paris, Musée du Louvre
Jean Baptiste Pater (1695-1736) : conversation galante. 1720-23. Huile sur toile, 48 x 39 cm. Paris, Musée du Louvre
Jean Baptiste Pater (1695-1736) : conversation galante. 1720-23. Huile sur toile, 48 x 39 cm. Paris, Musée du Louvre
Pierre Antoine Quillard (1701-1733) : pastorale. Moscou, musée Pouchkine
Pierre Antoine Quillard (1701-1733) : pastorale. Moscou, musée Pouchkine
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)