B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Les « Primitifs » italiens (Histoire de l'art)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

5.2. Artistes et œuvres

Giovanni da Rimini
Maître de la Vie de Saint Jean Baptiste
Maître de la Résurrection « Noli me tangere »
Pietro da Rimini
Giovanni Baronzio

5.2.5. Giovanni Baronzio

Peintre italien actif entre 1340 et 1362, Giovanni Baronzio est l'un des principaux artistes de l'école de la Rimini. Il travaille à Rimini, où il est fortement influencé par les fresques de Giotto dont il interprète de manière originale les enseignements.

On conserve de lui un polyptyque signé et daté de 1345, représentant la Vierge et l’enfant, actuellement à la Galleria Nazionale delle Marche à Urbino. Dans ses œuvres, Baronzio témoigne d'une fidélité obstinée aux formules de la tradition locale, qu'il s'efforce de concilier avec un idéal giottesque entaché d'archaïsme.

Son œuvre reste aujourd’hui très discutée, car de nombreux panneaux de l'école de Rimini lui furent longtemps attribués. Aujourd’hui, la critique lui reconnaît :

  • Une série d'œuvres jadis groupées sous le nom de « Maître de l'Adoration Parry » : Adoration des mages du Courtauld Institute de Londres, scènes de la vie du Christ du musée de Berlin et de l’Accademia de Venise ;
  • Oeuvres du « pseudo-Baronzio » : scènes de la vie du Christ, de la Galleria Nazionale deRome et d’une collection particulière ;
  • Oeuvres du « Maître de la Vie de saint Jean-Baptiste » : polyptyque avec la Madone de la National Gallery de Washington ; scènes de la vie de saint Jean de la National Gallery de Washington, du Metropolitan Museum de New York, de la Pinacothèque du Vatican et du musée de Seattle.

Histoires de la vie de sainte Colombe

Giovanni Baronzio : Scènes de la vie de sainte Colombe : sainte Colomba sauvée par un ours. 1340s. Tempera sur bois, 53 x 55 cm. Milan, Pinacothèque de la Brera
Giovanni Baronzio : Scènes de la vie de sainte Colombe : sainte Colomba sauvée par un ours. 1340s. Tempera sur bois, 53 x 55 cm. Milan, Pinacothèque de la Brera

Autrefois ce panneau, avec deux autres panneaux représentant toutes les histoires de la vie de sainte Colombe, fut attribué à un peintre anonyme, le « Maître de Sainte Colomba ».

Les trois panneaux de la Brera peints par un maître anonyme, disciple de Giotto, représentent des scènes de la vie de sainte Colombe ; ils appartenaient à un triptyque, probablement exécuté pour la vieille cathédrale de Rimini, dédiée à Sainte Colomba et démolie en 1815. Le panneau appartenait à une composition à double face placée sur le maître-autel de la cathédrale. Les autres panneaux de l’œuvre se trouvent au Musée Jacquemart-André de Paris, à la Galleria Sabauda de Turin, et dans la collection Friedenthal à Ingenheim.

Giovanni Baronzio : Scènes de la vie de sainte Colombe, détail : sainte Colomba sauvée par un ours. 1340s. Tempera sur bois, 53 x 55 cm. Milan, Pinacothèque de la Brera
Giovanni Baronzio : Scènes de la vie de sainte Colombe, détail : sainte Colomba sauvée par un ours. 1340s. Tempera sur bois, 53 x 55 cm. Milan, Pinacothèque de la Brera

Sainte Colombe était une vierge de Sens, martyrisé sous le règne de l'empereur Aurélien. Enfermée pour être livrée à la prostitution, elle est sauvée de déshonneur par un ours. Le même animal la sauve à nouveau lorsqu’on tente de la brûler dans sa cellule. Finalement l'empereur, poussé par le démon, la fait traîner hors de la ville, où elle est décapitée par les soldats.

Dans les trois petits panneaux de la Brera, les principaux épisodes de cette légende sont représentés avec de subtiles variations dans la composition et le rythme.

Giovanni Baronzio : Scènes de la vie de sainte Colombe, détail : la décapitation de sainte Colomba. 1340s. Tempera sur bois, 53 x 55 cm. Milan, Pinacothèque de la Brera
Giovanni Baronzio : Scènes de la vie de sainte Colombe, détail : la décapitation de sainte Colomba. 1340s. Tempera sur bois, 53 x 55 cm. Milan, Pinacothèque de la Brera

Plus libre et plus animée, la composition de la décapitation de Saint Colombe est basée sur la répétition rythmique des personnages, des lances, des boucliers et des arbres. La ligne de collines trouve un écho dans le frêle corps de la sainte décapitée, ce qui constitue une élégante structure ondulante.

Polyptyque de Mercatello

Giovanni Baronzio : Polyptyque. Vers 1345. Tempera sur bois. Museo de Mercatello sul Metaur
Giovanni Baronzio : Polyptyque. Vers 1345. Tempera sur bois. Museo de Mercatello sul Metaur

Le polyptyque est constituée de neuf panneaux représentant au centre la Madone avec l'Enfant et, sur les côtés, Catherine d'Alexandrie, Paul, Louis d’Angers, Pierre, Jean l’Evangéliste, François, l’archange Michel et Claire.

Giovanni Baronzio : Polyptyque, détail : la Madone. Vers 1345. Tempera sur bois. Museo de Mercatello sul Metaur
Giovanni Baronzio : Polyptyque, détail : la Madone. Vers 1345. Tempera sur bois. Museo de Mercatello sul Metaur
Giovanni Baronzio : Polyptyque, détail : Catherine d’Alexandrie, Paul, Louis d’Angers, Pierre. Vers 1345. Tempera sur bois. Museo de Mercatello sul Metaur
Giovanni Baronzio : Polyptyque, détail : Catherine d'Alexandrie, Paul, Louis d’Angers, Pierre. Vers 1345. Tempera sur bois. Museo de Mercatello sul Metaur
Giovanni Baronzio : Polyptyque, détail : Jean l’Evangéliste, François, l’archange Michel et Claire. Vers 1345. Tempera sur bois. Museo de Mercatello sul Metaur
Giovanni Baronzio : Polyptyque, détail : Jean l’Evangéliste, François, l’archange Michel et Claire. Vers 1345. Tempera sur bois. Museo de Mercatello sul Metaur


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)