B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Les apports « Barbares » et l’art préroman

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. De Rome à l’empire carolingien

Histoire
Gaule : l’art mérovingien
Italie : l’art lombard
Espagne wisigothe
Les Asturies : entre l’art wisigoth et l’art roman

1.3. Italie : l’art lombard

En 493 l'ostrogoth Théodoric élimine Odoacre en prenant sa capitale Ravenne. Les Byzantins lui succèdent en 540, puis déferlent les Lombards qui prennent Ravenne (568-571). Rome est sauvée par l'alliance du pape et des Francs, mais les Lombards s’installent durablement dans le nord de la péninsule. Charlemagne soumettra les Lombards en 774 et deviendra leur roi.

La croix du roi Didier, dernier roi des Lombards (757-774). Cloisonné et pierres précieuses. 127,5 x 99,5 cm. Brescia, Santa Giulia, musée del la Cité
La croix du roi Didier, dernier roi des Lombards (757-774). Cloisonné et pierres précieuses. 127,5 x 99,5 cm. Brescia, Santa Giulia, musée del la Cité
Monnaie de Grimoald III, duc de Bénévent (788-806)
Monnaie de Grimoald III, duc de Bénévent (788-806)

L'art Lombard n'est guère que décoratif, malgré le mausolée de Théodoric à Ravenne ou l’oratoire de Santa Maria de Cividale del Friuli.

Cividale del Friuli : oratoire de Santa Maria in Valle dit « Tempietto longobardo ». VIIIè
Cividale del Friuli : oratoire de Santa Maria in Valle dit « Tempietto longobardo ». VIIIè
Cividale del Friuli : oratoire de Santa Maria in Valle dit « Tempietto longobardo ». VIIIè
Cividale del Friuli : oratoire de Santa Maria in Valle dit « Tempietto longobardo ». VIIIè
Cividale del Friuli : le baptistère saint Calliste. VIIIè. Musée de l’église saint Martin
Cividale del Friuli : le baptistère saint Calliste. VIIIè. Musée de l’église saint Martin
Ravenne : le mausolée de Théodoric, art Ostrogoth, Vè siècle
Ravenne : le mausolée de Théodoric, art Ostrogoth, Vè siècle

La figure humaine est très rare. Les nécropoles (Nocera, Umbra, Castel Trosino) ont laissé armes, croix pectorales, objets cloisonnés (Trésors du roi Agilulf vers 625, trésor de la reine Théodelinde).

Trésor d’Agilulf, roi de Lombardie (590-616) : la couronne du trésor de Monza
Trésor d’Agilulf, roi de Lombardie (590-616) : la couronne du trésor de Monza
Trésor d’Agilulf, roi de Lombardie (590-616) : plaque de casque en bronze doré représentant le triomphe du Roi. Florence, musée national du Bargello
Trésor d’Agilulf, roi de Lombardie (590-616) : plaque de casque en bronze doré représentant le triomphe du Roi. Florence, musée national du Bargello
Trésor d’Agilulf, roi de Lombardie (590-616) : plaque de casque en bronze doré représentant le triomphe du Roi. Détail : le roi trônant.Florence, musée national du Bargello
Trésor d’Agilulf, roi de Lombardie (590-616) : plaque de casque en bronze doré représentant le triomphe du Roi. Détail : le roi trônant.Florence, musée national du Bargello
Trésor d’Agilulf, roi de Lombardie (590-616) : la croix. Trésor de Monza
Trésor d’Agilulf, roi de Lombardie (590-616) : la croix. Trésor de Monza
Trésor de Théodelinde, reine des Lombards (590-627), Monza : la couronne de la reine : largeur : 4,5cm
Trésor de Théodelinde, reine des Lombards (590-627), Monza : la couronne de la reine : largeur : 4,5cm
Trésor de Théodelinde, reine des Lombards (590-627), Monza : la couronne de la reine : largeur : 4,5cm
Trésor de Théodelinde, reine des Lombards (590-627), Monza : la couronne de la reine : largeur : 4,5cm
Croix de saint Grégoire appartenant à la reine Théodolinde avec reliquaire portant un morceau de la vraie croix
Croix de saint Grégoire appartenant à la reine Théodolinde avec reliquaire portant un morceau de la vraie croix
Fibules en forme de S caractéristique de l’art lombard. Nécropole de Cividale, VIè siècle
Fibules en forme de S caractéristique de l’art lombard. Nécropole de Cividale, VIè siècle
Reliquaire de saint Jean Baptiste offert par le roi Béranger (888-924), roi des Lombards, à la cathédrale de Monza. IXè siècle
Reliquaire de saint Jean Baptiste offert par le roi Béranger (888-924), roi des Lombards, à la cathédrale de Monza. IXè siècle
Plaque d’or trouvée à Cividale. Art lombard, vers 650
Plaque d'or trouvée à Cividale. Art lombard, vers 650
Fibules en argent doré. Nécropole de Cividale, VIè siècle
Fibules en argent doré. Nécropole de Cividale, VIè siècle
Boucle de ceinture lombarde. VIè. Barcelone, musée archéologique
Boucle de ceinture lombarde. VIè. Barcelone, musée archéologique
Fibules ansées en argent doré. Turin, musée d’Art antique
Fibules ansées en argent doré. Turin, musée d’Art antique
Fibule trouvée à Lingotto en Lombardie. VIIé. Cloisonné. Turin, musée d’Art antique
Fibule trouvée à Lingotto en Lombardie. VIIé. Cloisonné. Turin, musée d’Art antique

Par contre, l’Italie lombarde va transmettre à l’architecture romane un élément universel qui tient de l’architectonique autant que du décor et qu’on retrouve partout en Europe du nord durant toute l’époque romane : la « bande lombarde », technique que les constructeurs lombards adaptent sur tous les chantiers où ils travaillent en Gaule ou en Germanie : ce sont de fines bandes verticales ou « lésènes » reliées entre elles par de petites arcatures en plein cintre qui de manière répétitive se succèdent tout autour d’un édifice religieux (façades, tours ou les absides). Elles sont interprétées « en creux » par rapport au reste du nu du mur, accrochant une ombre au passage du soleil tout en donnant un effet de relief intéressant et en jouant un rôle de renforcement des murs sur lesquels elles sont appliquées.

Sancaprasio en Aragon. L’église et se magnifiques bandes lombardes. 1020-1030
Sancaprasio en Aragon. L’église et se magnifiques bandes lombardes. 1020-1030
Eglise romane de saint Pantaléon de Dolianova en Sardaigne. Lésènes. 1160-1289
Eglise romane de saint Pantaléon de Dolianova en Sardaigne. Lésènes. 1160-1289
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)