B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Chelmno

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. Histoire

Introduction
Phase I
Phase II

3.2. Phase I

La première phase, celle de l'extermination massive des Juifs des districts de Lodz (Litzmannstadt) et Poznan (Posen) sont débute le 9 décembre 1941 et sera achevée le 11 avril 1943.

Le premier convoi, fort de 700 juifs, arrive le 9 décembre 1941. Ce sont des Juifs des petites villes dont on a décidé de s’occuper en premier lieu, soit environ 15 200 personnes. Cela prend quelques jours… Puis on attaque le grand ghetto de Lodz. A commencer par les quelques 5 000 tziganes qui y avaient été enfermés.

Partant de Lodz, les convois ferroviaires, de 1 000 personnes environ, sont accompagnés par six à huit gendarmes seulement : on a convaincu les Juifs qu’il partaient travailler dans l'Est… Arrivées à Kolo, les futures victimes sont logées pour la nuit dans la synagogue de Kolo puis plus tard, dans un moulin proche. Dès le lendemain, elles sont envoyées par camions au château de Chelmno… se déshabiller, monter dans le camion, mourir… et finir dans une fosse…

Bientôt, pour gagner du temps, les camions se rendent directement dans le camp de la forêt. Là, le déshabillage a lieu dans une grande baraque en bois. Le gazage suit, toujours présenté comme un bain. Le camp de la forêt compte bientôt, de ce fait, cinq fosses de 30 mètres de long sur 10 mètres de large remplies de cadavres. Pendant l'été 1942, la quantité des corps en putréfaction est telle qu'une épidémie de typhus éclate. Avec l'odeur épouvantable il n'est plus possible de tromper les arrivants sur le sort qui les attend. La décision est donc prise de brûler les cadavres des fosses communes ainsi que ceux des nouveaux arrivés. Deux fours crématoires à grandes cheminées sont construits dans la clairière, tandis que sont allumés à côté de grands bûchers.

Les ossements sont concassés et les cendres versées dans des fossés profondes de 4 mètres et larges de 8 à 10 mètres. Ces fossés sont ensuite recouverts de terre. On y plante des pins, des sapins et des bouleaux.

C'est de cette manière que près de 145 000 personnes sont assassinées à Chelmno pendant sa première période d'activité. La grande majorité de ces victimes viennent du ghetto de Lodz ; mais ce ghetto avait « accueilli » des déportés de toute l’Europe : Allemagne, Autriche, Tchécoslovaquie, Luxembourg… Ainsi :

  • 10 003 juifs sont transférés à Chelmno du 16 au 29 janvier 1942 ;
  • 34 074 entre le 22 mars et le 2 avril 1942 ;
  • 11 680 juifs entre le 4 et le 15 mai 1942 ;
  • 15 859 juifs entre le 5 et le 12 septembre 1942...

A cette liste macabre s’ajoutent 16 000 juifs du reste de l’Europe, ainsi que 88 enfants de la petite ville de Lidice, gazés pour venger l’assassinat du Reichsprotektor de Bohème Moravie Reinhard Tristan Heydrich…

En mars 1943 donc, les camions à gaz ont tué plus de 150 000 personnes. Pratiquement tous les juifs de Warthegau ont été exterminés, sauf les plus robustes (environ 70 000) que les SS rassemblent dans le ghetto de Lodz, afin de servir de main d’œuvre à l’industrie du Reich, pour remplacer les bras que la guerre engloutie par milliers sur tous les front d’Europe… La liquidation du camp est donc ordonnée. Le 7 avril, le château est dynamité. Les palissades et chevaux de frise du camp sont enlevés. Dans le Waldlager, du gazon est semé sur les fosses communes et les crématoires. Le 11 avril 1943, le Sonderkommando Bothmann quitte Chelmno pour une permission de 4 semaines. La gendarmerie locale assure seule la garde des lieux. Bothmann et son groupe sont affectés à la Waffen SS « Prinz Eugen » et iront se battre contre les partisans Yougoslaves.



Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)