B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Les Cathares – La croisade contre les Albigeois

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. Les Cathares

Introduction
Les origines et lÂ’organisation du mouvement
La doctrine cathare

3.1. Introduction

La civilisation occitane, nommée aussi « Raimondine », en raison du rôle tenu par les Raimond, comtes de Toulouse, florissante durant tout le XIIè siècle, s'étend sur des régions privées d'unité géographique comme le Languedoc et l'Aquitaine. Celles ci présentent des caractéristiques analogues car des courants identiques n'ont cessé de s'y manifester. Ces provinces sont très tôt, dès avant l’ère chrétienne, des lieux de passage ; des civilisations successives s'y sont installées ; disparues, elles ont laissé des vestiges, ouvrant les esprits, les rendant accueillants à de nouvelles perspectives, enrichissant la pensée et les modes de réflexion. Au début du XIIè siècle, Toulouse est une ville européenne jouissant d'un prestige aussi grand que Venise.

Le catharisme qui va se propager dans ces provinces a été systématiquement dénigré ; il a fait l'objet de débats passionnés. La rareté de documents d'origine cathare, les textes, plus au moins lucides ou honnêtes des persécuteurs ont rendu complexe l'étude de ce mouvement hétérodoxe.

La doctrine cathare a été longtemps envisagée comme une résurgence du manichéisme par l'intermédiaire des Bogomiles de Bulgarie (Xè) et des Pauliciens d’Arménie (VIIè). Elle s'y apparente, certes, mais s’en sépare sur bien des points. Ses interprètes ont cru pouvoir y découvrir une forme de la gnose primitive : elle présente, en effet, des éléments gnostiques, mais il reste que tout mouvement en marge d'un système officiel est aisément taxé de gnosticisme. Certes, il s'agit bien avec le catharisme d'une connaissance réservée a un petit nombre, mais il faut aussi tenir compte du fait que peu d'hommes souhaitent la perfection, en raison de la rigueur que sa recherche exige On discerne encore dans le catharisme des éléments d'origine orientale, issus en particulier de l'Egypte et de l'Iran.

Quoi qu'il en soit de ces sources, le catharisme présente une large autonomie de doctrine, particulièrement par son interprétation de la « Vision d’Isaïe », des épîtres de Paul, de l'Évangile de Jean et de divers ouvrages apocryphes. Le catharisme se veut d’abord un retour à la pureté des premiers chrétiens. Tout en présentant un idéal qui semble pouvoir conduire à des excès, il s affirme et se propage en raison de sa valeur propre. Le contexte historique le sert : en effet, au sein de la chrétienté, les oppositions entre l'empire et la papauté, la « lutte du sacerdoce et de l’empire », et le schisme pontifical déchirent l’Eglise et ces désordres provoquent une confusion spirituelle qui bouleverse les esprits.

Le midi de la France constitue pour le catharisme une terre d'élection en raison de l'originalité de sa civilisation et du sentiment national qui l'anime. Les premiers « Hérétiques » cathares apparaissent dans le Limousin dès la fin du XIè siècle. Au XIIè siècle, connus sous le nom géographique d'« Albigeois », ils sa multiplient dans diverses régie. Toulouse, Foix, Carcassonne, Béziers, Narbonne en constituent les centres. Les tendances « Hérétiques » s'infiltrent et s'établissant dans beaucoup de foyers dont le principal est Toulouse. Le Valdéisme (du nom de son fondateur Valdès) et le catharisme s'organisent ; ils proposent un évangélisme antisacerdotal et antihiérarchique. Leurs adaptes sont nombreux. Protégés par la noblesse, les cathares deviennent de plus en plus nombreux dans une région ou la civilisation très brillante, ouverte, éprise de liberté, accueille avec bienveillance les nouveaux prédicateurs instruits et soucieux de lutter contre la puissance de l'Eglise romaine.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Pour en savoir plus...

Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)