B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

23. 1935

01/01/1935
Après trente ans de service dans la marine, l'amiral Canaris prend la tête de l'Abwehr, le contre-espionnage allemand, un poste qui offre des possibilités infinies d'entrer en contact avec des personnalités politiques de premier plan.
03/01/1935
Hitler rassure l’armée : « Ma confiance en la Wehrmacht est inébranlable ».
Avec le rassemblement à Berlin de tous les responsables du parti, le NSDAP veut prouver son unité et sa détermination, et tenter de mettre fin aux querelles internes.
La nouvelle ordonnance d’habilitation exige de tous les Allemands de souche et de leurs épouses la possession d’un certificat d’Arianité (« Ariernachweis »).
07/01/1935
Rencontre Laval - Mussolini, aboutissant à la signature des « Accords de Rome » : les frontières entre le Tchad et la Libye sont rectifiées en faveur de l'Italie, qui récupère la bande d'Aozou, contre la promesse de s'opposer à l'Anschluss. Mais le traité n'est pas ratifié par le parlement français.
La rencontre Laval –Mussolini
La rencontre Laval –Mussolini
13/01/1935
Plébiscite en Allemagne pour le rattachement de la Sarre au Reich: 90,7% de « oui », 0,4% pour l'union avec la France, 8,9% pour le statu quo. La Sarre est immédiatement occupée par les troupes allemandes et l’industrie placée sous l’égide du Conseil économique du Reich, en violation du traité de Versailles qui prévoit que le plébiscite doit être préalablement entériné par la SDN. Les antifascistes réfugiés en Sarre doivent s’exiler.
15/01/1935
L’enseignement des théories raciales devient obligatoire dans les écoles d’Allemagne.
17/01/1935
La SDN décide le rattachement de la Sarre à l’Allemagne ; il n’interviendra en théorie que le 1er mars.
L'oeuvre nazie d'assistance « pour le bien-être du peuple », la « NS Fürsorge » annexe d'autorité toutes les organisations sociales existantes.
A Moscou, les anciens leaders bolcheviques Grigori Zinoviev (1883-1936) et Léon Kamenev (1883-1936) sont condamnés à de longues peines de prison.
27/01/1935
Goering se rend en Pologne afin de créer un « Front antisoviétique ».
30/01/1935
Réorganisation communale allemande (« Deutsche Gemeindeordnung ») : cette loi met en conformité la gestion des communes avec les directives du parti nazi. Désormais, les responsables locaux sont placés sous la tutelle d’un « mandataire de la NSDAP ».
Hjalmar Schacht devient le nouveau ministre de l’économie.
04/02/1935
A Prague Otto Strasser est officiellement accusé d’avoir installé un émetteur radio clandestin antinazi en Tchécoslovaquie.
06/02/1935
Clôture de la réunion franco-allemande sur le rattachement de la Sarre à l’Allemagne.
13/02/1935
Le ministère de l’éducation met en place un office « Amt für körperliche Erziehung » (« Amt K ») ayant pour objectif une bonne formation physique des futurs soldats de l’armée allemande.
17/02/1935
Instauration en Allemagne de la journée de travail de huit heures.
Benito Mussolini masse en Somalie italienne de nombreuses troupes en vue de l’invasion de l’Abyssinie.
21/02/1935
L’Eglise confessante met en garde contre le néo-paganisme prôné par le régime nazi.
26/02/1935
Loi instaurant le livret de travail (« Arbeitsbuch »), véritable fiche signalétique de l„ouvrier.
01/03/1935
La Sarre est officiellement rattachée à l’Allemagne. Des festivités sont organisées à travers tout le pays.
04/03/1935
Au Synode de l’Eglise confessante, la décision est prise de prêcher en chaire contre le nazisme.
06/03/1935
Goering déclare qu’une armée allemande de 400.000 hommes ne suffit pas aux besoins de l’Allemagne.
08/03/1935
Le journal clandestin du parti communiste publie le « Chant du Marais », composé au camp de Bögermoor au cours de l'été 1933.
11/03/1935
Goering révèle que la Luftwaffe, l’armée de l’air du Reich, a été constituée. Il prétend pouvoir compter sur une flotte de 1.600 appareils prêts à entrer en action. En réalité, Goering ne dispose alors que de 200 avions vétustes.
1935 : parade de la Wehrmacht désormais à la poigne du Führer
1935 : parade de la Wehrmacht désormais à la poigne du Führer
14/03/1935
Adolf Hitler décide la création d’une Luftwaffe, aviation de guerre comme troisième arme de la future Wehrmacht et enfreint ainsi les résolutions du traité de Versailles.
15/03/1935
Censure de la presse : la Gestapo interdit la publication de quatre journaux de Berlin et d’Erfurt sur instruction de Goebbels.
16/03/1935
Hitler décide de l’introduction de la circonscription (service militaire de deux ans) et de la création d’une Wehrmacht de 580.000 hommes, rompant ainsi le traité de Versailles. Les réactions restent modérées en France et en Grande Bretagne.
17/03/1935
Plus de 700 pasteurs de l’église confessante sont arrêtés, dont Martin Niemöller.
23/03/1935
Ouverture à Berlin de la grande exposition « Das Wunder des Lebens » (le miracle de la vie) dont le thème centrale est la théorie raciste nazie.
28/03/1935
Première à Berlin du film de propagande commandé par Hitler à la réalisatrice Leni Riefenstahl, « le Triomphe de la volonté », « Triumph des Willens » sur les journées du parti à Nuremberg en 1933.
 La première du film de Leni Riefenstahl, « le Triomphe de la volonté », « Triumph des Willens »
La première du film de Leni Riefenstahl, « le Triomphe de la volonté », « Triumph des Willens »
30/03/1935
Erhard Milch, secrétaire d’Etat à l’Aviation, est promu général.
31/03/1935
Pour la garde des camps de concentration, des unités spéciales de SS sont formées : ce sont les fameux « Totenkopfverbände » (unités à tête de mort).
Il est interdit aux musiciens juifs professionnels d’exercer leur métier.
01/04/1935
Centralisation de la Justice du Reich.
03/04/1935
Aux élections pour les comités d’entreprise, les travailleurs rejettent à 42% les listes uniques présentées par les nazis : suppression définitive des élections.
07/04/1935
Aux élections du parlement de Dantzig, les nazis obtiennent la majorité absolue. Dantzig est depuis 1919 « ville libre » placée sous le contrôle de la SDN.
09/04/1935
Pour le 70è anniversaire d’Erich Ludendorff, Hitler fait pavoiser les bâtiments officiels. Ludendorff refuse cependant le titre de maréchal.
10/04/1935
Quatre ans après le décès de sa première épouse, Carin, Hermann Göring épouse dans la cathédrale de Berlin Emmy Sonneman (1893-1973), une actrice de modeste renommée. Bien que le chef de la Luftwaffe n’ait jamais toléré la présence d’un aumônier dans son armée, il tient à se marier devant un prêtre, l’évêque Ludwig Müller, et contrevient ainsi aux usages du parti nazi. La cérémonie est très courte (moins de cinq minutes), mais pas moins de dix généraux de la Luftwaffe, 30.000 soldats et huit fanfares sont mobilisés tandis que défilent dans le ciel de Berlin des chasseurs ultramodernes. Pour son « cadeau » de mariage, tous les travailleurs de Berlin « contribuent » par prélèvement obligatoire sur leur salaire…
11/04/1935
Front de Stresa : conférence entre la France, l'Italie et la Grande-Bretagne (Flandin, Mac Donald et Mussolini), visant à faire face au réarmement allemand.Les trois pays déclarent vouloir le respect du statu quo en Europe. Les accords de Stresa garantissent l'indépendance de l'Autriche.
12/04/1935
Les membres qualifiés de « non aryens » sont exclus de la Chambre des écrivains du Reich et interdits d’activité littéraire.
14/04/1935
Lors d’un meeting groupant 5.000 personnes à Leicester, des orateurs anglais du parti fasciste attaquent violemment les Juifs.
17/04/1935
La SDN condamne l’Allemagne pour ses violations successives du traité de Versailles.
19/04/1935
Inauguration du premier tronçon autoroutier allemand.
21/04/1935
Walter Ulbricht et Franz Dahlem prennent à Prague la direction d’actions du parti communiste allemand.
Franz Dahlem (1892-1981)
Franz Dahlem (1892-1981)
23/04/1935
En Pologne, le Parlement est mis sous le boisseau par la promulgation d’une nouvelle constitution. Un gouvernement autoritaire est mis en place, dont l’homme fort est le ministre de la guerre Józef Pilsudski.
24/04/1935
L’expropriation et la suppression de maisons d’édition privées sont légalisées en Allemagne.
26/04/1935
A Berlin, 15.000 nazis manifestent contre l’Eglise.
02/05/1935
Le haut commandement allemand prépare un projet d’occupation de la Rhénanie en violation du Pacte de Locarno.
11/05/1935
Avec l’exposition « Frau und Volk » à Düsseldorf, le rôle de la femme en tant que mère de famille et ménagère gérant son foyer est consolidé.
12/05/1935
Mort du chef du gouvernement polonais Pilsudski.
17/05/1935
Ouverture dans le Reich d’une série de procès contre des membres du clergé régulier.
19/05/1935
Le parti des Sudètes de Konrad Henlein obtient lors des élections du parlement tchécoslovaque 44 des 300 sièges et devient ainsi la fraction allemande la plus importante du parlement.
Hitler inaugure le premier tronçon autoroutier allemand, entre Francfort et Darmstadt.
20/05/1935
Des grèves relativement bien suivies éclatent dans l’industrie et sur les chantiers autoroutiers du Reich. Elles durent Jusqu’au 24
21/05/1935
Dans son discours au Reichstag sur la politique étrangère, Hitler affirme vouloir la paix et renoncer à l’Autriche.
Adoption d’une nouvelle loi de programme militaire. Le président de la Banque centrale et ministre de l’économie Hjalmar Schacht reçoit les pleins pouvoirs pour mener à bien le réarmement.
Introduction d’un « certificat d’aryanité » (Ariernachweis) pour les officiers. Frick exclut les Juifs du service militaire.
L'embauche sans livret de travail (« Arbeitsbuch ») est interdite.
24/05/1935
Le pape Pie XI condamne la stérilisation par les nazis de 56.244 citoyens allemands jugés « inférieurs ».
29/05/1935
A Munich, Eva Braun, la jeune maîtresse d’Hitler, tente de se suicider aux barbituriques.
30/05/1935
Le général Von Blomberg est nommé commandant en chef de la Wehrmacht.
31/05/1935
Le président du conseil français Flandin démissionne à cause de la grave crise financière qui touche le pays.
07/06/1935
A Paris, formation du gouvernement Pierre Laval’
Le premier ministre britannique Mac Donald donne se démission car il n’est plus soutenu par le parti Travailliste. Lui succède le conservateur, Stanley Baldwin (1867-1947).
08/06/1935
Berthold Brecht et Rudolf Hilferding sont déchus de la nationalité allemande.
Berthold Brecht (1898-1956)
Berthold Brecht (1898-1956)
18/06/1935
Accord naval négocié par Ribbentrop avec les Britanniques : le Reich a le droit de disposer d'une flotte qui équivaut à 35% de celle de la Grande-Bretagne. En autorisant l’Allemagne à reconstituer une flotte de guerre au tonnage limité, Londres torpille le front antihitlérien établi à Stresa en avril dernier et torpille le traité de Versailles. L’Angleterre espère par cet accord mieux contrôler le réarmement de la flotte de guerre allemande.
24/06/1935
Karl Barth'>Barth (1886-1968), un des chefs de l’église confessante, est chassé de sa chaire de théologie de l’université de Bonn.
26/06/1935
Loi sur le Service du travail du Reich « Reichsarbeitsdienstgesetz », obligatoire pour pouvoir poursuivre des études supérieures. Par ailleurs, toutes les femmes et tous les hommes entre 18 et 25 ans au chômage doivent consacrer une demi-année au travail obligatoire dans des sortes de camps militaires.
08/07/1935
Le « certificat d’aryanité » est rendu obligatoire pour les étudiants.
14/07/1935
En France, démonstration d’un « front populaire » de communistes, socialistes et libéraux contre l’extrême droite.
15/07/1935
Sur le Kurfürstendamm de Berlin, violentes attaques et démonstrations des SA contre des Juifs. Le jour suivant, la direction de la police interdit aux SA de manifester.
16/07/1935
L’évêque du Reich, Ludwig Müller, ne parvenant pas à faire régner l’ordre au sein de l’église protestante, Hitler nomme Hans Kerrl (1887-1941) ministre des Affaires religieuses.
22/07/1935
Il est désormais interdit en Allemagne aux organisations juives de se réunir en public.
25/07/1935
Le « certificat d’aryanité » devient obligatoire pour être admis dans l’armée.
27/07/1935
Dissolution de toutes les organisations étudiantes et patriotiques autres que celles affiliées à la NSDAP.
30/07/1935
Hitler assiste à une cérémonie du souvenir à Goslar. Le commandant Erwin Rommel refuse que, devant ses soldats, marchent des SS afin d’assurer la bonne sécurité du Führer. Himmler et Goebbels acceptent.
02/08/1935
Munich reçoit le titre de « capitale du Mouvement national-socialiste ».
08/08/1935
Goering prend le contrôle des premiers services de télévision d’Allemagne.
10/08/1935
Les officiers d’état civil en Allemagne n’ont plus le droit de marier des Juifs à des non-juifs et une personne « aryenne » à une personne « non aryenne ».
17/08/1935
Interdiction de la franc-maçonnerie : les loges sont dissoutes et leurs biens confisqués.
18/08/1935
Wilhelm Frick interdit les mouvements francs-maçons.
19/08/1935
Dans une lettre pastorale, l’épiscopat catholique allemand s.élève vigoureusement contre la politique religieuse nazie.
01/09/1935
Le réarmement allemand préoccupe de plus en plus les grandes puissances, qui s’en inquiètent officiellement.
Départ du « train olympique », qui parcourt 70 villes allemandes pour une énorme campagne de propagande pour les jeux olympiques de 1936 à Berlin.
06/09/1935
Il est interdit en Allemagne de vendre des journaux et des revues destinés aux Juifs.
10/09/1935
Ouverture du VIIè Congrès du parti nazi à Nuremberg.
<a class=Hitler ouvre les journées du Parti à Nuremberg, septembre 1935'>
Hitler ouvre les journées du Parti à Nuremberg, septembre 1935
14/09/1935
Discours de Hitler à Nuremberg, dans lequel il insiste sur la formation physique et corporelle de la jeunesse « combattante ».
Le défilé inaugural du congrès de Nuremberg de 1935
Le défilé inaugural du congrès de Nuremberg de 1935
15/09/1935
Convoqué en séance extraordinaire à Nuremberg, le parlement vote les lois « pour la protection du sang et de l'honneur allemands », « Gesetz zum Schutze des deutschen Blutes und der deutschen Ehre » : interdiction du mariage et des relations sexuelles entre Juifs et Aryens ; distinction entre les « citoyens de race pure », et les « sujets » ; interdiction faite aux Juifs d’employer des domestiques aryennes de moins de 35 ans… le drapeau à croix gammée devient le seul drapeau officiel du Reich.
1935 : congrès du parti nazi à Nuremberg
1935 : congrès du parti nazi à Nuremberg
15 septembre 1935 : loi pour la protection du sang et de l’honneur allemand
15 septembre 1935 : loi pour la protection du sang et de l’honneur allemand
24/09/1935
Le ministre des Affaires religieuses Hans Kerrl reçoit les pleins pouvoirs pour faire régner l'ordre dans l'Eglise protestante.
26/09/1935
A Paris se réunissent 51 émigrés, hauts responsables de directions politiques pour tenter de former un front populaire contre le régime nazi : parmi eux, Heinrich Mann, Egon Erwin Kisch et Lion Feuchtwanger.
27/09/1935
Sous le commandement de Karl Dönitz, le premier groupe de travail pour la construction de sous marins est formé à Kiel.
30/09/1935
Adolf Eichmann devient membre des SD, les services de sécurité dirigés par Heydrich.
03/10/1935
Les troupes coloniales italiennes d’Erythrée et de Somalie entrent en Abyssinie (Ethiopie). Ainsi commence la campagne de conquêtes italiennes en Afrique de l’Ouest.
A Moscou, conférence des exilés du parti communiste allemand afin de créer un front populaire contre le fascisme. Wilhelm Pieck est nommé président en remplacement d’Ernst Thälmann, interné dans un camp de concentration en Allemagne.
08/10/1935
Clément Richard Attlee devient le chef du parti travailliste anglais.
Sous la pression du NSDAP le « Deutscher Burschenschaft » (confédération des jeunes hommes allemands) s’auto dissout et est intégré dans l’organisation nazie « Deutscher Studentenbund » (NSDStB).
11/10/1935
La réaction de la SDN à l’invasion italienne de l’Abyssinie reste modérée et se limite eu blocus des crédits et des hydrocarbures.
12/10/1935
Le patron de la radio allemande Hadamovsky interdit la diffusion du « Jazz nègre », et de fait, de toute musique non allemande…
15/10/1935
Erwin Rommel est promu au grade de lieutenant-colonel. Il est nommé instructeur à l’académie de guerre de Potsdam.
18/10/1935
Avec la loi sur la protection de la santé « Gesetz zum Schutz der Erbgesundheit », les mariages entre personnes saines et personnes souffrant de maladies héréditaires ou « contagieuses » sont interdits dans le Reich. Pour se marier, il faut désormais fournir un certificat de « bonne santé » (raciale).
Début de la propagande en faveur de l’euthanasie, de la « vie indigne d’être vécue ».
Affiche de propagande : la « bonne race allemande »
Affiche de propagande : la « bonne race allemande »
27/10/1935
Les prix Nobel Thomas Mann et Albert Einstein font campagne pour que le prix Nobel de la Paix soit attribué au pacifiste Carl Von Ossietzky, détenu dans un camp de concentration.
30/10/1935
L’ancien ministre britannique Winston Churchill publie dans « The Strand » un article antinazi. Il dénonce l’antisémitisme et les camps de concentration. Protestations du gouvernement de Berlin.
01/11/1935
Les premiers conscrits partent faire leur service militaire d’une année. La presse, mise au pas, fait grand cas de l’événement…
05/11/1935
Le conflit entre Hitler et le général Von Fritsch, commandant en chef de l'armée, apparaît au grand jour. Au cours d'une réunion, le général exprime son opposition aux projets de guerre du Führer.
07/11/1935
Hitler dissout le « Stahlhelm », qui fait trop de concurrence au mouvement SA.
Premier procès arbitraire contre des Juifs pour « Rassenschande » (unions avec des Allemands « aryens »).
« Je suis un souilleur de la race ! » : traîné en public, cet homme a été accusé d’entretenir des relations avec une juive ou une femme d’une race inférieure… Conséquence immédiate des lois de Nuremberg de 1935
« Je suis un souilleur de la race ! » : traîné en public, cet homme a été accusé d’entretenir des relations avec une juive ou une femme d’une race inférieure… Conséquence immédiate des lois de Nuremberg de 1935
14/11/1935
Hitler tranche après les hésitations habituelles : est considéré comme juif celui qui a trois grands-parents juifs ou deux grands-parents juifs et se déclarant membre de la communauté juive.
Aux élections en Grande Bretagne, les Conservateurs se maintiennent au pouvoir.
15/11/1935
La Société Anthroposophique est déclarée ennemie de l’Etat nazi et interdite.
19/11/1935
Inauguration du « Reichsinstitut für Geschichte des neuen Deutschlands », « Institut du Reich pour l’histoire de la Nouvelle Allemagne », auquel est confiée la mission de revisiter l’histoire du pays avec la Weltanschauung nazie.
23/11/1935
A Prague, échec des pourparlers entre les partis communiste et socialiste allemands pour l'organisation de la lutte clandestine contre le nazisme.
25/11/1935
Après 12 ans d’exil, le roi Georges II (1890-1947) retourne en Grèce suite à un referendum réinstaurant la monarchie.
26/11/1935
Une circulaire du ministère de l’intérieur rend obligatoire l’utilisation du terme raciste « Deutschblütig » (« de sang allemand ») pour désigner les « citoyens allemands » dans les formulaires officiels.
29/11/1935
Hans Von Tschammer und Osten, commissaire du Reich aux questions sportives, fait une conférence à Paris sur les prochains Jeux Olympiques de Berlin.
30/11/1935
Les Allemands peuvent utiliser le refus de croire au nazisme comme une cause de divorce.
05/12/1935
Otto Strasser est condamné à 5 mois de prison à Prague pour émissions de radio illégales.
06/12/1935
En France, le gouvernement obtient du Parlement la possibilité de dissoudre les mouvements paramilitaires d’extrême droite.
10/12/1935
Détenu dans un camp, le journaliste pacifiste et antinazi Carl Von Ossietzky reçoit le prix Nobel de la paix. Hitler est furieux.
13/12/1935
Fondation par la SS des haras humains « Source de vie » (« Lebensborn »).
19/12/1935
Les étudiants de l’organisation juriste nazie, dirigés par Carl Schmitt réclament le remplacement de la notion juridique d’« homme » par des catégories « Völkisch » et raciales.
21/12/1935
Un décret exclut les Juifs des professions de pharmacien et de médecin.
L'écrivain démocrate et antimilitariste Kurt Tucholsky, 45 ans, réfugié en Suède depuis l'avènement du nazisme, se suicide à Hindas.
En Italie, le Grand Conseil fasciste devient l’instance légale suprême.
Kurt Tucholsky (1890-1935)
Kurt Tucholsky (1890-1935)
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Icone texte Articles connexes
Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)