B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

24. 1936

01/01/1936
L’Abyssinie proteste à la SDN contre l’utilisation par l’Italie de gaz de combats. Son avance a en effet été stoppée.
03/01/1936
Craignant une alliance entre l’Allemagne et le Japon dirigée contre l’Union Soviétique, Wjatscheslaw M. Molotow demande l’intensification de la politique d’armement.
06/01/1936
Un décret de la Gestapo ordonne la surveillance de « tous les bâtards du premier degré ».
12/01/1936
En France, proclamation du programme du Front Populaire.
16/01/1936
Discours du ministre de la Propagande et de l’éducation populaire Goebbels exigeant la restitution à l’Allemagne de ses colonies. Lancement du slogan « Des canons à la place du beurre », « Butter oder Kanonen ».
Début de la production des chars Panzer III et IV.
A Prague, les responsables des jeunesses communiste, socialiste et catholique allemandes en exil fondent la « Libre jeunesse allemande ».
Le Panzer III et le Panzer IV
Le Panzer III et le Panzer IV
20/01/1936
Le roi d’Angleterre Georges V. (1865-1936) meurt à l’âge de 70 ans. Lui succède son fils aîné Edouard VIII (1894-1972).
En France, Daladier remplace Herriot à la présidence du parti radical.
22/01/1936
Le président du conseil français Pierre Laval démissionne. Albert Sarraut (1872-1962) lui succède.
25/01/1936
Adolf Hitler déclare à « Paris Soir » que l’Allemagne a l’intention de récupérer les colonies perdues en 1918.
04/02/1936
Le patron des nazis suisses d’origine allemande Wilhelm Gustloff (1895-1936) est assassiné à Davos par David Frankfurter, un étudiant juif, qui rêvait par ce geste de « réveiller son peuple ».
En son honneur sera lancé le 5 mai 1937, le « Wilhelm Gustloff », un prestigieux paquebot de la « Kraft durch Freude » (la force par la joie), organisation de loisirs créée par le dirigeant national-socialiste Robert Ley afin de concilier la classe ouvrière.
Le navire connaîtra une fin tragique : transportant plusieurs milliers de réfugiés de Prusse orientale fuyant la progression de l'Armée rouge, ainsi que des détenus des camps de concentration de Prusse orientale, il est torpillé par un sous-marin russe le 30 janvier 1945. Selon des études récentes, son naufrage provoqua la mort d'environ 9.343 personnes, ce qui en fait la plus grande catastrophe maritime de tous les temps.
06/02/1936
A Garmisch-Partenkirchen les IVè jeux olympiques d’hiver sont officiellement ouverts par Hitler. 28 pays sont représentés.
Affiche pour les Jeux Olympiques d’hiver de Garmisch Partenkirchen
Affiche pour les Jeux Olympiques d’hiver de Garmisch Partenkirchen
10/02/1936
Les camps de concentration sont placés officiellement sous le contrôle de la SS. Extension des prérogatives de la Gestapo.
13/02/1936
Le mouvement fasciste « Action Française » est interdit par le gouvernement français. Blum est agressé par des militants de l'Action française.
16/02/1936
En Espagne, le Front populaire de gauche obtient un très net succès électoral. Des permanences de partis de droite sont pillées ; des couvents et des églises sont incendiés.
20/02/1936
La Suisse ferme ses frontières aux membres du parti nazi allemand.
22/02/1936
Décret de planification de la production agricole.
L’église confessante se divise sur la question de la coopération avec le conseil des églises nazies. Martin Niemöller décline toute tentative de coopération.
07/03/1936
En violation du traité de Locarno, Adolf Hitler réoccupe militairement la rive gauche du Rhin (Rhénanie), zone théoriquement démilitarisée par les traités internationaux : Une bande de cinquante kilomètres de large allant de la frontière suisse à la frontière hollandaise et à l'ouest du Rhin, l'ancienne zone d'occupation des Alliés. 30.000 hommes de la Wehrmacht s'installent en zone démilitarisée, quelques bataillons poussent jusqu'à Sarrebruck, Trèves et Aix-la-Chapelle. Faible réaction de la France qui en appelle à la SDN ; es Britanniques se taisent. Les habitants rhénans, qui n’ont pas vu un soldat allemand depuis 1918, accueillent les unités allemandes avec joie.
En France, le lendemain, en dépit du discours ferme de Sarraut, le conseil des ministres ne prend aucune décision militaire contre l'Allemagne.
Cologne 1936 : les troupes allemandes occupent la Rhénanie. Ni les Français, ni les Anglais ne bougent
Cologne 1936 : les troupes allemandes occupent la Rhénanie. Ni les Français, ni les Anglais ne bougent
12/03/1936
Conférence à Londres des signataires du pacte de Locarno, réunis à la suite de la réoccupation de la Rhénanie par l’Allemagne.
Discours d’Hitler à Karlsruhe : « J.ai lancé un appel grandiose pour la paix au nom de 67 millions d’habitants ».
19/03/1936
La SDN condamne l’Allemagne pour la violation des traités de Versailles et de Locarno. L’envoyé spécial de Hitler Joachim Von Ribbentrop justifie devant la SDN l’occupation de la Rhénanie par le traité militaire franco-soviétique.
29/03/1936
Par référendum, 99% des Allemands approuvent la remilitarisation de la Rhénanie, et par conséquent la politique d'Hitler. Un nouveau Reichstag est élu lors du même vote. Le Parti unique nazi l’emporte avec 99% des voix.
30/03/1936
Le zeppelin « Hindenburg » s’envole avec 75 passagers pour une « croisière » à Rio.
01/04/1936
Le commandant suprême de la Reichswehr Werner Freiherr Von Fritsch demande l’agrandissement des effectifs de l’armée. Depuis 1933 l’armée a quintuplé ses effectifs.
04/04/1936
Décret secret de Hitler en vue de la préparation de la guerre. Goering est nommé commissaire aux matières premières. Sa mission est d’« assurer la continuité du réarmement » grâce à un plan de 4 ans.
07/04/1936
Le parlement espagnol démet le président conservateur des ses fonction, craignant un putsch contre la gauche. Le chef du gouvernement Manuel Azaña (1880-1940) devient président.
18/04/1936
Le « Volksgerichtshof », « Cour de justice de la Communauté raciale populaire » est élevé au rang d’instance judiciaire suprême pour tous les cas. Ses juges sont nommés directement par Hitler
23/04/1936
Signature d’un traité de commerce entre le Reich et l’URSS.
Le gouvernement du Reich décrète une loi d’amnistie contre les prisonniers nationaux-socialistes.
24/04/1936
Inauguration par Himmler des « châteaux de l’Ordre » (« Ordensburgen ») de Vogelsang, Crössinsee et Sonthoffen : il s’agit de centres d’instruction du parti nazi, sous la houlette du DAF (Front du travail) de Robert Ley, et dans lesquels seront formés à partir de 23 ans les futurs cadres du parti nazi.
L’Ordensburg de Vogelsang, « château » d’ordre de la SS
L’Ordensburg de Vogelsang, « château » d’ordre de la SS
01/05/1936
La propagande du Reich organise la fête du travail. Tous les mariés reçoivent un exemplaire du « Mein Kampf ».
03/05/1936
Victoire du Front Populaire en France (socialistes, communistes et libéraux). Léon Blum devient président du conseil.
05/05/1936
Les troupes Italiennes pénètrent dans Addis Abbeba. La SDN renoncera plus tard à appliquer les sanctions qu'elle avait prises contre le Duce.
08/05/1936
Himmler inspecte le camp de concentration de Dachau.
Mort à Munich d’Oswald Spengler, philosophe et historien, représentant de la « Révolution conservatrice » en Allemagne. Sympathisant du mouvement d’Hitler, il avait cependant pris peu à peu ses distances avec le nazisme
11/05/1936
Début des mouvements de grèves en France.
16/05/1936
Le ministre de la Justice Hans Frank déclare qu’en Allemagne le droit et l’état sont entièrement entre les mains de Hitler.
24/05/1936
A Paris des exilés allemands en appellent à un front uni contre Hitler : parmi eux Rudolf Breitscheid, Willy Brandt et Walter Ulbricht.
25/05/1936
Extension du mouvement de grève dans tous les secteurs en France.
26/05/1936
En Espagne, les nouvelles Cortes déposent Alcala Zamora et nomment Manuel Azana au poste de Président de la République.
28/05/1936
L'Eglise confessante protestante allemande adresse un mémorandum de sept points à Hitler dans lequel elle condamne la politique raciale, l'antisémitisme, la Gestapo, les camps, etc.…
04/06/1936
Formation du gouvernement Léon Blum, premier socialiste à devenir premier ministre.
La victoire du Front Populaire mène Léon Blum au pouvoir en France. De gauche à droite : Mme. Blum, Léon Blum (SFIO), Maurice Thorez (PCF), Roger Salengro (SFI). Derrière Blum, roulant une cigarette, Edouard Daladier (Parti Radical)
La victoire du Front Populaire mène Léon Blum au pouvoir en France. De gauche à droite : Mme. Blum, Léon Blum (SFIO), Maurice Thorez (PCF), Roger Salengro (SFI). Derrière Blum, roulant une cigarette, Edouard Daladier (Parti Radical)
08/06/1936
Signature des accords de Matignon entre le patronat, les syndicats et l'État : semaine de 40h, deuxième semaine de congés payés, obligation scolaire jusqu'à 14 ans.
17/06/1936
Les polices politiques de tout le Reich passent sous le commandement de Himmler et de la SS qui deviennent ainsi autonomes de l'appareil d'Etat normal.
Alfred Rosenberg se prononce pour le renversement de toutes les valeurs et pour un nouveau style de vie d’inspiration nazie.
18/06/1936
Dissolution des ligues fascistes en France. Le colonel de La Roque crée le parti social français.
19/06/1936
Le drapeau à croix gammée devient le drapeau officiel de l’Allemagne et remplace la bannière du Reich noir – blanc- rouge.
24/06/1936
La direction parisienne du Parti communiste allemand en exil refuse la proposition de constituer un Front populaire antinazi.
26/06/1936
Par décret, la police du Reich dirigée par Himmler subit une complète réorganisation. D’un côté, le général de police Kurt Daluege se voit attribuer le titre de chef de la police qui chapeaute la gendarmerie et les unités des services secrets et de protection ; de l’autre, Reinhard Heydrich reçoit la direction du Service de Sécurité, le « Sicherheitsdienst » (SD) qui va semer la terreur au coeur de tous les Allemands.
28/06/1936
Doriot fonde le « Parti populaire français », le P.P.F.
Affiche du parti populaire Français de Jacques Doriot
Affiche du parti populaire Français de Jacques Doriot
02/07/1936
Discours d’Himmler à l’occasion du millénaire de la mort de l’empereur saxon Henri I l’Oiseleur (dont Himmler s’estime la réincarnation) : il proclame chasser les Slaves de l’Europe et coloniser ces nouvelles terres avec du « sang allemand ».
03/07/1936
Stephen Lux, journaliste allemand de confession juive, se suicide en pleine séance de la SDN à Genève, pour attirer l’attention sur le sort de ses coreligionnaires.
04/07/1936
Les Etats membres de la SDN adoptent un « arrangement provisoire pour les réfugiés en provenance d'Allemagne ».
06/07/1936
Décret organisant la liquidation des agences immobilières, des courtages en bourse et des agences matrimoniales juives offrant leurs services aux juifs.
11/07/1936
Pour rassurer Mussolini, le Reich signe un traité avec l'Autriche, lui reconnaissant l'indépendance, mais sans renoncer à s'immiscer dans ses affaires intérieures. Vienne accepte d’être un « Etat germanique » et accepte de nommer deux ministres proches des nazis, contre la levée des sanctions économiques. Les putschistes nazis du 25 juillet 1934 sont amnistiés. Le chancelier Kurt Schuschnigg espère ainsi gagner du temps.
12/07/1936
L’assassinat du dirigeant monarchiste José Calvos Stello en Espagne a pour effet d’accélérer le coup militaire qui avait été préparé depuis longtemps. Par ailleurs, un commando phalangiste assassine l'instructeur des milices communistes del Castillo à Madrid’
Début de la construction du complexe d'Oranienburg- Sachsenhausen. Des Tziganes sont déportés à Dachau.
Oranienburg – Sachsenhausen : Il y avait 68 blocks au camp d’Oranienburg-Sachsenhausen disposés en rayon autour de la place d’appel. Ce sont des baraques posées sur un socle en béton. Elles comprennent deux côtés symétriques
Oranienburg – Sachsenhausen : Il y avait 68 blocks au camp d'Oranienburg-Sachsenhausen disposés en rayon autour de la place d'appel. Ce sont des baraques posées sur un socle en béton. Elles comprennent deux côtés symétriques
14/07/1936
Hitler pose la première pierre de la maison du tourisme à Berlin. Il ordonne en même temps le début des travaux pour la transformation du Grand Berlin. Il est prévu la démolition initiale de 52.000 appartements, soit 4% de l’ensemble du parc immobilier de la capitale allemande.
16/07/1936
Création d’un camp de Tziganes à Marzahn, à l’est de Berlin.
18/07/1936
Début de la guerre civile en Espagne, entre républicains et nationalistes, après le soulèvement le la garnison militaire de Melilla, enclave espagnole du Maroc. Les conspirateurs avaient attendu le feu vert du général Franco pour commencer l’insurrection. Elle se diffuse à d’autres garnisons d’Espagne métropolitaine et le jour suivant, Franco prend le commandement de l’armée au Maroc. A la radio de Madrid, la Pasionaria proclame le fameux « No pasaran ! »
Une des plus célèbres photos de la terrible guerre civile espagnole prise par Robert Capa(1913-1954)
Une des plus célèbres photos de la terrible guerre civile espagnole prise par Robert Capa(1913-1954)
Léon Blum nationalise l’industrie de guerre.
19/07/1936
Le gouvernement espagnol annonce sa démission, espérant ainsi éviter un conflit civil. En vain. Le 20, des armes sont distribuées aux milices ouvrières et la mobilisation générale commence.
23/07/1936
Dans le nord de l’Espagne, les militaires se soulèvent et forment un contre – gouvernement, soutenu par Hitler et Mussolini.
24/07/1936
Le gouvernement Blum met en place une commission consultative paritaire pour l’accueil des réfugiés allemands.
27/07/1936
Contre l'avis de Blomberg et Neurath, Hitler ordonne la formation de la « Légion Condor » (6.000 hommes) qui sera envoyée pour soutenir les nationalistes de Franco contre les républicains. Création des firmes germano-espagnoles Rowak et Hisma à majorité allemande.
28/07/1936
Les premiers avions allemands, neuf « Junker 52 », arrivent au Maroc pour soutenir le soulèvement franquiste.
30/07/1936
En France, le droit de vote est accordé aux femmes.
Mussolini envoie 11 avions « Savoia » pour soutenir les nationalistes espagnols. Des transports de troupes amènent des renforts marocains à Algésiras.
01/08/1936
Hitler ouvre officiellement les Jeux Olympiques regroupant 49 nations. Les jeux deviennent un véritable show de propagande pour le régime. Leni Riefenstahl commence le tournage de son film « Les dieux du stade ».
Berlin, Jeux olympiques de 1936
Berlin, Jeux olympiques de 1936
03/08/1936
Conférence internationale réunissant les directeurs d’éducation physique des UCJG (Union chrétienne des Jeunes Gens) à Berlin.
Ouverture du camp de concentration d’Oranienburg - Sachsenhausen.
L’athlète noir américain Jesse Owens (1913-1980) devient le sportif le plus titré des Jeux avec 4 médailles d’or. On prétendit longtemps qu’Hitler quitta le stade avant la remise de sa quatrième médaille pour ne pas avoir à serrer la main d’un « Untermensch »…
A Paris, le KPD en exil appelle à la formation d’un front de tous les antifascistes soutenant la République espagnole.
06/08/1936
Le général Franco, parti du Maroc débarque en Espagne du sud sous la protection de l’aviation italienne.
En Grèce, début de la dictature du général Metaxas.
16/08/1936
Clôture des Jeux olympiques de Berlin.
L’Allemagne remporte 33 médailles d’or, devançant les Etats-Unis (24) : lancer du poids homme (Hans Woellke), lancer du marteau homme (Karl Hein), lancer du javelot homme (Gerhard Stöck), lancer du disque femme (Gisela Mauermayer), lancer du javelot femme (Tilly Fleischer), boxe poids mouche (Willi Kaiser), boxe poids lourds (Herbert Runge), pentathlon moderne (Gotthard Handrick), kayak monoplace 10.000 mètres (Ernst Krebs), kayak biplace 10.000 mètres, skiff (Gustav Schäfer), aviron deux sans barreur, aviron deux barré, aviron quatre sans barreur, aviron quatre barré, voile Star, cyclisme vitesse (Toni Merkens), cyclisme tandem 2.000 mètres, concours complet équestre individuel (Ludwig Stubbendorf), concours complet équestre par équipe, dressage individuel (Heinz Pollay), dressage par équipe, jumping individuel (Kurt Hasse), jumping par équipe, pistolet vitesse (Cornelius van Oynn), concours général individuel de gymnastique (Alfred Schwarzmann), concours général par équipe, barres parallèles (Konrad Frey), saut de cheval (Alfred Schwarzmann), cheval d’arçons (Konrad Frey), le concours général féminin de gymnastique par équipe, le tournoi de hand-ball, l’haltérophilie poids lourds (Josef Manger).
19/08/1936
A Moscou, début du procès jugeant 16 prévenus dont Grigori Zinoviev (1883-1936) et Léon Kamenev (1883-1936). Tous les deux sont condamnés à mort pour haute trahison, terrorisme, sabotage, complot avec Trotski... et exécutés le 25.
Les nationalistes espagnols exécutent le poète Federico Garcia Lorca (1898-1936).
Federico Garcia Lorca (1898-1936)
Federico Garcia Lorca (1898-1936)
23/08/1936
A Madrid, la foule envahit la prison Modelo et abat la majorité des détenus politiques, phalangistes, nationalistes, catholiques populistes... Le gouvernement républicain charge un tribunal populaire de juger des ex-ministres radicaux.
24/08/1936
Le gouvernement allemand annonce l’embargo sur les armes destinées aux nationalistes espagnols.
Le service militaire est porté de un à deux ans en Allemagne.
25/08/1936
Le président de la Banque centrale et ministre de l'Economie du Reich, Hjalmar Schacht, se rend à Paris pour inviter les industriels français à collaborer avec le Reich.
28/08/1936
Arrestations massives dans le Reich de Témoins de Jéhovah.
29/08/1936
L’assemblée épiscopale de Fulda (Eglise catholique) approuve la lutte de Hitler contre le communisme.
04/09/1936
Goering est chargé d’accélérer le plan économique et militaire de quatre ans, visant à préparer l’Allemagne à la guerre : davantage de coopération entre le privé et l'Etat. Hitler estime qu’un conflit avec l’URSS est inévitable.
08/09/1936
Inauguration des 7è journées du parti à Nuremberg avec une « cathédrale de lumière » et une parade de plus de 100.000 membres du NSDAP. Le thème principal en sera la future guerre contre l’Union Soviétique.
Nurembreg : les grandes messes en nocturne
Nurembreg : les grandes messes en nocturne
Défilé au congrès de Nuremberg, septembre 1936
Défilé au congrès de Nuremberg, septembre 1936
09/09/1936
Le plan quadriennal, en vue du déclenchement de la guerre, est annoncé au rassemblement de Nuremberg.
14/09/1936
Clôture du congrès de Nuremberg.
21/09/1936
Les plus grandes manoeuvres des forces armées du Reich depuis la Grande Guerre commencent sur une très vaste partie du pays. La nouvelle stratégie allemande est basée sur une étroite collaboration entre l’aviation et les chars.
23/09/1936
A Dantzig, sous mandat de la SDN mais à municipalité nazie depuis avril 1935, le parti communiste est interdit et l’activité syndicale restreinte.
27/09/1936
Prise de Tolède par les troupes nationalistes espagnoles.
29/09/1936
La « Junta de Defensa Nacional » nomme Franco Chef de gouvernement et Commandant des forces armées.
Francisco Franco (1892-1975), le chef des nationalistes espagnols
Francisco Franco (1892-1975), le chef des nationalistes espagnols
01/10/1936
Un décret décide que la police politique du Reich ne relèvera plus de la compétence des Länder mais du seul ministre de l’intérieur placé sous la responsabilité d’Himmler.
03/10/1936
Lancement à Wilhelmshaven du croiseur « Scharnhorst ».
06/10/1936
Les certificats de maladie signés par des médecins juifs ne sont désormais plus valables pour les fonctionnaires allemands.
11/10/1936
Discours d’Himmler devant l’Académie du Droit allemand. Il bat en brèche tous les principes fondateurs du Droit d’un Etat en affirmant : « Peu importe que nos actes soient en contradiction avec la loi. Je n’accomplis mon devoir qu’au regard de ma conscience, de mon Führer et de mon peuple. Cela m’est complètement égal que certains nous trouvent dans l’illégalité. En réalité, les fondements mêmes de nos actions reposent sur un nouveau droit, celui du droit à la vie du peuple allemand ».
15/10/1936
Himmler met en place un réseau de Lebensborn (« Sources de vie ») pour la production de bébés aryens.
Un « Lebensborn » de <a class=Himmler'>
Un « Lebensborn » de Himmler
19/10/1936
Goering assume la direction du Plan quadriennal. Ce poste fait de lui le numéro deux du régime. Il doit « assurer à chaque Allemand le droit de s’alimenter à satiété ».
22/10/1936
Premiers décrets d’application du « plan de quatre ans » dans le Reich.
A Madrid sont formées les premières unités des « Brigades internationales » soutenant le front populaire républicain.
23/10/1936
Arrivée en Espagne de la légion allemande « Condor » qui vient appuyer les troupes nationalistes de Franco.
Hitler envoie Ribbentrop à l'ambassade de Londres avec l'espoir d’arracher un accord de rapprochement.
Création de l’Office du Reich pour combattre l’homosexualité et l’avortement.
Membres de la légion Condor envoyée en Espagne soutenir Franco
Membres de la légion Condor envoyée en Espagne soutenir Franco
24/10/1936
L'Allemagne reconnaît le roi italien Victor-Emmanuel III comme empereur d'Ethiopie.
25/10/1936
Formation de l’axe Rome - Berlin, à l’occasion du voyage à Berlin du comte Ciano, gendre de Mussolini et chargé des Affaires étrangères.
28/10/1936
Goering, responsable du plan de quatre ans, annonce que les salaires seront bloqués et que tout fauteur de grève ou gréviste sera sévèrement condamné.
01/11/1936
Mussolini proclame à Milan l'axe Rome - Berlin.
03/11/1936
Réélection aux Etats Unis du président Franklin Delano Roosevelt.
04/11/1936
A Hambourg, exécution à la hache d’Edgar André, leader de la « Ligue des combattants rouges ».
07/11/1936
En Espagne, début de la bataille de Madrid.Le gouvernement républicain est transféré à Valence. A Madrid, Santiago Carillo est délégué à l'ordre public : plus de 8.000 Madrilènes seront exécutés.
11/11/1936
Visite officielle à Téhéran, en Iran, du ministre des Finances du Reich, Hjalmar Schacht. Avec lui, des projets industriels et commerciaux sont signés en nombre. Les Allemands espèrent remplacer les Anglais dans ce pays.
14/11/1936
Le gouvernement allemand déclare nulles les clauses du traité de Versailles sur l’internationalisation des voies fluviales allemands et y rétablit sa souveraineté.
« Ein Führer »
« Ein Führer »
16/11/1936
Hjalmar Schacht se rend en Turquie pour négocier des matières premières et l’implantation d’unités de production.
17/11/1936
Suicide du ministre de l’intérieur français, le socialiste Roger Salengro à la suite d'une campagne de diffamation de la presse de droite.
18/11/1936
L’Allemagne et l’Italie reconnaissent le gouvernement nationaliste espagnole de Burgos et intensifient leur soutien à Franco. Coté républicain, les volontaires allemands communistes de la « brigade Thälmann » combattent pour la défense de Madrid’
Mise en place des « Eheschulen », écoles de préparation au mariage dans lesquelles les futures épouses reçoivent durant quatre à six semaines un enseignement ménager et maternel intensif, assorti d’une formation idéologique.
20/11/1936
José Antonio Primo de Rivera (1903-1936) fils du dictateur Miguel primo de Rivera et fondateur de la Phalange, est exécuté par des miliciens républicains.
Les « Chrétiens allemands » favorables au nazisme, lancent un appel à la mobilisation contre le communisme.
22/11/1936
Création à Paris du « Comité France-Allemagne » pour une coopération avec le Reich hitlérien.
23/11/1936
Le prix Nobel de la paix 1935 est remis « in absentia » au pacifiste allemand Carl Von Ossietzky, absent de Stockholm, Hitler ayant refusé qu’il sorte du territoire allemand.
25/11/1936
Pacte antikomintern conclu à Berlin entre le Japon et l'Allemagne contre l'Internationale communiste.
01/12/1936
Dissolution de l'Association des Jeunesses catholiques. Les Jeunesses hitlériennes deviennent une organisation d’Etat. L'enrôlement dans les Jeunesses Hitlériennes est rendu obligatoire.
Institution de la peine de mort pour les actes de sabotage et le trafic de devises.
02/12/1936
Propos terribles tenus par Göring devant l’état-major de la Luftwaffe : « La situation est grave. Il faut que le calme règne Jusqu’en 1941. Nous sommes déjà en guerre, même s’il n.y a pas encore de combats ».
Thomas Mann est déchu de la nationalité allemande.
10/12/1936
Accord économique germano-italien. Le Reich approuve l'occupation de l'Ethiopie par le Duce.
Le prix Nobel de médecine est attribué à l’Allemand Otto Loewi et à l’Anglais Henry Hallett Dale.
Le roi d’Angleterre Edouard VIII. (1894-1972) renonce au trône pour épouser une américaine divorcée. Albert d’York devient roi et prend le nom de Georges VI. (1895-1952).
14/12/1936
Le nouveau prix Nobel de la paix, Carl Von Ossietzky, qui s’est vu refuser le voyage à Stockholm pour recevoir son prix est transféré du camp de concentration de Papenburg dans un hôpital de Berlin, étant gravement malade suite aux mauvais traitements subis lors de son internement.
24/12/1936
Les évêques catholiques allemands affirment leur soutien à la politique anticommuniste de Hitler.
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Icone texte Articles connexes
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)