B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

17. 1929

06/01/1929
Adolf Hitler nomme Heinrich Himmler « Reichsführer SS » et le place ainsi seul à la tête des sections SS (280 hommes).
15/01/1929
Le nombre des chômeurs en Allemagne atteint les 2.850.000.
20/01/1929
Le ministre de l’intérieur SPD de Prusse, Severing, prend des mesures contre l’agitation menée par le KPD : interdictions de meetings, saisies de journaux. Dans le Schleswig-Holstein, agitation paysanne conduite par Claus Heim : refus de payer l’impôt, opposition par la force aux ventes sur licitation, attentats à la bombe.
29/01/1929
L’ancien commissaire du peuple Léon Trotski est expulsé d’Union Soviétique et s’installe à Istanbul.
31/01/1929
Parution du roman pacifiste d’Erich Maria Remarque « A l’ouest rien de nouveau », deux mois après avoir paru par épisodes dans un journal.
09/02/1929
A Paris, une Commission présidée par le banquier américain Owen Young s’attaque à la révision du plan Dawes en présence du président de la Banque centrale du Reich allemand, Hjalmar Schacht, et d’industriels allemands.
11/02/1929
Signature à Rome des accords du Latran entre le Vatican et e gouvernement fasciste : le Vatican devient un état ; la religion catholique est reconnue religion d’état et l’église a le droit d’assurer librement l’éducation religieuse. En contrepartie le Vatican renonce à toute intervention dans les affaires intérieures de l’Italie et reconnaît Rome comme capitale du pays. Mussolini gagne un énorme prestige international.
Le cardinal Gasparri et Mussolini lors de la signature des Accords du Latran
Le cardinal Gasparri et Mussolini lors de la signature des Accords du Latran
14/02/1929
Les autorités munichoises interdisent la scène à l’artiste noire américaine Joséphine Baker (1906-1975) pour « indécence publique ».
15/02/1929
L’Allemagne compte 3,2 millions de chômeurs.
18/02/1929
L’exilé soviétique Léon Trotski, en passe d’être expulsé de Turquie, demande l’asile politique à la France et à l’Allemagne.
01/03/1929
Le major général Kurt Von Schleicher devient le chef du nouveau bureau militaire du ministère de la défense, récemment créé. Il devient le collaborateur le plus proche du ministre de la guerre Wilhelm Groener (sans parti).
 Le général Kurt Von Schleicher (1882-1934)
Le général Kurt Von Schleicher (1882-1934)
07/03/1929
A Wöhrden, un affrontement entre nazis et communistes fait plusieurs morts et blessés.
15/03/1929
Dans un discours prononcé à Munich, Hitler appelle l’armée à rejoindre les rangs de la NSDAP.
Lors de plusieurs entretiens privés, le président Hindenburg se prononce contre le parlementarisme et pour un gouvernement autoritaire.
20/03/1929
Mort du maréchal Ferdinand Foch à Paris.
21/03/1929
Le ministre de l’intérieur de l’état de Prusse Albert Grzesinski (1879-1947) interdit toute démonstration, craignant de nouveaux af- frontements entre les SA et les organisations de combat des communistes.
24/03/1929
Première élection en Italie faisant suite à la nouvelle loi électorale. Il y a une seule liste : celle du parti fasciste...
01/04/1929
Plébiscite réunissant le Waldeck (Ouest) à la Prusse.
11/04/1929
Le Zentrum se retrouve avec trois ministres au lieu d'un seul’
Après la France, l’Allemagne refuse à son tour d’accorder l’asile politique au révolutionnaire soviétique Léon Trotski, en conflit ouvert avec Staline.
13/04/1929
La propagande communiste accuse la social-démocratie d’être « la troupe de protection de la bourgeoisie allemande, le bélier qui ouvre la voie au fascisme ».
30/04/1929
Le préfet de police social-démocrate de Berlin Karl Friedrich Zörgiebel (1878-1961) interdit le défilé du 1er mai, craignant des affrontements entre nazis et communistes. Les syndicats décident de passer outre.
01/05/1929
1er mai sanglant à Berlin (« Blutmai ») : les manifestations tournent en bataille entre les communistes et 13.000 policiers. La police relève huit morts et 140 blessés. Même le SPD approuve la répression contre son extrême gauche.
Affiche du parti communiste pour le 1 mai 1929
Affiche du parti communiste pour le 1 mai 1929
02/05/1929
Les « Journées sanglantes » de Berlin se prolongent : les communistes érigent des barricades à Berlin-Wedding et la police réplique par une répression sauvage : 33 morts et 1.200 arrestations. L’organe central du KPD, « Die Rote Fahne » (« le Drapeau rouge ») est interdit pour trois semaines et le couvre feu instauré.
06/05/1929
Dissolution en Prusse de l’organisation paramilitaire du KPD, la Ligue rouge des combattants du Front (« Roter Frontkämpferbund »).
12/05/1929
Elections en Saxe : succès de la NSDAP (5 élus).
Congrès du SPD à Magdebourg : l'aile gauche adopte une position radicale en faveur du désarmement, confirmant la tendance antimilitariste.
12/05/1929
Elections au Landtag de Saxe : les nazis obtiennent 5 des 96 sièges.
07/06/1929
Le plan Young, qui remplace le plan Dawes est signé à Paris par les alliés : il fixe le montant des réparations allemandes. Les propositions de la délégation allemande, conduite par le président de la Banque centrale du Reich Hjalmar Schacht, ont été rejetées : violente opposition en Allemagne qui doit payer 34,5 milliards de marks or en 59 ans, en engageant les chemins de fer allemands jusqu'en 1988 auprès d'une banque internationale.
09/06/1929
Congrès du Parti communiste à Berlin-Wedding : la bourgeoisie est accusée de vouloir instaurer la dictature fasciste. La « tactique classe contre classe » entre en pleine application. Le KPD se prononce en faveur d'un combat sans concession contre toutes les forces bourgeoises auxquelles le SPD est assimilé.
23/06/1929
La NSDAP obtient deux députés au Conseil régional de Mecklembourg-Schwerin.
23/06/1929
Elections à Coburg : allié avec d’autres parti, le NSDAP obtient la majorité absolue.
27/06/1929
Abrogation du décret d’urgence pour la protection de la République de juin 1922.
08/07/1929
Hostilité des milieux d’affaires allemands au plan Young. L’industriel Vögler démissionne du Comité d’experts ; le président de la Banque centrale du Reich, Schacht, appelle à la résistance.
09/07/1929
Adolf Hitler (NSDAP) et Alfred Hugenberg (DNVP) constituent, avec le « Stahlhelm » de Theodor Düsterberg, Franz Seldte et l’« Alldeutscgher Verband » de Heinrich Claß un « Front national » de lutte contre le plan Young.
Hitler place Baldur Von Schirach, 22 ans, à la tête de la Ligue des étudiants nationaux-socialistes.
Alfred Hugenberg (1865-1951)
Alfred Hugenberg (1865-1951)
26/07/1929
Démission du président du conseil Raymond Poincaré. Aristide Briand lui succède.
01/08/1929
Congrès du parti nazi à Nuremberg : 100.000 participants ; présence affichée d’industriels.
De graves incidents éclatent entre les nazis et la police. Plusieurs magasins tenus par des Juifs sont détruits.
10/08/1929
Conférence de La Haye adoptant le plan Young : l'Allemagne devra verser 112 milliards de RM en 59 annuités, soit deux milliards de moyenne par an au lieu de 2,5, mais avec des versements plus réduits au cours des premières années. Le dispositif de contrôle du plan Dawes est supprimé. En cas d'acceptation par le Reich, les Alliés évacueront la Rhénanie avant juillet 1930, soit cinq ans avant terme.
18/08/1929
Le célèbre roman de l’allemand Erich Maria Remarque « A l’ouest rien de nouveau » est interdit dans les bibliothèques de l’armée autrichienne.
29/08/1929
Accord Briand - Stresemann d’évacuation totale par la France de la rive gauche du Rhin qui devient « zone démilitarisée ».
Le dirigeable géant Graf Zeppelin, piloté par Eckener, termine pour la première fois le tour du monde, qu’il a effectué en 22 jours.
05/09/1929
Le projet Briand de fédération européenne reçoit l’approbation de Stresemann. Première phase de l’évacuation française de la rive gauche du Rhin.
06/09/1929
Mise en chantier à Cadix, en Espagne, d’un sous-marin allemand.
09/09/1929
Discours de l’ex-chancelier Gustav Stresemann devant la SDN : il appelle les nations d’Europe à s’unir politiquement.
14/09/1929
Les troupes anglaises commencent l’évacuation de la zone de Coblence.
22/09/1929
Coups de feu entre militants communistes et nazis à Berlin.
23/09/1929
Arrestation des frères Sklarek à la suite de la découverte d’une énorme affaire d’escroquerie, dans laquelle sont impliqués des responsables sociaux-démocrates.
01/10/1929
Erwin Rommel est nommé instructeur à l’école d’infanterie de Dresde. La préparation de ses cours va aboutir à la rédaction d’un important et remarquable ouvrage, « Combats d’infanterie ».
03/10/1929
Gustav Stresemann, 51 ans, ministre des Affaires étrangères (et ancien chancelier en 1923), meurt à Berlin. Son décès va entraîner une phase de radicalisation du DVP, sous l'impulsion d'Ernst Scholtz, partisan de la lutte des classes (antimarxiste). Julius Curtius devient le nouveau ministre des Affaires étrangères.
25/10/1929
« Vendredi noir » : Krach de Wall Street. Les crédits américains qui alimentent l’économie allemande sont bloqués. La production ralentit considérablement ; le chômage apparaît rapidement et croît d’une façon vertigineuse. La crise frappe de plein fouet l’Allemagne.
Wall Street
Wall Street
26/10/1929
Le financier et responsable nationaliste Alfred Hugenberg et le chef nazi Adolf Hitler organisent des grands meetings de protestation contre le plan Young. Les journaux appartenant à Hugenberg relaient les propositions des nazis.
27/10/1929
Elections régionales de Bade : succès de la NSDAP (7% des voix et 6 élus).
28/10/1929
Décès à Rome du prince Bernhard Von Bülow, 80 ans, chancelier de 1900 à 1909.
29/10/1929
Le « Front national » créé en juillet par Hugenberg et Hitler soumet au Parlement une motion de refus du plan Young, soutenue par 4.139.000 signatures, soit plus de 10% du corps électoral. Le texte est rejeté par le Reichstag mais fera l’objet d’un référendum (adoption automatique à 50% des suffrages) : énorme campagne de la NSDAP.
Des fidèles de Hindenburg prennent contact avec Heinrich Brüning avec l'idée de former un gouvernement autoritaire de droite.
01/11/1929
L’Allemagne et la Pologne rétablissent des relations diplomatiques rompues depuis la Grande Guerre.
06/11/1929
Premier vol d’un nouveau quadrimoteur géant, le G 38 de Junker. Avec son aile de 44 m d’envergure, il peut transporter 34 passagers.
Décès près de Constance de l’ancien chancelier (en 1918) Max de Bade, 61 ans.
Le nouveau quadrimoteur géant G 38 de Junker
Le nouveau quadrimoteur géant G 38 de Junker
13/11/1929
Ouverture à Paris de la Banque des règlements internationaux, banque de compensation créée dans le cadre du plan Young.
24/11/1929
Georges Clemenceau décède à Paris.
30/11/1929
La deuxième zone de Rhénanie est évacuée par la France.
Alfred Rosenberg, la tête pensante du Parti nazi, fonde la « Ligue combattante pour la culture allemande ». Son but est de lutter contre « l’art dégénéré ».
Elections régionales à Lübeck : le NSDAP obtient 8,1 % des voix.
06/12/1929
Le président de la Banque centrale du Reich, Hjalmar Schacht, publie un mémorandum contre le plan Young.
Grande victoire du parti nazi aux élections municipales de Bavière.
08/12/1929
Elections régionales en Thuringe : triomphe de la NSDAP (11,3% des voix et 6 sièges sur 53) qui entre à la diète aux côtés des nationaux-allemands (DNVP).
10/12/1929
Le prix Nobel de littérature est attribué à l’allemand Thomas Mann pour « la Montagne magique » « Buddenbrooks ». Par ailleurs, l’allemand Hans Von Euler-Chelpin reçoit le prix de chimie, conjointement avec l’anglais Arthur Harden.
Thomas Mann (1875-1955)
Thomas Mann (1875-1955)
12/12/1929
Les dernières troupes d’occupation britanniques en Allemagne quittent leur caserne de Wiesbaden.
14/12/1929
En Thuringe, lors d’une manifestation de la NSDAP à Weimar, Fritz Sauckel annonce la « destruction de l’Etat actuel et l’avènement du Troisième Reich ».
21/12/1929
Démission du ministre des finances Hilferding (SPD) auquel Schacht refuse d’accorder un crédit pour payer le traitement des fonctionnaires.
21/12/1929
Staline organise à l’occasion de son 50ème anniversaire de grandes festivités en son honneur et inaugure le culte de la personnalité.
22/12/1929
Le référendum proposé par le NSDAP, le DNVP et le Stahlhelm contre le plan Young, et qui prévoit des peines de prison pour le chancelier et ses ministres, ne recueille que 13,8% des inscrits au lieu des 50% nécessaires. Le projet de « Loi contre l’asservissement du peuple allemand », soumis au Reichstag par Hugenberg (DNVP) au nom du « Front national de lutte contre le plan Young » est repoussée à 290 voix contre 60 (19 députés DNVP ont voté contre, dont Gottfried Treviranus).
29/12/1929
Le dictateur espagnol Miguel Primo de Rivera (1903-1936) annonce la tenue de futures élections démocratiques.
30/12/1929
Scission du groupe parlementaire DNVP : Treviranus fonde l’« Union populiste conservatrice » (« Volkskonservative Vereinigung »).
Il y a 3.000.000 de chômeurs en Allemagne. Le Syndicat du patronat allemand propose d’assainir les finances en diminuant les prestations sociales et les salaires.
Le parti nazi compte 178.000 membres.
Photographie de Walter Ballhause de la série « Chômage ». 1929-1930
Photographie de Walter Ballhause de la série « Chômage ». 1929-1930
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant

Icone texte Articles connexes
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)