B&S Encyclopédie

Index de l'article Index de l'article
1. Introduction

2. Le fleuve
2.1. Le cours du Rhin
2.2. Le régime hydrologique
2.3. Les crues
2.4. Les étiages

3. Histoire du fleuve
3.1. Histoire géologique
3.2. Le Rhin dans l’Antiquité
3.3. L'aménagement du cours supérieur du Rhin

4. Le statut international du Rhin
4.1. Le Rhin jusqu’au XVIIIe siÚcle
4.2. La convention de l'octroi du Rhin (1814)
4.3. La Commission Centrale pour la Navigation du Rhin
4.4. La Convention de Mayence (1831)
4.5. La Convention révisée de Mannheim (1868)
4.6. Le Régime rhénan de 1919 à 1945
4.7. Le Régime international actuel du Rhin

5. L’écosystÚme rhénan
5.1. Faune et flore du Rhin
5.2. La pollution

6. L’économie du Rhin
6.1. L’énergie hydroélectrique
6.2. La navigation sur le Rhin
6.3. L’agriculture
6.4. Autres industries

7. Rhin et littérature
7.1. Max Schneckenburger (1819-1849) : « die Wacht am Rhein » (1840-1854)
7.2. Nikolaus Becker :Der deutsche Rhein (1841)
7.3. Alfred de Musset : Le Rhin allemand
7.4. Alphonse de Lamartine : la Marseillaise de la Paix
7.5. Heinrich Heine (1797-1856) : die Lorelei (1823)
7.6. Heinrich Heine: “Und als ich an die RheinbrÃŒck kam”
7.7. Anonyme: « Là où le Rhin  » (vers 1840)
7.8. Guillaume Apollinaire (1880-1918) : « Mai »
7.9. Guillaume Apollinaire (1880-1918) : la Loreley (1902)
7.10. Guillaume Apollinaire (1880-1918) : Nuit rhénane (1902)
7.11. Victor Hugo : Le Rhin, lettre XIV
Bas de boite

Diffus par CashTrafic

Le Rhin

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

4.1. Le Rhin jusqu’au XVIIIe siÚcle

Jusqu’au XVIIIÚ siÚcle, chaque Etat, chaque souverain local, étend ses droits sur le tronçon du fleuve qui traverse son territoire. Le droit de naviguer et de transporter marchandises et voyageurs est réservé aux corporations de bateliers sur des secteurs bien déterminés. De nombreuses taxes plus ou moins lourdes aux nombreux péages sont un obstacle supplémentaire à la navigation.

Des villes comme Cologne, Mayence, Strasbourg imposent le droit d'étape : le batelier est tenu de débarquer sa marchandise et de la mettre en vente pendant quelques jours et ne peut continuer son voyage que si aucun acquéreur ne se présenté, aprÚs avoir acquitté la taxe correspondante à ce droit d'étape.

Tout change avec la Révolution française : une résolution du conseil exécutif de la Convention Nationale du 16 septembre 1792 pose de façon trÚs claire le principe de l'ouverture des fleuves et riviÚres aux riverains. « Le cours des fleuves est la propriété commune et inaliénable de toutes les contrées arrosées par leurs eaux ».

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)