B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Alsace : la maison alsacienne

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

5. Parcours régional

La maison d’Alsace Bossue
La maison d’Outre Forêt
La maison du pays de Hanau
La maison du Kochersberg
La maison du Ried Nord ou Uffried
La ceinture de Strasbourg et la Grande Plaine
La maison du Ried
La maison du Val de Villé
La maison du vignoble
La maison de la plaine de Haute Alsace
La maison de montagne
La maison du Sundgau
La maison de la ville

5.1. La maison d’Alsace Bossue

Alsace bossue : région de Butten. (La maison alsacienne)
Alsace bossue : région de Butten. (La maison alsacienne)

Le type de construction traditionnel de l'Alsace Bossue (« s’Krumme Elsàss »), enclave alsacienne sur le plateau lorrain, est une variante à la fois de la maison vosgienne et de celle de la plaine, empruntant à chacune d'elles tel ou tel trait caractéristique. Le colombage est cependant beaucoup moins présent qu’ailleurs en Alsace.

5.1.1. Disposition par rapport à la rue

Altwiller : maison « alsacienne de type lorraine » en Alsace Bossue. (La maison alsacienne)
Altwiller : maison « alsacienne de type lorraine » en Alsace Bossue. (La maison alsacienne)

Contrairement à la maison alsacienne de la plaine, la maison présente son long pan parallèlement à la rue sur laquelle donne son entrée principale. La façade sur rue est précédée d'une sorte de cour non close, l'« usoir » sur laquelle trône traditionnellement le fumier, signe extérieur de prospérité d'une exploitation agricole. Les constructions sont mitoyennes entre elles.

La maison de l'Alsace Bossue abrite sous un toit unique « Eindachhüs » habitation et bâtiments d'exploitation, l'étable jouxtant la cuisine avec laquelle elle communique par une porte étroite. Étable et grange sont précédées, côté usoir, par l'avancée du hangar (Schopf) couvert par un prolongement du toit. Le « Schopf », caractéristique de la maison de l'Alsace Bossue, abrite chariots, instruments aratoires, réserve à bois et clapiers.

L’aspect extérieur des maisons de l'Alsace Bossue, la présence du Schopf et leur disposition par rapport à la rue les apparente plutôt au style de construction de la Lorraine voisine. Mais certains détails comme le matériau de couverture (tuile plate), la forte pente des toits coupée par un coyau, la présence de colombage à certains pignons et surtout l'organisation intérieure de l'habitation les assimilent aux maisons alsaciennes.

Altwiller en Alsace Bossue : ferme de type vosgien à colombage. (La maison alsacienne)
Altwiller en Alsace Bossue : ferme de type vosgien à colombage. (La maison alsacienne)
Alsace Bossue : région de Wolfskirchen. (La maison alsacienne)
Alsace Bossue : région de Wolfskirchen. (La maison alsacienne)

5.1.2. Matériaux de construction

La maison de l'Alsace Bossue fait une large place à l'emploi de la pierre (grès ou calcaire). Les murs sont constitués de moellons et crépis ; les encadrements des portes et des fenêtres, les chaînages d'angle et les corniches sous toiture sont en pierre de taille. On retrouve le colombage sur quelques pignons et à l'étage de certaines maisons (Altwiller, moulin à blé ; Schopperten).

Contrairement aux toits lorrains, ceux de l'Alsace Bossue sont à forte pente avec coyau ; le matériau de couverture le plus fréquent est la tuile plate à queue de castor (« Biwerschwanz ») en « pose simple ». (Tuilier Jacob Kenzel entrait, 1789 – 1837).

5.1.3. Disposition intérieure

Plan d’une ferme d’Alsace Bossue, type lorrain, Altwiller. (La maison alsacienne)
Plan d’une ferme d’Alsace Bossue, type lorrain, Altwiller. (La maison alsacienne)

La porte d'entrée ouvre sur un corridor qui dessert d'un côté la Stub suivie de son alcôve ou d'une chambre, au fond de la cuisine, de l'autre côté la « Näwastub » ou pièce annexe. La cuisine est en communication directe avec l'étable et, contrairement aux autres régions d'Alsace et notamment les plus proches (Pays de Hanau, Kochersberg), le four à pain ne fait pas saillie à l'extérieur de la cuisine mais se trouve implanté entre celle-ci et la Stub.

5.1.4. Éléments de décor

Comparé au reste de la plaine, le colombage de l'Alsace Bossue fait preuve d'une relative discrétion ; la maison est peu ornée. L'élément décoratif essentiel est l'encadrement en pierre de taille de la porte d'entrée à deux battants : l'un étroit et fixe, l'autre plus large et ouvrant. L'encadrement se signale par une imposte vitrée à traverse décorée en pierre de taille, un chambranle mouluré sur tout son pourtour jusqu'au début du XIXè, puis par des montants en grès ornés de losanges étroits allongés et d'ovales surmontés de chapiteaux ioniques. Au-dessus de l'imposte, une importante corniche avec la date d'érection de la maison.

5.1.5. A voir en Alsace Bossue

5.1.5.1. Les incontournables

  • Altwiller : maisons à colombage (XVIIIè siècle) orné sur rez-de-chaussée maçonné. Le presbytère est un ancien château Renaissance avec fenêtres à meneaux et escalier sculpté.
  • Petersbach : les maisons-blocs de type mosellan ou maisons de type « vosgien » à habitation surélevée voisinent avec une maison à colombage présentant son pignon à la rue. Riche décor en pierre de taille (allèges ornées de scènes champêtres ou d'autres symboles). Portes d'entrée à encadrement de pierre très orné (losanges allongés, imposte sculptée, linteau en corniche ou en chapeau de gendarme...).
  • La Petite Pierre : maisons à Schopf traditionnelles de l'Alsace Bossue, maisons urbaines et habitations du style « Vosges du Nord » (étage en colombage (XVIIè, XVIIIè, XIXè) s'y mêlent harmonieusement. La plus ancienne maison est datée de 16,8. Encadrements de portes et fenêtres en pierre de taille, moulurés et ornés de symboles professionnels (bretzel, rabot, outils de tailleur de pierre) ou divers, essentiellement du début du XIXè siècle. Musée du Sceau alsacien et du « Springerlé ».
  • La Petite Pierre : le château. (La maison alsacienne)
    La Petite Pierre : le château. (La maison alsacienne)
  • Sarre Union : nombreux emblèmes professionnels (boulanger, brasseur, tisserand, boucher, serrurier tanneur, chapelier...) sur les linteaux- sculptés de cette petite cité. Six oriels- encore en place (sur dix recensés au début du siècle).
  • Alsace Bossue : région de Wolfskirchen. (La maison alsacienne)
    Alsace Bossue : région de Wolfskirchen. (La maison alsacienne)
    Alsace Bossue : région de Wolfskirchen. (La maison alsacienne)
    Alsace Bossue : région de Wolfskirchen. (La maison alsacienne)
  • Wingen sur Moder : maisons (XVIIIè siècle) traditionnelles des Vosges du Nord, dans les hameaux. Ancienne verrerie. Le village, déserté après la guerre de Trente Ans, a été repeuplé plus tard par des artisans verriers.

5.1.5.2. Autres villages

  • Butten : village caractéristique de l'Alsace Bossue situé à flanc de colline. Ancien moulin à eau.
  • Dehlingen : village à flanc de coteau. Maisons XVIè, XVIIIè et XVIIIè siècles. Sur l'une d'elles (1796) emblème de cordonnier sellier.
  • Diemeringen : plusieurs emblèmes professionnels intéressants sur des encadrements de porte en grès (garde chasse 1738 ; potier 1776 ; boucher 17Z7 ; tailleur 1831 ; tanneur 1815).
  • Drulingen : à côté d'une maison à pans de bois apparente et encorbellements sur rez-de-chaussée en pierre assez ancienne (XVIè siècle), maisons en pierre des XVIIIè - XIXè siècles.
  • Drulingen, en Alsace Bossue. (La maison alsacienne)
    Drulingen, en Alsace Bossue. (La maison alsacienne)
  • Durstel : grandes maisons de pierre à Schopf (XVIIIè - XIXè).
  • Erckartswiller : maisons - blocs à « Schopf » de type lorrain mais également quelques fermes classiques des Vosges du Nord, dont l'habitation surélevée repose sur l'étable.
  • Alsace Bossue: l’église de Berg est en quelque sorte le symbole de cette région… (La maison alsacienne)
    Alsace Bossue: l’église de Berg est en quelque sorte le symbole de cette région… (La maison alsacienne)
  • Eywiller : village - rue classique de type mosellan avec fermes à « Schopf » en bande, précédées de « l'usoir » traditionnel.
  • Keskastel : les maisons à pans de bois apparents ont presque toutes disparu. Seules subsistent, à côté des pavillons modernes, quelques maisons à Schopf (XVIIIè -XIXè siècles) à linteaux de pierre sculptés.
  • Oermingen : mairie Renaissance (1610) en pierre avec oriel à deux faces et fenêtres à meneaux. Les restes d'une villa romaine avec chauffage par hypocauste (air chaud) ont été trouvés à proximité.
  • Pfalzweyer : village-rue classique avec fermes à « Schopf » du type mosellan. Linteaux sculptés et datés, en grès.
  • Alsace Bossue: la « Stengelkirche » de Berg. (La maison alsacienne)
    Alsace Bossue: la « Stengelkirche » de Berg. (La maison alsacienne)
  • Sarrewerden : plusieurs maisons anciennes (XVIè –XVIIè siècles) à volutes, tours et escaliers en colimaçons, oriel Renaissance sculpté, linteaux de grès datés et armoriés. Vielles enseignes. Anciens moulins sur la Sarre. Ancienne meule à grains.
  • Schopperten : fermes traditionnelles de type lorrain avec « usoir ».
  • Siewiller : trois types de constructions se rencontrent à Siewiller : le type lorrain à deux travées en profondeur et entrée par la grange, la maison « à Schopf » traditionnelle de l'Outre Forêt et la maison classique des Vosges du Nord à l’habitation surélevée.
  • Alsace Bossue: l’église de Berg est en quelque sorte le symbole de cette région… (La maison alsacienne)
    Alsace Bossue: l’église de Berg est en quelque sorte le symbole de cette région… (La maison alsacienne)
  • Siltzheim : les fermes de ce village catholique ne comportent pas de « Schopf ». La dernière maison en chaume était encore visible en 1856. Le clocher en colombage a été remplacé par un clocher en pierre au début du XXè siècle.
  • Waldhambach : maisons - blocs de type lorrain.
  • Ottwiller en Alsace Bossue : l’un des rares « Bancs Napoléon » du Roi de Rome encore conservés. 1812. (La maison alsacienne)
    Ottwiller en Alsace Bossue : l’un des rares « Bancs Napoléon » du Roi de Rome encore conservés. 1812. (La maison alsacienne)
  • Wimmenau : « Maison Scherer » : inscription peinte (vers 1700) avec « huit couché » sur une grande maison à pans de bois apparents construite par un immigré suisse. Cave datée de 1669. Encadrements de porte en grès, ornés de symboles.
  • Wimmenau : la maison Scherer. (La maison alsacienne)
    Wimmenau : la maison Scherer. (La maison alsacienne)
    Wimmenau : la maison Scherer. (La maison alsacienne)
    Wimmenau : la maison Scherer. (La maison alsacienne)
     chapitre précédentchapitre suivant 
    Chapitre précédentChapitre suivant

    Icone texte Articles connexes
    Actualités automobiles, essais, comparatifs, nouveautés...
    Pour en savoir plus...

    Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
    Encyclopédie
    ©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
    Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)