B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Le camp de concentration de Lublin MaĂŻdanek

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. Vie du camp

Fusillades
Gazages
Crémation
Extermination par le travail
SĂ©vices

3.3. Crémation

Les corps des victimes étaient enfouis dans de vastes fosses communes, puis exhumés et brûlés sur des bûchers et dans des fours crématoires. Là encore, le rapport de la Commission est précis :

Sur les fours crématoires :

« Les Allemands commencèrent par brûler les corps de tous ceux qu'ils avaient tués ou torturés à mort. Plus tard, spécialement en 1943 et 1944, ils commencèrent à brûler des cadavres en exhumant des fosses les corps des fusillés. Comme il y en avait une quantité considérable, les Allemands entreprirent la construction d'un immense four à cinq fourneaux. Les fours brûlèrent continuellement. La température pouvait atteindre 1.500 degrés. Afin de pouvoir mettre plus de corps dans chaque fourneau, les Allemands démembraient les corps, coupant les membres à la hache. Les experts qui examinèrent en détail la construction des fours arrivèrent à la conclusion suivante : les fours devaient brûler sans interruption. Quatre corps, dont les membres avaient été hachés, pouvaient être placés à la fois dans le four. Cela prenait quinze minutes pour brûler quatre corps, de sorte que, quand tous les fours fonctionnaient, on pouvait brûler 1.920 corps en vingt-quatre heures. »

« Étant donné le fait qu'on découvrit de grandes quantités d'ossements dans le camp (dans des fosses, des jardins potagers, des tas d'engrais), le conseil d'experts estima que les os étaient enlevés des fours avant d'être complètement consumés et qu'ainsi, en fait, on brûlait beaucoup plus de 1.920 corps en vingt-quatre heures. »

Sur les bûchers :

« La Commission a établi que pendant une longue période, spécialement dans les deux dernières années, les Allemands brûlèrent des corps, non seulement dans des fours spéciaux, mais souvent aussi sur des bûchers, dans le camp de la forêt de Krempek. Des planches étaient posées en travers sur des bancs ou des châssis d'automobiles, et les corps étaient placés dessus. Venait ensuite une autre couche de planches, puis une nouvelle couche de corps (500 à 1.000 corps) était placée sur le bûcher. Un liquide inflammable était répandu sur le tout et le feu mis au tas. Chacun de ces bûchers brûlait durant deux jours. »

« Les cendres et les ossements, concassés à l'aide d'un moulin spécial, étaient enfouis dans des fosses ou mêlés à du fumier. La Commission a découvert 1.350 mètres cubes de cet « engrais ».



Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)