B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Auschwitz, camp de concentration nazi

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2. Histoire

Le choix du camp
L’aménagement du Stammlager
La création de la zone économique
Les premières exterminations massives
L’ouverture de Birkenau – Auschwitz II. Les Bunkers I et II
La mort industrielle
Réaménagements et restructurations
1944 : l’été meurtrier
La fin

Auschwitz : plan de situation générale des trois camps
Auschwitz : plan de situation générale des trois camps

Auschwitz est en fait un complexe concentrationnaire constitué de trois camps : Auschwitz I « Stammlager », camp principal ; Auschwitz II, ou Birkenau, ouvert le 8 octobre 1941 en tant que camp d'extermination ; Auschwitz III ou Monowitz, ouvert le 31 mai 1942 en tant que camp de travail. Chaque camp possède ses propres kommandos extérieurs.

Auschwitz I et est installé dans les bâtiments d’une ancienne caserne polonaise. Birkenau (Brzezinka) se situe à 4km du Stammlager et comporte plusieurs secteurs de camps, une rampe de chemins de fer, 4 ensembles chambres à gaz – crématoires et d’immenses entrepôts. Auschwitz III fournit de la main d'oeuvre gratuite au complexe industriel IG Farben qui produit du caoutchouc synthétique (Buna).

2.9. La fin

Auschwitz-Birkenau : le camp des femmes
Auschwitz-Birkenau : le camp des femmes

En juillet, le front se rapproche dangereusement. Les Russes sont à moins de 200 kilomètres d’Auschwitz et il n’y a plus aucun espoir de retournement de la situation malgré les rodomontades du Führer. A la fin du mois, La Gestapo du camp commence à brûler les listes nominales des prisonniers envoyés dans les chambres à gaz. En août et septembre, suite à l'insurrection de Varsovie et par peur d'une révolte, les autorités SS évacuent la plupart des 10 000 Polonais, Tchèques et Soviétiques encore dans le camp vers les camps du Reich (Buchenwald, Gross Rosen, Mauthausen, Sachsenhausen, Flossenbürg, Neuengamme...)

Le 1 novembre 1944 le camp de quarantaine des hommes BIIa est liquidé : les biens portants sont évacués dans le BIId ; les malades, médecins et infirmiers dans le BIIf. Puis, au cours du mois, les SS détruisent les fours du K IV et démontent les installations techniques qui sont expédiées à Gross-Rosen. Le 24, les camps BIa et BIb sont liquidés par transport des prisonnières encore vivantes en BIIb et BIIe.

Le 25 novembre 1944 Auschwitz II Birkenau est incorporé au Stammlager Auschwitz I. Auschwitz III devient « KL Monowitz ». Ce dernier comporte à cette date un effectif de 35 000 prisonniers. Kramer part pour le camp de Bergen Belsen. Arrêt des gazages homicides sur ordre verbal de Himmler. Le 1 décembre 1944 les SS forment un Kommando chargé de démanteler K II et K III.

Auschwitz-Birkenau : les ruines du K IV
Auschwitz-Birkenau : les ruines du K IV
Auschwitz-Birkenau: les ruines du K V
Auschwitz-Birkenau: les ruines du K V

Les 18 et 26 décembre 1944, les alliés bombardent Monowitz.

A partir du 17 janvier 1945 débute le dernier acte de la sinistre histoire du « Lager » : ce jour a lieu le dernier appel : il y a 67 012 prisonniers et prisonnières, dont 31 894 au KL Birkenau et 35 118 au KL Monowitz. Le lendemain débutent les « Marches et convois de la mort » : Les SS évacuent du Stammlager et de Birkenau tous les prisonniers capables de marcher. Ils les emmènent à la gare de Wodzislaw Slaski, d'où ils sont acheminés à l'intérieur du Reich. Les 19 et 20 janvier, 58000 prisonniers venant principalement de Monowitz et des kommandos environnants sont évacués à pied vers les camps du Reich. Des milliers vont mourir en chemin.

Auschwitz : carte de l’évacuation de la zone d’Auschwitz en janvier 1945
Auschwitz : carte de l’évacuation de la zone d’Auschwitz en janvier 1945

Le 20, l'Obergruppenführer Schmauser donne l'ordre de liquider les 8000 prisonniers malades restés au camp. Un détachement SS exécute 200 femmes et fait sauter les bâtiments des Krématoriums II et III. Durant une semaine, Les détachements de la Police de sécurité parcourent le secteur en continuant les tueries. Le 23 les SS mettent le feu au « Kanada ». Le 27 janvier 1945, alors que les SS viennent de détruire le dernier Krematorium (K IV), les troupes soviétiques entrent dans le Stammlager et Birkenau.

Auschwitz-Birkenau : les survivants. Ce sont des jumeaux auxquels Mengele n’a pas réussi à s’attaquer
Auschwitz-Birkenau : les survivants. Ce sont des jumeaux auxquels Mengele n'a pas réussi à s'attaquer


Si les casinos ont une histoire passionnante, cela n’explique pas pour autant l’incroyable succès de tous les jeux de casino existants ! Essayez la roulette en ligne ou video poker et vous oublierez vite l’histoire pour ne plus penser qu’au jeu.
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)