B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. Le Haut Moyen Age : 451-1002

Les Alamans : 400-496
L'incorporation au royaume franc et la promotion épiscopale : 495-751
La ville carolingienne : 751-843
La ville sous les empereurs saxons : 919-1002

1.4. La ville sous les empereurs saxons : 919-1002

C’est le redressement opéré sous l’empereur saxon Otton « le Grand » qui finalement, après avoir écarté la menace hongroise au Lechfeld en 955 intègre la ville et toute l’Alsace en 962 dans le Saint Empire Romain Germanique pour plus de sept siècles. Il est le premier à investir l’évêque de Strasbourg Uton I (950-965), originaire d'une famille comtale de Franconie, par la crosse et l’anneau, le confirme dans son droit de battre monnaie et lui accorde le titre de comte, affirmant ainsi la suprématie de l’évêque sur la ville mais nouant par là même un lien de vassalité : l’évêque devient désormais un prince d’empire et le pasteur s’efface devant le politique.

A Uto succède en 965 Erchenbald (965-991) auquel Otton II (973-983) accorde la confirmation de tous ses droits ainsi que la souveraineté sur la ville de Strasbourg… Comte, il devient le prince temporel le plus puissant du pays : il dispose désormais du droit de justice au nom de l’empereur et contrôle l’administration fiscale de son fief. Ce qui ouvre une longue suite de querelles et de tensions entre la cité et l’évêque au Moyen Age… L’épiscopat d’Erchenbald donne à la cité une vigoureuse impulsion économique et culturelle : ancien « directeur » de l’école épiscopale de la ville avant sa nomination, Erchenbald est un amoureux des belles lettres. Il enrichit la bibliothèque et rédige lui même en vers latins un catalogue des évêques de la ville depuis Amand jusqu’à Uton. Il rédige des psaumes de David et commande à l’un de ses clercs, Gérald, la réalisation d’épopées germaniques qui ne seront achevées que deux siècles plus tard : c’est le fameux « Waltharius ».

Monnaie de l’évêque Erchenbald, évêque de Strasbourg sous le règne d’Otton II (973-983)
Monnaie de l’évêque Erchenbald, évêque de Strasbourg sous le règne d’Otton II (973-983)

Le siècle s’achève par la nomination part Otton III (983-1002) de Widerold (991-999), un de ses proches. En 974 l’empereur lui cède l’atelier monétaire de la ville. Widerold réalise d’importants travaux pour agrandir le castrum en faisant ériger une seconde enceinte du côté de la rue des grandes arcades et de la place Broglie.

Monnaie de l’évêque Widerold, évêque de Strasbourg (991-999) sous le règne d’Otton III (983-1002)
Monnaie de l’évêque Widerold, évêque de Strasbourg (991-999) sous le règne d’Otton III (983-1002)
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)