B&S Encyclopédie

Index de l'article Index de l'article
1. Introduction

2. Le fleuve
2.1. Le cours du Rhin
2.2. Le régime hydrologique
2.3. Les crues
2.4. Les étiages

3. Histoire du fleuve
3.1. Histoire géologique
3.2. Le Rhin dans l’Antiquité
3.3. L'aménagement du cours supérieur du Rhin

4. Le statut international du Rhin
4.1. Le Rhin jusqu’au XVIIIe siècle
4.2. La convention de l'octroi du Rhin (1814)
4.3. La Commission Centrale pour la Navigation du Rhin
4.4. La Convention de Mayence (1831)
4.5. La Convention révisée de Mannheim (1868)
4.6. Le Régime rhénan de 1919 à 1945
4.7. Le Régime international actuel du Rhin

5. L’écosystème rhénan
5.1. Faune et flore du Rhin
5.2. La pollution

6. L’économie du Rhin
6.1. L’énergie hydroélectrique
6.2. La navigation sur le Rhin
6.3. LÂ’agriculture
6.4. Autres industries

7. Rhin et littérature
7.1. Max Schneckenburger (1819-1849) : « die Wacht am Rhein » (1840-1854)
7.2. Nikolaus Becker :Der deutsche Rhein (1841)
7.3. Alfred de Musset : Le Rhin allemand
7.4. Alphonse de Lamartine : la Marseillaise de la Paix
7.5. Heinrich Heine (1797-1856) : die Lorelei (1823)
7.6. Heinrich Heine: “Und als ich an die Rheinbrück kam”
7.7. Anonyme: « Là où le Rhin… » (vers 1840)
7.8. Guillaume Apollinaire (1880-1918) : « Mai »
7.9. Guillaume Apollinaire (1880-1918) : la Loreley (1902)
7.10. Guillaume Apollinaire (1880-1918) : Nuit rhénane (1902)
7.11. Victor Hugo : Le Rhin, lettre XIV
Bas de boite

Diffusé par CashTrafic

Le Rhin

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3.2. Le Rhin dans l’Antiquité

Eridanos, le « Vater Rhein » ?
La traversée de 406

3.2.1. Eridanos, le « Vater Rhein » ?

Dans les textes antiques et dès Hésiode (VIIè avant J.C.), on parle d'un dieu - fleuve d'Occident, « Eridanos », fils des dieux « Océan » et « Thétys »… De nombreux auteurs et critiques voient dans l'Eridanos le Rhin (plutôt que le Rhône, le Don ou le Pô) : l'importance du Rhin dans les voies sud - nord européennes, particulièrement sa relation avec les routes de l'ambre, plaident en faveur du Rhin.

Sous les Romains, le fleuve est divinisé, comme bien des cours d'eau, mais il est probable qu'il était déjà vénéré comme dieu par les Celtes qui en auraient fait le père mythique de leur race. Plusieurs inscriptions d'époque romaine attestent l'existence d'un culte au dieu Rhin, notamment à Chur (Coire) sur le Rhin supérieur, ou à Strasbourg, dont témoigne l’inscription « RHENO PATRI/OPPIVS/SEVERVS/LEG AVG » (« au Père Rhin, Oppius Severus, Légat d'Auguste »), inscription découverte lors de la fouille de sauvetage de la rue du Puits en 1968 et qui remonte à environ 130 de notre ère.

La stèle au « Père Rhin » d’Oppius Severus. Strasbourg, musée Archéologique
La stèle au « Père Rhin » d’Oppius Severus. Strasbourg, musée Archéologique

Le fait qu'un légat d'Auguste, « gouverneur militaire » de la ville, voire de toute la « Germania Superior », consacre un autel au Père Rhin est un geste significatif de l’importance du fleuve, dont le nom déifié est sans doute en rapport avec celui de Neptune, auquel de nombreuses dédicaces, autels et statues sont consacrées dans la région rhénane. Il est attesté que le Rhin a figuré à diverses reprises dans des cortèges triomphaux à Rome, sans doute sous la forme d'un grand vieillard barbu (image habituelle des fleuves), « patron » tutélaire des nautes et bateliers…



Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)