B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

L’économie alsacienne

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3. Le système productif

L’agriculture
Production d’énergie
L’industrie
Le commerce extérieur
Les transports en Alsace

3.4. Le commerce extérieur

L’Alsace a dégagé en 2002 un excédent commercial de 1,9 milliard d’euros, en hausse de 25 % par rapport au solde de 2001. Les exportations ont progressé de 5% par rapport à l’année précédente, pour atteindre 22 milliards d’euros en 2002. Les importations ont augmenté de près de 4% et frôlent les 20 milliards. Le taux de couverture des exportations par les importations gagne 1,6 point et grimpe à 109,3.

L’Alsace a moins souffert sur les marchés extérieurs que le pays dans son ensemble. Les ventes françaises à l’étranger ont diminué de 1,4% et les achats de 3,0%. La baisse plus rapide des importations a toutefois permis à la France de réduire son déficit commercial par rapport aux deux années précédentes (taux de couverture s’établit à 99,9).

L’Alsace revient au 4e rang La situation frontalière, la présence de nombreux groupes internationaux, mais aussi l’importance de la production automobile dans l’industrie locale font de l’Alsace une région fortement exportatrice. En 2002, elle a légèrement amélioré sa part dans les exportations nationales : ses ventes à l’étranger représentent près de 6,8 % des exportations françaises, après 6,4% en 2001. L’Alsace retrouve ainsi le quatrième rang des régions françaises, devant Midi-Pyrénées. Elle est devancée par deux grandes régions, l’Île-de-France (19% de l’export français) et Rhône-Alpes (11%), ainsi que par le Nord-Pas-de-Calais (9%).

3.4.1. L’automobile : un quart des exportations

Le palmarès des produits exportés reflète les spécialisations de l’industrie régionale et l’importance des échanges à l’intérieur de groupes internationaux, très présents en Alsace. Une fois de plus, en 2002, l’industrie automobile reste au premier plan. Elle représente près d’un quart (23,8%) des exportations alsaciennes, avec plus de 5 milliards, valeur en hausse de 27% par rapport à l’année 2001. L’excédent commercial de ce secteur atteint 2,6 milliards.

Les échanges de produits pharmaceutiques et de parfumerie progressent. Quelques produits sont en net recul : les produits de l’industrie agroalimentaire, en particulier, et les composants électroniques.

3.4.2. Des échanges surtout avec les pays voisins

Le commerce extérieur régional reste avant tout un commerce de proximité, toujours nettement marqué par les échanges avec les pays voisins. L’Union européenne absorbe 71% des exportations et 63% des importations alsaciennes. Les échanges entre l’Alsace et l’UE s’intensifient en 2002 : les ventes progressent de 4%, les achats de 6%. La région est largement excédentaire avec cette zone et dégage un solde de 1,5 milliard d’euros, néanmoins en recul par rapport à 2001. L’Allemagne reste le premier partenaire, avec 31% du total des exportations et 38% des importations.

La dégradation de l’économie allemande est encore perceptible dans les échanges, même si le commerce extérieur avec le voisin d’outre-Rhin s’améliore en 2002. Les exportations ont progressé de 9,4%, mais cette hausse tient essentiellement aux produits de la filière automobile.En effet, la « Peugeot 206 » fabriquée en Alsace est toujours appréciée en Allemagne, et de nombreux équipementiers localisés dans la région fournissent bon nombre de constructeurs de l’espace rhénan. Par contre, les ventes d’autres produits qui figurent en tête des exportations alsaciennes sont en repli (produits chimiques, équipements mécaniques, produits agroalimentaires, etc.). Les importations ont également progressé ( 5,6%). Au total, le solde commercial avec l’Allemagne s’est amélioré, tout en restant déficitaire.

Au-delà de l’Europe, les Etats-Unis sont le premier client et fournisseur de la région. En 2002, les ventes vers cette destination ont été particulièrement dynamiques, en particulier sur les produits phares exportés vers ce pays : produits des industries de la chimie, de la pharmacie et de l’automobile. Avec de plus un recul des importations, le déficit commercial a été sensiblement réduit.

Exportations et Importations 2002
Exportations 2002Importations 2002
Valeur
(millions €)
Évolution
2001-2002 (en %)
Valeur
(millions €)
Évolution
2001-2002 (en %)
Solde
(millions €)
Ensemble des produits échangés22.0355,420.1693,91.865
dont :
Produits de l’industrie automobile5.25126,62.6417,02.610
Produits chimiques, en caoutchouc ou plastique3.255-3,63.258-1,2-2
Équipements mécaniques2.585-1,42.2912,0294
Produits pharmaceutiques, parfumerie, entretien1.99821,41.93725,461
Équipements électriques et électroniques1.8141,51.81813,1-4
Produits des industries agricoles et alimentaires1.601-11,0999-1,5601
Métaux et produits métalliques 11.199-3,91.459-7,7-260


Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)