B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

L’économie alsacienne

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3.3. L’industrie

Une industrie dynamique
Quelques entreprises

3.3.1. Une industrie dynamique

Au coeur de l'Europe Rhénane, l'Alsace reste un carrefour de compétences industrielles malgré les mutations technologiques et le développement des services. Avec 28,2% de la valeur ajoutée produite par l'industrie en 2000, (contre 21,1% en France), l'Alsace est avec la Franche-Comté et la Picardie, l'une des trois régions françaises les plus industrialisées. De fait, l'Alsace est une région de forte tradition manufacturière. Les grands pôles géographiques sont :

  • Strasbourg, avec un quart de l'emploi industriel régional et qui connaît un essor important du secteur tertiaire ;
  • Mulhouse, où la tradition industrielle et ouvrière est ancienne ;
  • puis Colmar, Haguenau, Molsheim Guebwiller.

C'est la qualité de son industrie qui permet à l'Alsace de figurer parmi les régions ayant le mieux surmonté la crise économique liée aux chocs pétroliers et d'apparaître aujourd'hui comme l'une des plus prospères sur le plan économique.

Par ailleurs, avec un taux de chômage de 6,6 % de la population active au 3° trimestre 2002 (source DRTEFP), l'Alsace demeure la région française la moins touchée par le chômage, cette situation s'expliquant par les capacités d'emploi locales mais aussi par le travail d'environ 69.800 frontaliers en Suisse et en Allemagne. Mais pas contre, ces dernières années, le chômage a tendance à croître plus rapidement que dans d’autres régions françaises. Il faut en particulier signaler un accroissement, en 2002-2003, des pertes d'emploi dans l'industrie.

Aujourd'hui, le paysage industriel est riche de petites et moyennes entreprises présentes dans de nombreux secteurs d'activités. En 2000, l’Alsace compte 14.000 établissements industriels, dont 31% produisent des produits manufacturés et bien d’équipement dans les secteurs de :

  • La transformation des métaux
  • La chimie et la plasturgie
  • L’agroalimentaire (principalement dans le Bas Rhin) avec la chocolaterie, l’industrie brassicole ou l’industrie de transformation…
  • L’automobile, avec Peugeot Mulhouse et Genéral Motors à Strasbourg.

L'Alsace compte 20 entreprises ou établissements de plus de 1.000 salariés et 42 unités de plus de 500 salariés. Les plus importants sont Peugeot (14.000) à Mulhouse, General Motors (2.200) à Strasbourg, Hager (2.750) à Obernai, Ina Roulements (2.600) à Haguenau, De Dietrich (1.800), Alcatel (1.700) à Illkirch-Graffenstaden, Clemessy (1.440) à Mulhouse, Colmar et Strasbourg.

La principale entreprise publique présente depuis la fermeture des Mines de Potasse d'Alsace (2003) est la Snecma avec Messier-Bugatti (860).

Il faut souligner les efforts importants engagés par les collectivités locales pour renouveler le tissu industriel par l'accueil et le soutien d'activités nouvelles. Cette politique s'est traduite par l'implantation de nombreuses entreprises internationales : 44% des salariés alsaciens travaillent dans une firme étrangère


Pour en savoir plus...

Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)