B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Esterwegen et les camps de lÂ’Emsland

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2.2. Esterwegen, Börgermoor, Neusustrum

Les débuts
1936-1940
Durant la guerre
La fin

2.2.1. Les débuts

Les deux camps les plus importants de l’Emsland sont Esterwegen et Börgermoor (Moor signifiant marais). On sait peu de chose sur ces camps, tant l'administration locale a fait tout ce qu'elle pouvait pour « oublier » l'existence de ce camp, et jusque dans les année 1970, il était même interdit de photographier…

Le 20 juin 1933 le ministère de l’Intérieur de la Prusse décide la création à Börgermoor, Esterwegen et Neusustrum de trois camps avec une contenance de 5 000 « Schutzhäftlinge ». Dans ce but est constitué le 28 juin à Papenbourg la « Verwaltungsdirektion der staatlichen Konzentrationslager » ou « direction administrative des camps de concentration », direction remise aux SS en juillet, avec à sa tête le SS-Standartenführer Brinkmann.

La construction du KZ Esrewegen (en réalité un camp double) est achevée mi août et est dénommé Lager II et Lager III, bien que les deux camps soient entourés d’une clôture unique (et plus tard d’un mur unique). Sont nommés à la tête des camps les SS-Untersturmführer Heinrich Katzmann (Lager II) et Martin Seehaus (Lager III)

Aussitôt débutent les exactions et meurtres dans les camps, mais aussi aux alentours, envers la population civile. Aussi en novembre 1933, après de nombreuses plaintes de la population et des autorités civiles, le ministère de l’Intérieur Prussien retire les SS et confie la garde du camp à des unités armées composées de 80% de SA et de 20% de SS, et soumet la direction du camp non plus à la Police d’Etat, mais au président du conseil d’état de Prusse, Viktor Lütze, qui est aussi SA-Gruppenführer. En avril 1934, les camps de concentration de Börgermoor et Neusustrum sont transformés en « camp de détention » sous l’autorité du ministère de la justice de la Prusse. Esterwegen reste donc le seul camp de « concentration » sous la direction du Hauptsturmführer Heinrich Remmert.

En juin 1934, après la Nuits des longs couteaux, et après avoir chargé Théodor Eicke de réformer les camps de concentration, Himmler soumet à son autorité le Lager Esterwegen et y place le 1 juillet le SS-Standartenführer Hans Loritz comme nouveau commandant, commandement que ce dernier exerce jusqu’en mars 1936. Comme dès le 1 août 1933, le nouveau règlement des camps de Eicke est mis en application dans tous les camps du Reich. La loi du « tout est possible » devient la règle d’or avec son cortège de mesures répressives, de brimades de tortures et de mises à mort. En automne, arrive un nouveau groupe de détenus : ce sont les criminels de droit commun. En octobre 1935, ils seront 475. Les plus redoutés.



Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scčne internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues ŕ vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)