B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Art roman : l’aspect technique : l’équilibre roman

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. Le problème de la voûte

De la voûte concrète à la voûte appareillée
Le problème posé par la voûte appareillée

A partir de la fin du Xè siècle, la nef est couverte de voûtes appareillées. Les difficultés imposées par ce choix sont fondamentales, car elles déterminent les principes de construction des édifices romans (et gothiques). Il n'existe en effet pas en France de grande église qui ait une voûte en pierres et qui soit en même temps plus vieille que l'an 1000 Le grand problème pour les bâtisseurs du XIè est de concevoir une nef de grande surface voûtée en pierres.

1.2. Le problème posé par la voûte appareillée

Plus légère que la voûte concrète, plus facile à mette en œuvre par une équipe peu nombreuse, la voûte appareillée recèle cependant un terrible danger, dû au phénomène des poussées : en théorie, une voûte appareillée transmet à son support, le mur, l'ensemble de son poids. En réalité, parce que ses éléments, les claveaux, (ou voussoirs) sont indépendants et que leurs surfaces de contact comportent nécessairement des irrégularités, ce report n'est pas absolument vertical : une force d'écartement horizontale est engendrée, à hauteur des supports, la poussée. Cette poussée dévie l'ensemble du poids. La résultante de la charge (verticale) et de la poussée (horizontale) est une force oblique extrêmement dangereuse qui s'exerce sur toute la longueur de la voûte et donc, dans le cas d’une voûte en berceau, sur toute la longueur de la nef. Elle tend à déstabiliser les supports et à écarter les murs : si aucun obstacle ou force contraire ne lui est opposée, elle fait irrémédiablement s'effondrer l'édifice. A cette poussée, il faut donc répondre par une contre poussée, un contrebutement qui va équilibrer la poussée première.

Architecture romane : système de poussées, de contre poussées et de contrebutement
Architecture romane : système de poussées, de contre poussées et de contrebutement

Les premiers à construire des voûtes en pierre sur de vastes nefs sont les moines bénédictins de l'ordre de Cluny et les cisterciens de Cîteaux, au XIè. Tout ce XIè siècle est celui des expériences, car dès le début, les premières voûtes trop lourdes, jettent à terre murs et piliers sur lesquels elles reposent.

Le système de construction roman
Le système de construction roman
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)