B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Les châteaux d’Alsace

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1.3. La vie Seigneuriale

La noblesse et ses moeurs
La noblesse alsacienne
La vie quotidienne au château
La vie dans la seigneurie

1.3.2. La noblesse alsacienne

En Alsace, les conflits entre grandes familles se traduisent en général par la prise de l'un ou l'autre de leurs châteaux. C'est le cas des Eguisheim, des Hohenstaufen, des Ferrette, des Ribeaupierre ou des Habsbourg. Certains castels sont confiés à des ministériels d'Empire anoblis comme les Rathsamhausen, les Fleckenstein, les Reich de Reichenstein, les Morimont, les De Werde, les Hunebourg, les Windstein, les Géroldseck et les Ochsenstein, deux familles qui à partir du XIIè dominent l'immense marche de l'évêché de Metz, dont l’abbaye de Marmoutier et toutes ses possessions, abbaye qu’ils finiront par acculer à la ruine.

L'évêque de Strasbourg est au Moyen Age le seigneur suzerain le plus puissant du Kochersberg, avec ses 9 châteaux, dont 4 forteresses : Haldenbourg, Kochersberg, Gougenheim, Breuschwickersheim. Il s’appuie également sur ses châteaux du Haut-Barr, de Guirbaden, de la Petite Pierre, avec toute l'organisation féodale que cela suppose. Plusieurs villes fortifiées dépendent de lui : Saverne, Mutzig, Molsheim, Rhinau, Ebersmunster, Eguisheim (après l’extinction de la famille au XIIIè) Marckolsheim , Sainte-Croix-en-Plaine, Rouffach, Soultz. Leurs vassaux sont des familles nobles auxquels ils confient la garde d'un château ou d'un village.

A côté de cette noblesse « castrale », existe la noblesse « roturière », qui dans presque chaque bourg possède une maison plus ou moins fortifiée : on peut citer parmi ces chevaliers qui portent le nom d'un village sans qu'il y ait un château connu ceux de Furdenheim (1097, 1137, 1147), Fessenheim Kochersberg (1147), Hurtigheim (1147), Vendenheim (1148), Olwisheim (1193), Schaffhouse (1194), Zehnacker (1198), Lampertheim (1202), Neugartheim ; et parmi ceux qui portent le nom du village avec un château : lttenheim (1147), Gougenheim (1147), Quatzenheim (1148, 1155), Truchtersheim (1188, 1194), Berstett (1120), Scharrach (1194), Ingenheim (1377), Kolbsheim (1265), Mittelhausen (1322), Oberschaeffolsheim (1321) Osthoffen (1256)…

En fait il n'y aurait que huit familles véritablement « nobles » en Alsace : les Andlau, les Reich de Reichenstein, les Reinach, les Waldner de Freundstein, les Wangen de Géroldseck, les Müllenheim-Rehberg, les Schauenbourg et les Zorn de Bulach.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)