B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Le camp de concentration de Lublin Maïdanek

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

3.1. Fusillades

Le rapport de la Commission d’enquête sur les crimes de guerre donne des précisions sur les massacres de Majdanek : « L'histoire sanglante du camp de Maïdanek débute par la fusillade massive de prisonniers de guerre soviétiques, oeuvre des SS en novembre et décembre 1941. 90 survécurent sur un groupe de plus de 2.000 prisonniers soviétiques; presque tous furent fusillés et un certain nombre fut torturé à mort. De janvier à avril 1942, d'autres groupes de prisonniers de guerre soviétiques furent dirigés sur ce camp et fusillés. » L’« Aktion Erntefest » déjà mentionnée fut la plus grande fusillade au camp. Mais il y en eu d’autres :

Le témoin polonais Jean Nedzialek, qui travailla dans le camp en qualité de conducteur de camion, déclara : « Au cours de l'hiver 1942, les Allemands tuèrent environ 5.000 prisonniers de guerre soviétiques de la manière suivante : on les conduisait des baraques jusqu'à une carrière où étaient creusées des fosses, et là on les abattait. » Des prisonniers de guerre de l'ancienne armée polonaise, capturés dès 1939 et détenus dans différents camps en Allemagne, furent rassemblés en 1940 dans le camp de la rue Lipovaya à Lublin, de là conduits par fournées à Maïdanek, où le même sort les attendait : tortures systématiques, exécutions massives… Le témoin Reznik déclara : « En janvier 1941, 4.000 prisonniers de guerre juifs, dont j'étais, furent mis dans des trains à destination de l'Est. On nous amena à Maïdanek. De ce groupe de 4.000 prisonniers de guerre, seuls quelques-uns, qui avaient réussi à s'échapper pendant le travail, restèrent en vie. En été 1943, 300 officiers soviétiques furent envoyés à Maïdanek. Ils y furent tous fusillés. Toute l'année 1942 vit des exécutions massives de détenus du camp et de civils venus de l'extérieur. »

Tadeusz Drabik, un Polonais du village de Krempek, déclara qu'un jour un détachement SS amena dans la forêt de Krempek, 88 camions de personnes de tous âges et de toutes nationalités, des femmes, des enfants et des vieillards. On les abattit au-dessus de fosses toutes prêtes, après les avoir complètement dépouillés. Durant toute l'année 1942, les Allemands procédèrent à des exécutions massives dans la forêt de Krempek. Au printemps de 1942, 6.000 personnes furent en une fois amenées au camp et massacrées en l'espace de deux jours.

« Les habitants du village de Decenta furent également souvent les témoins d'exécutions en 1944. Entre le mois de mars et le 22 juillet inclus, des hommes de la Gestapo amenaient souvent dans des camions des Polonais en grand nombre : il y avait des hommes, des femmes et des enfants. On les amenait près du four crématoire où, après les avoir complètement déshabillés, on les abattait dans des fossés. Certains jours, déclara le témoin Nedzialek qui assista à ces exécutions massives de Polonais, 200 à 300 personnes et plus furent tuées. »

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)