B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

LÂ’art en France entre 1800 et 1850

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

1. Introduction : la France dans le contexte européen

Histoire générale
Science, technique et industrie
Le goût du passé
Les grandes idées
Musique
Religion

1.3. Le goût du passé

L'homme du XIXè siècle découvre, par les oeuvres d'art et non seulement par les textes, des civilisations inconnues ou mal connues. Bonaparte emmène en Egypte un groupe de savants ; Champollion déchiffre les hiéroglyphes en 1822 et la même année est fondée la Société asiatique de Paris : Boucher de Perthes travaille le premier sur les notions de la préhistoire vers 1838 ; le diplomate français Botta effectue des fouilles à Korsabad en 1844 ; l'histoire et l'archéologie, née au XVIIIè siècle avec les découvertes de Pompéi et d’Herculanum, triomphent. Les musées d'antiques se créent, répondant aux besoins du public : Musée Pio Clémentino, British Muséum...

Jacques Boucher de Perthes
Jacques Boucher de Perthes

Renan, influencé par le messianisme polonais, distingue le « peuple » et la « nation ». La Révolution, par-delà le tiers état, a découvert le peuple et, successivement, par les révolutions de 1830 et de 1848, les nations prennent conscience d'elles-mêmes à travers les idées libérales et les mouvements nationaux appuyés sur le goût du folklore (thèmes populaires de plus en plus utilisés en musique depuis Beethoven et les romantiques jusqu'aux compositeurs russes ou espagnols) ; l'étude méthodique des langues et de leurs origines (première grammaire slovène en 1808 ou serbe en 1814) et la passion de l'histoire, souvent mêlée de légende, détermineront les mythes nationaux, éléments moteurs du romantisme. Le XIXè siècle sera le siècle de l'histoire et il s'ouvre sur cette « anticomanie » née dans la seconde moitié du XVIIIè siècle avec les découvertes de Pompéi ; il triomphe dans l'esthétique néo-classique élaborée à Rome avec Anton Raphaël Mengs, médiocre peintre bohémien formé à Dresde et à Rome qui prône la nécessité d'avoir l'esprit philosophique pour atteindre le beau, et l'« antiquaire » philosophe allemand, bibliothécaire du Vatican, Winkelmann (1717-1768), dont les grands artistes David, Ingres, Girodet, Canova, Thorvaldsen subiront l'influence, tout comme les philosophes idéalistes allemands, Schelling et Hegel. Cet idéal des classiques, en réaction contre l'art rocaille français, prend corps en 1784 avec le « Serment des Horaces », peint à Rome par David, touché par la grâce antique : la France prend par là le premier rang en peinture. La France révolutionnaire renforce cette tendance antiquisante : en témoignent les fêtes républicaines « à l'antique » organisées par David, les discours pompeusement cicéroniens des Conventionnels, les meubles et les styles « Directoire » et « Empire ».

Ernest Renan
Ernest Renan
Portrait de Johann Joachim Winckelmann par Anton von Maron. 1768. Weimar, Kunstsammlungen
Portrait de Johann Joachim Winckelmann par Anton von Maron. 1768. Weimar, Kunstsammlungen
Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling
Friedrich Wilhelm Joseph von Schelling
Georg Wilhelm Friedrich Hegel
Georg Wilhelm Friedrich Hegel
 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffusé par CashTraficLe jeu de stratégie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites croître votre influence sur la scène internationale par le biais d'alliances ou de déclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues à vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour découvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)