B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Ravensbrück, camp de concentration nazi

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

7.4. Gazages : le commandant parle

« J’ai assisté à un gazage (décembre 43). Cent cinquante femmes furent poussées à la fois dans la chambre à gaz. L’Hauptscharführer Moll donna l’ordre aux femmes de se déshabiller et leur dit qu’on allait procéder à un épouillage. Les femmes furent alors introduites dans la chambre et la porte fut verrouillée. Un détenu homme, portant un masque à gaz, monta sur le toit et jeta par une ouverture qu’il renferma immédiatement après, une boite de gaz dans la pièce. J’entendis des gémissements et de plaintes. Après deux ou trois minutes, le silence se fit dans la chambre. Je ne peux dire si les femmes étaient mortes ou étourdies. Je n’étais pas présent lorsqu’on vida la chambre. On m’a seulement raconté - c’est Moll qui me l’a raconté - que les cadavres furent immédiatement transportés au crématorium. »

Johann Schwarzhuber, commandant du camp. Procès de Ravensbrück à Hambourg 1946-47.


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)