B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Art : histoire générale de l’art grec

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2. Architecture

Origines
Aux VIIÚ et VIÚ siÚcles
Le VÚ siÚcle
Le IVÚ siÚcle

L'art grec est divisé en périodes qui reflÚtent les changements de style ; cet article adopte le découpage chronologique suivant : la période géométrique (v. 1050-700 av. J.-C.) et la période orientalisante (v. 700-625 av. J.-C.), la période archaïque (v. 625-480 av. J.-C.), la période classique (v. 480-323 av. J.-C.) et la période hellénistique (v. 323-31 av. J.-C.).

2.3. Le VÚ siÚcle

2.3.1. De 500 à 450 : le préclassicisme

L'effort principal des constructeurs porte sur les édifices religieux et le perfectionnement du dorique :

2.3.1.1. En GrÚce

Le premier Parthénon sur l'Acropole ; La tholos, la Stoa Poikilê et la Stoa Basileios sur l'Agora ; A Delphes, le trésor dorique des Athéniens (489-485) ; A Egine le lumineux temple d’Athéna Aphaia (500ss). Le plus grand ensemble est le temple de Zeus à Olympie (472-456) créé par Libon d'Élée : il constitue le type canonique de l'ordre dorique.

Egine : le temple d’Athéna Aphaia. (Art grec)
Egine : le temple d’Athéna Aphaia. (Art grec)
Olympie : le temple de Zeus. 460 avant JC. (Art grec)
Olympie : le temple de Zeus. 460 avant JC. (Art grec)

2.3.1.2. En Grande GrÚce et Sicile

De grands chantiers se développent : à Paestum, le grand temple d'Héra du Silaris (480), le pseudo temple de Poséidon (Héraion, 460). A Sélinonte, l'Olympeion est à cella hypastre (à ciel ouvert) avec péristasis à colonnes engagées et entablement supporté par des figures d'Atlantes et de Télamons.

Paestum : temple de Poséidon ou Héra II. (Art grec)
Paestum : temple de Poséidon ou Héra II. (Art grec)
Sélinonte : le temple E consacré à Héra. 460-450 avant JC. (Art grec)
Sélinonte : le temple E consacré à Héra. 460-450 avant JC. (Art grec)

2.3.2. De 450 à 404 : le classicisme

L'architecture civile connaît une premiÚre phase de développement avec la construction d’agoras, de stoaï, odéons, théâtres
alors que se poursuivent les chantiers de nombreux temples.

2.3.2.1. AthÚnes

PériclÚs projette la réfection de la ville : les architectes Ictinos (Télestérion d'Eleusis) et CallicratÚs sont chargés en 447 d'édifier le nouveau Parthénon, d'ordre dorique (8 colonnes sur 17). En 437 MnésiclÚs commence le chantier des Propylées (Dorique). En 425 s'élÚve le temple ionique d'Athéna Nikê (de la Victoire aptÚre) ; l'Erechthéion est entrepris en 421. Ce temple dorique, terminé en 407, est d'une grande richesse décorative, particuliÚrement avec sa balustrade aux Cariatides. Dans la ville basse est édifié le pseudo-Théséion (ou Eleusinion) entre 450 et 440.

AthÚnes : le Parthénon. (Art grec)
AthÚnes : le Parthénon. (Art grec)
AthÚnes, Acropole : l’Erechteion. (Art grec)
AthÚnes, Acropole : l’Erechteion. (Art grec)
AthÚnes : les Propylées de l’Acropole. (Art grec)
AthÚnes : les Propylées de l’Acropole. (Art grec)

2.3.2.2. GrÚce

A Bassae-Phigalie, Ictinos construit en 440 le Temple d'Apollon Epicourios (extérieur dorique, intérieur ionique) ; Au cap Sounion est érigé le Poséidonion ; à Rhammonte, le Neméséion ; à Vélos, l'Apollonion (achevé au IIIÚ).

Phygalie – Bassae : le temple d’Apollon Epicourios. (Art grec)
Phygalie – Bassae : le temple d’Apollon Epicourios. (Art grec)
Cap Sounion : le sanctuaire de Poséidon. (Art grec)
Cap Sounion : le sanctuaire de Poséidon. (Art grec)

2.3.2.3. Sicile

L'activité s’y ralentit à cause de la situation politique. On édifie cependant le temple dorique de Ségeste (d'influence ionienne, mais inachevé en 425) et le temple de la Concorde à Agrigente (440).

Ségeste : le temple. (Art grec)
Ségeste : le temple. (Art grec)
Agrigente : le temple de la Concorde. (Art grec)
Agrigente : le temple de la Concorde. (Art grec)


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)