B&S Encyclopédie

Diffus par CashTrafic

Déportation en Belgique

Partager:  partager Partager bsencyclopedie sur Twitter

2. Définition, expropriation, concentration

En octobre 40, Falkenhausen décrète pour la Belgique, ainsi d’ailleurs que pour les départements du Nord et du Pas de Calais, le tout formant la région militaire, la définition des Juifs, la démission des avocats et fonctionnaires, le recensement des entreprises et titres et le recensement de la population Juive. Mais les Belges pratiquent la politique du moindre mal. Le projet d’instaurer un commissariat royal aux questions juives n’aboutit pas. Les Belges font une grande différence entre juifs belges et juifs de Belgique. Dans un pays où 90% des juifs sont d’« importation » de Pologne, d’Allemagne et d’Autriche, seuls les Juifs étrangers doivent se faire recenser. Pour les Juifs nationaux, « leurs » Juifs, ils traînent les pieds…

Dans le même temps, le Militärbefehlshaber ordonne l’expropriation et l’aryanisation des biens et avoirs juifs. Le butin en perspective ne vaut pas celui des Pays Bas : En effet, « L'influence du judaïsme sur la vie économique en Belgique est assez faible. « Exception faite de l'industrie diamantaire dans la région d'Anvers, la participation juive à l'économie belge ne vaut guère la peine d'être mentionnée. » (Rapport du Militärbefehlshaber, octobre 1940 NG-2380). Mais l'intérêt des Allemands reste considérable pour l'aryanisation des sociétés belges : ainsi Krupp, Siemens, AEG (Allgemeine Elektrizitätsgesellschaft), Brown Boverie... s'intéressent de près aux entreprises juives... Fin 1942, les Aryanisations sont achevées : sur 7.729 entreprises juives, 588 ont été transférées aux Allemands, 6.388 liquidés et 753 sont en situation d'attente.

Pour l’étape suivante, la concentration, les autorités allemandes créent le 25 novembre 1941 « l'Association des Juifs en Belgique », le Judenrat belge ou AJB, à la tête duquel est placé le Dr Salomon Ullmann, ancien directeur des aumôniers juifs de l'armée Belge. On n'a pas trouvé d'autre personnalité, tous les juifs en vue ayant fui en France… Des comités locaux de l'AJB sont créés à Anvers, Bruxelles, Liège et Charleroi. En juin 1942, les Juifs doivent porter l'étoile. Le Maire de Bruxelles refuse de la distribuer et c’est l’AJB qui s’en charge le 1 juillet… Dans le même temps, les Allemands raflent des milliers d'hommes de 16-45 ans et de femmes de 16-40 ans que l'on expédie au travail forcé dans l'Organisation Todt du Nord de la France pour réaliser le mur de l’Atlantique.

 chapitre précédentchapitre suivant 
Chapitre précédentChapitre suivant


Diffus par CashTraficLe jeu de stratgie par navigateur ! Combattez des milliers de joueurs et imposez votre loi ! Faites crotre votre influence sur la scne internationale par le biais d'alliances ou de dclarations de guerre ! Formez une alliance et imposez vos vues vos adversaires ! Commercez avec les autres joueurs ou espionnez-les pour dcouvrir leurs faiblesses !
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)