B&S Encyclopédie

Diffusé par CashTrafic

Biographie: Chamberlain Houston Stewart(1855-1927)

Théoricien raciste allemand, d'origine britannique, Chamberlain (Portsmouth, 9 septembre 1855 - Bayreuth, 9 janvier 1927) est le fils d'un officier de la marine anglaise, qui deviendra plus tard amiral. Elevé tout d'abord par sa grand-mère à Versailles, il fréquente à partir de 1866 les écoles britanniques. Après son émigration en Suisse, il suit de 1870 à 1873 les cours d'un théologien allemand. Enfin, il se consacre à l'étude des sciences naturelles, en particulier à la botanique et à la géologie. Une santé fragile et des crises de nerfs retardent son développement.

De 1885 à 1889, il vit à Dresde puis déménage à Vienne. En 1909, il transfère sa résidence à Bayreuth, après être devenu le gendre de Richard Wagner en épousant sa fille Eva. Adorateur ardent de la germanité, il défend pendant la Première Guerre mondiale les objectifs de guerre de l'Allemagne dont il acquiert la citoyenneté. Publiciste et philosophe, il est le précurseur d'une idéologie raciste et mystique, reposant sur un mélange confus d'idées biologico- philosophico- théologique. Sa pensée est influencée par les théories de Lagarde, Gobineau et Darwin, mais aussi par Wagner, Goethe et Kant.

Chamberlain est un éclectique qui manque de solides bases méthodologiques dans le domaine des sciences humaines. Du moment qu'elles peuvent étayer ses propres conceptions, il prend ici et là des idées, sans tenir compte de leur cohérence. Il invente de cette manière une « philosophie de la vie », fort peu rationnelle, qui doit servir à ramener l’homme à la nature par l’intermédiaire de la science, celle-ci étant comprise dans le sens de philosophie. En se faisant le propagateur des concepts racistes et des méthodes de pensée de la biologie appliquées à la société et à l’homme, il est le pionnier d’un darwinisme social dévoyé.

Il voit dans les « races » les individus historiques à proprement parler. Il considère les « Aryens », c’est-à-dire avant tous les Germains, mais aussi les Celtes et les Slaves, comme les « races supérieures ». Il caractérise la germanité comme le « centre de la pensée raciale germanique, réunissant à la fois le cerveau et le cœur de cet individu particulier » qu’est l’allemand. Cette germanité doit, selon lui, s’imposer contre le « chaos des peuples » et elle doit accomplir sa mission mondiale par un combat constant, notamment contre l’Eglise catholique et contre les juifs.

Les théories de Chamberlain sont tout aussi vagues que la « philosophie aryenne » à laquelle elles ont donné naissance. Il n’empêche que ses ouvrages (« les Fondements du XIXe siècle », 1899 ; « Race et personnalité », 1925) exercèrent une grande influence sur l’idéologie raciste développée par les nazis et que ses théories ont été en grande partie reprises par Alfred Rosenberg.

Retour biographie


Strasbourg : la ville au Moyen Age (Alsace)
Auschwitz, camp de concentration nazi
La Grèce avant la Grèce : préhistoire, Crète, Cyclades, Mycènes
Nazisme : les Einsatzgruppen (2ième guerre mondiale)
Le Seicento – Le XVIIè
Le Rhin
L’art Byzantin
Struthof, camp de concentration nazi
Ravensbrück, camp de concentration nazi
Dachau, camp de concentration nazi
L’art en France entre 1850 et 1900
L’art en France entre 1800 et 1850
L’art en France au XVIIIè siècle
Nazisme : au fil des jours (2ième guerre mondiale)
L’impressionnisme (Histoire de l’art)
La tunisie, villes, villages, sites antiques...le guide!
Encyclopédie
©2007-2010 B&S Editions. Tous droits réservés.
Hébergement du site chez notre partenaire 1&1 (voir ses offres)